Numéro 9 du Paon d'Héra : Ulysse

Envoyer Imprimer

Numéro 9 du Paon d'Héra

Ulysse

Appel à contributions
Date limite : 15 mars 2011

 

Le numéro 9 du Paon d'Héra/Hera's Peacock, gazette interdisciplinaire thématique internationale, portera sur la figure d'Ulysse. Le Paon d'Héra se donne pour objectif de présenter un mythe européen antique (numéros parus : N° 1 et 2 Orphée, N° 5 et n°6 Médée), littéraire (N°3 Roméo et Juliette, N° 7, Don Juan) ou historico-religieux (N°4 Saint François d'Assise, N°8 Jeanne d'Arc, en cours) dans une perspective d'analyse universitaire faisant appel à différents domaines : des contributions émanant de chercheurs en littérature, musique, histoire de l'art, ethnologie, cinéma, philosophie, histoire, se répondent et s'entrecroisent afin de présenter et comprendre un mythe. On pourra proposer soit un article de fond (30 000 signes, notes et espaces compris), soit une « introduction à », c'est-à-dire un court texte (12000 à 15 000 signes) de vulgarisation et de présentation d'un aspect de la question.

 


Ulysse, l'homme de la ruse et de l'éloquence, incarne l'envers de l'héroïsme mythique. Alors que les figures de l'excès et souvent de la violence (Médée, par exemple, à laquelle nous avons consacré 2 numéros) se distinguent et se désignent à la mémoire collective par un geste « monstrueux » qui les fait sortir de l'humanité, Ulysse n'aspire qu'à revenir au port ; l'Odyssée célèbre un retour et non un voyage, comme l'écrivait le poète Du Bellay : « Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage […] Et puis est retourné, plein d'usage et raison, Vivre entre ses parents le reste de son âge ! ». Comme tel, il fascine l'écrivain autrichien Elias Canetti qui reconnaît que tout homme peut s'identifier à ce héros de la subtilité et de la concorde, toujours soucieux d'épargner des vies, préférant le discours au conflit. L'aventureux Ulysse célèbre constamment la paix (La Guerre de Troie n'aura pas lieu de Giraudoux), la patience et l'humour ; il inspire les poètes (Kazantzakis, Séféris, Tennyson, Pound…) tout comme les penseurs (Maurice Blanchot), il figure un mythe à visage humain, qui n'a pas la stature d'Hector ou la souffrance de Priam, mais s'attache au compromis, à l'image des nombreux écarts qu'effectue son bateau avant de rejoindre Ithaque.
Brillant rhéteur mis en valeur par l'opéra (Monteverdi, Dallapiccola), il peut aussi être critiqué pour son goût de l'évitement, de la prudence voire de la fourberie ou du mensonge.
Le voyage d'Ulysse, de Dante à Joyce, s'avère ainsi être objet de subversion ironique ou de condamnation ; il n'en fascine pas moins en tant que parcours individuel inspirant tous les imaginaires - et nous accueillerons avec plaisir les projets sur des odyssées cinématographiques (O Brother, Where Art Thou ? des frères Coen) ou faisant intervenir le graphisme du dessin animé (Ulysse 31) ou du manga. Brillant philosophe, adroit et lucide sans misanthropie (chez Shakespeare), ou roublard astucieux sans autre désir qu'un égoïste retour (régression ?), Ulysse mérite d'être considéré à la lumière des textes anciens fondateurs, mais également dans ses multiples modulations, textuelles, éthiques, musicales (l'époque baroque sera sûrement mise à l'honneur tant avec l'opéra des Italiens qu'avec la tragédie lyrique en France…) ou picturales. Les réflexions sur les structures sociales ou familiales dans une démarche anthropologique ou psychologique seront également les bienvenues : les liens d'Ulysse avec le père, Laërte, le fils Télémaque, l'épouse au fameux ouvrage (Margaret Atwood, Belinda Cannone) ou les séductrices aux fameux chants doivent nous aider à penser le mythe en perspective et en relation.
Les propositions d'articles ou de contributions (une dizaine de lignes de présentation), en français ou en anglais, sont à adresser aux deux adresses suivantes :
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
pour le 15 mars 2011
Après réunion et décision du comité de lecture, les réponses seront adressées aux auteurs le 15 avril 2011 ; ceux-ci doivent prévoir une remise d'articles le 15 septembre 2011 par courrier électronique (document joint, format word) aux adresses ci-dessus.

 

 

 

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification