Extremae orbis partes

Envoyer Imprimer

Extremae orbis partes

Confins et périphéries dans l'Occident romain

Appel à contributions

En association, l'Équipe d'Accueil EHIC, Espaces Humains et Interactions Culturelles, de l'Université de Limoges, le Centre de Recherche Bretonne et Celtique de l'Université de Bretagne Occidentale, et le Centre de Recherches André Piganiol organisent, pour l'année 2012-2013, un colloque sur le thème suivant : « Extremae orbis partes. Confins et périphéries dans l'Occident romain ». Il porte aussi bien sur les régions frontalières de l'empire en Occident (donc germaniques, bretonnes, gauloises, hispaniques, lusitaniennes et africaines) que sur les contrées isolées à l'intérieur de celui-ci (montagnes, marais, forêts, déserts…), et aussi sur les confins des cités et des provinces.

La problématique envisagée se répartit en deux axes : d'une part la perception de ces contrées par les membres du centre politique, culturel et religieux de l'empire ; d'autre part celle de Rome par les habitants de ces territoires excentrés et isolés, autrement dit la dimension de la romanisation dans ces derniers.


Les organisateurs souhaitent rassembler des communications portant notamment sur :
Pour le premier axe (regards de Rome sur les confins) :
le traitement chorographique, géographique, cartographique, des confins, les désirs des confins (voyages, explorations, conquêtes), la peur des confins (inconnu, barbares, monstres, limites du monde), l'évocation, la vision, la place des confins dans l'imaginaire des habitants des régions centrales de l'Empire et de Rome elle-même, l'exotisme de ces confins dans l'inspiration des auteurs littéraires, les mythes et les légendes des confins, les représentations métaphoriques, symboliques, allégoriques dans l'iconographie, les sentiments religieux inspirés par les confins (le sacré, les divinités associées aux confins, le pays des morts), et la perception par les Romains de la religion des ces territoires, l'intégration et la réintégration des confins à la suite des conquêtes et des révoltes.

Pour le second axe (regards des confins sur Rome) :
l'état d'esprit des habitants, ou des résidents temporaires, civils ou militaires, l'intégration par les populations des confins et périphéries de la culture romaine et les substrats des cultures précédentes, l'intégration des élites dans le système politique romain, la place des périphéries et confins dans l'armée, la soumission ou la résistance des peuples dans les confins, les dieux honorés dans les confins et périphéries (romains et indigènes) et les pratiques cultuelles, les relations économiques entre ces périphéries et les centres de l'Empire,

Enfin :
les lectures par les modernes des textes (littéraires, juridiques, épigraphiques …) et des vestiges archéologiques antiques touchant aux confins, et toute autre idée que le thème du colloque inspirera.

Le colloque se partagera, selon des modalités à préciser, entre Limoges et Brest, à des dates qui restent à déterminer plus précisément (automne 2012 pour Limoges : printemps 2013 pour Brest).
Correctif : la date du colloque de Limoges a été fixée ; il aura lieu les 19 et 20 octobre 2012.

 


Merci d'adresser vos propositions à Robert BEDON ou Gérard MOITRIEUX.
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Lieu de la manifestation : Limoges et Brest
Organisation : EHIC (Limoges) et CRBC (Brest)
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ; Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Source : Centre de recherche André Piganiol

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification