Filiations violentes, filiations monstrueuses à Rome

Envoyer Imprimer

Filiations violentes, filiations monstrueuses à Rome

Appel à contributions
Date limite : 30 avril 2010


APPEL A CONTRIBUTIONS POUR CONSTITUER UN OUVRAGE COLLECTIF
(Université Blaise Pascal / Clermont-Ferrand II)

 

Dans le cadre du Programme Pluri-formations « Filiations mythiques : hostilités, violences, perversions » (V. Léonard-Roques, dir.) de l'université Blaise Pascal, l'équipe « Littératures et représentations de l'Antiquité et du Moyen Âge » du CELIS (Clermont-Ferrand II) propose la constitution d'un ouvrage collectif portant sur les notions de violence et de monstruosité à Rome, dans la relation parents / enfants : comment peut-on être le fils d'un monstre et qu'est-ce qu'engendrer un monstre ? Comment s'articule, le lien entre généalogie et violence dans l'image des Empereurs chez Suétone, par exemple, ou dans l'Histoire Auguste ? Comment interpréter, chez Catulle, à la fin de son carmen 64, ou encore chez Sénèque les violences exercées par les pères ou les mères sur les fils et inversement ?

 

A la fin de la République romaine et sous l'Empire, le thème des filiations violentes et monstrueuses est récurrent dans l'imaginaire romain. Il se traduit notamment par une réécriture des mythes grecs ainsi qu'à travers l'écriture de l'histoire. De Lucrèce à Sénèque, de Catulle à Tacite, le thème de la violence et de la monstruosité dans la relation parents / enfants traverse les débats philosophiques, nourrit les imaginaires poétiques et tragiques mais transcrit aussi un regard politique sur la cité et ses bouleversements, exprimant souvent une inquiétude collective et individuelle, dans une société où la transmission était au centre des équilibres sociaux.

On s'intéressera autant aux créatures monstrueuses forgées par la mythologie qu'aux personnages (littéraires ou historiques) assimilés à des monstres, le terme prenant alors une dimension métaphorique.

En tenant compte des études déjà menées sur les généalogies et sur les monstres à Rome, le thème des filiations violentes ou monstrueuses pourra être abordé selon les points de vue suivants :
- littéraire (cohérence par rapport à la thématique générale de l'auteur, questions de réécriture, problèmes d'esthétique)
- philosophique (comment penser une relation monstrueuse parents / enfants à Rome ? qu'est-ce qu'un monstre ?)
- historique (comment se traduit le lien filiation monstrueuse / espace de la cité ?)
- rhétorique (comment penser filiation et violence dans l'ordre socio-politique établi ?)

On intègrera à la réflexion une étude des images, en particulier autour du « ius imaginum » et de ses détournements, au cœur même du système de représentation gentilice et généalogique.
On s'intéressera enfin, dans le cadre d'une histoire de la réception de l'Antiquité, à la manière dont d'autres périodes historiques ont perçu Rome à travers ce thème particulier, que ce soit dans les littératures, les arts plastiques, le cinéma, la bande dessinée (qu'on pense à Murena, par J. Dufaux et Ph. Delaby, 1997-2009, par exemple) ou même les séries télévisées.

Ce volume collectif paraîtra dans la collection « Mythographies et sociétés » des Presses Universitaires Blaise Pascal.
Les propositions de contribution, accompagnées d'un résumé de quelques lignes et d'un bref CV, devront être envoyées à Jean-Pierre de Giorgio, coordinateur du projet, à l'adresse suivante :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Date limite d'envoi des propositions de contribution : fin avril 2010.
Date limite d'envoi des contributions : 30 octobre 2010.

Pour être publiés, les articles devront avoir été soumis à l'approbation du comité scientifique constitué de Jean-Pierre De Giorgio (Maître de conférences à l'Université Blaise Pascal), Fabrice Galtier (Maître de conférences à l'Université Paul Valéry) Rémy Poignault (Professeur à l'Université Blaise Pascal), Véronique Léonard-Roques (Maître de conférences à l'Université Blaise Pascal).

Organisation : JP De Giorgio, F. Galtier, R. Poignault et V. Véonard-Roques
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification