Homo Ludens, Homo Loquens. Le Jeu et la Parole au Moyen Âge

Envoyer Imprimer

Homo Ludens, Homo Loquens. Le Jeu et la Parole au Moyen Âge

Universidad Autónoma de Madrid, 29-31 Octobre 2012

Appel à contributions
Date limite : 31 mai 2012

 

 

Comme Johan Huizinga l´avait déjà signalé dans son ouvrage Homo Ludens, que nous ne manquons pas d´évoquer dans notre titre, le processus d´hominisation et d´évolution ne s´accomplit pas seulement à partir des aspects d´homo sapiens et d´homo faber: cette démarche de construction implique aussi celui d´homo ludens. L´homme en effet joue, mime, ritualise, imagine... des dynamiques qui sont en rapport avec la configuration du langage et de la culture.
Dans ce cadre, nous proposons une réflexion sur le jeu, un terme sémantiquement riche, dont la transcendance anthropologique ouvre de nombreuses possibilités de recherche. Une richesse d´autant plus évidente lorsque le jeu est en interaction avec la langue. Qu´y a-t-il, si ce n´est le rire, de plus propre à l´homme?
Nous invitons à entreprendre un parcours balisé par les différents visages du jeu au Moyen Âge, une période vaste et complexe caractérisée par la consolidation progressive des langues et d´une partie substantielle du tissu culturel européen.

Nous essaierons d´y reconnaître la présence du jeu et son rôle, tenant compte des différentes acceptions du terme qui renvoient au domaine du ludique, l´improductif et le gratuit, mais aussi de l´échange fondé sur la connaissance et le respect d´une série de règles, l´institution de celles-ci.
Le mot jeu désigne d´ailleurs en français, ainsi qu´en anglais ou en allemand, la « représentation » théâtrale, celle-ci développée dans un espace et un temps rituels où la parole interagit avec d´autres systèmes d´expression.
Le jeu évoque le badinage, mais aussi l´exercice intellectuel, la performance physique, voire même la prise en charge d´un risque, le pari…
Des lignes de recherche possibles, qui n´excluent pas pour autant d´autres voies d´approche, seraient :
· Le jeu et la parole:
-Jeu discursif et construction littéraire.
-La portée ludique de l´écriture: le sérieux et le comique.
-Jeux intertextuels : reprises et parodies.
-Le jeu et la construction des langues.
-Émergences, traductions et translations.
· Le jeu dramatique et le rite :
-Le théâtre au Moyen Âge.
-Performance et discours.
-Jeu social et cérémonie.
-Vie ritualisée et ritualisation de la vie.
· Le jeu et les interactions avec d´autres systèmes d´expression:
-La portée iconique de la langue: calligrammes, jeux visuels.
-L´image plastique, la musique.
· La représentation du jeu lui-même :
-Le jeu comme motif littéraire et artistique.
-Jeu, liberté… Fortune.
Notre but est de réunir des spécialistes des différentes branches des sciences humaines : la littérature, la linguistique, l´histoire, l´anthropologie... des lettres et de la culture française et francophone, ainsi qu´hispanique, germanique, anglaise, portugaise… Cette richesse linguistique et interdisciplinaire rendra sans doute possible l´interaction de perspectives et de méthodologies diverses et multiples, susceptibles d´intégrer des initiatives précédentes et d´articuler de nouvelles voies d´approche. Notre démarche pourrait également se voir enrichie par un regard transversal tout au long du temps, de l´espace, de la langue et la culture, visant à identifier dans le temps présent des échos de certaines des dynamiques linguistiques et culturelles que nous reconnaissons présentes au Moyen Âge.
Nous envisageons deux modalités de participation:
1.-Communications individuelles : la présentation des travaux ne dépassera pas les 20, et elle sera suivie d'une discussion de 10 minutes.
2.- Séances thématiques, réunissant 3 ou 4 intervenants qui proposeraient une ligne commune de recherche. La durée totale de la séance serait de 45 minutes, suivies d´un débat mené par un modérateur.
Les propositions sous format électronique, accompagnées des noms, des coordonnées universitaires et électroniques des auteurs sont à envoyer à homoludens[at]uam.es ou à pilar.suarez[at]uam.es avant le 31 mai 2012.
Les auteurs sont invités à préciser s´ils souhaitent présenter leur travail sous forme de communication ou de séance thématique.
Toutes les propositions seront soumises au Comité Scientifique.
Les résumés des communications acceptées seront diffusés lors du colloque.
Les langues officielles sont le français et l´espagnol.
Tous les travaux présentés feront l´objet d´une publication en Cd-rom. Nous avons prévu une possible édition postérieure en papier menée à bien sous la supervision du Comité Scientifique.

Source : site du colloque.

 

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification