L'Aurès dans son environnement régional de la Préhistoire au Moyen Âge

Envoyer Imprimer

L'Aurès dans son environnement régional de la Préhistoire au Moyen Age


Appel à contributions
Date limite : 15 janvier 2011

 

AOURAS, société d'étude et de recherche sur l'Aurès antique, organise un congrès qui se déroulera du 12 au 16 septembre 2011, dans les locaux de la Fondation Cino del Duca, à Paris, sur le thème :
"L'Aurès dans son environnement régional de la Préhistoire au Moyen Âge".

Ce congrès est le quatrième colloque organisé par AOURAS sur l'Aurès, après les congrès de Khenchela (2005), Compiègne (2007) et Tébessa (2009), dont les Actes ont fait l'objet d'une publication régulière dans la Revue qui porte son nom. Il s'inscrit dans le cadre des activités de l'association qui a pour objectif de contribuer à la connaissance et à la mise en valeur des sites antiques des Wilayas de Batna, Khenchela, Oum el Bouaghi, Biskra et Tébessa.
Cette région, riche en vestiges archéologiques depuis la Préhistoire, est entrée dans l'histoire dès la plus haute antiquité, à travers les sources littéraires, épigraphiques, numismatiques, comme le montrent aussi, aujourd'hui encore, de nombreux sites et monuments. L'Aurès est au cœur d'une région qui a connu et façonné plusieurs civilisations de l'Antiquité au Moyen Age.
Les organisateurs se proposent d'introduire une réflexion sur la façon dont cette histoire de l'Aurès a été conçue et mise en forme au cours des siècles, à partir des différents témoignages: quel regard les historiens ont porté sur cette région? Une attention particulière sera accordée à la façon dont l'Aurès, avec ses caractères spécifiques, s'insère dans son environnement géographique: quelle a été sa place dans l'organisation politique et culturelle de l'Afrique du Nord?

 

 

Parmi les axes de la réflexion, on s'intéressera particulièrement à la mise valeur du patrimoine de cette région: comment l'historiographie l'a prise en compte dans la mémoire, comment ce patrimoine est perçu dans l'Algérie contemporaine, comment développer une histoire du patrimoine , quels sont les enrichissements contemporains des connaissances dus à la recherche et aux nouvelles découvertes, telles sont les principales questions qui seront abordées au cours de ces journées d'études, qui réuniront, comme précédemment, un auditoire de spécialistes français, algériens et étrangers, parmi la communauté des chercheurs qui sont intéressés par l'Aurès antique. La participation de l'Université de Batna fera l'objet d'un échange de propositions en vue d'associer à cette manifestation le plus grand nombre possible de collègues algériens. La collaboration avec l'Université de Tébessa et l'Association Minerve se poursuit dans le cadre de l'organisation de ce colloque.

Les propositions de communication ou de poster sont à adresser, avant le 15 janvier 2011, accompagnées d'un résumé, à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

La réponse du comité d'organisation sera donnée en février 2011.

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification