Prononciations

Envoyer Imprimer

Prononciations

Eruditio Antiqua 5 (2013)

Appel à contributions
Date limite : 30 septembre 2013

 

Du point de vue de Quintilien, le concept latin de pronuntiatio (gr. ὑπόκρισις) regarde autant la grammaire (IO 1, 5, 17-33, uirtutes et uitia dicendi) que la rhétorique (IO 11, actio). Par là, il implique une axiologie de l'auditeur, régie par la norme binaire du correct ou de l'incorrect, ou bien par un code esthétique plus complexe, où la séduction et l'autorité ont leur part.

Du point de vue contemporain, la prononciation est une entrée privilégiée dans les cultures de l'Antiquité, dans la mesure où elle permet de repérer des normes linguistiques ou sociolinguistiques, mais aussi ce qui les déborde, par l'erreur, par l'étrangeté ou par la créativité.

C'est pourquoi ce numéro d'Eruditio Antiqua n'embrasse pas seulement les domaines qui ont été explorés consciemment par les savants de l'antiquité, mais il permet d'envisager aussi ce que leurs textes révèlent à la marge ou en négatif. Ainsi, sous le prisme des littératures techniques, on pourra aborder, en latin et en grec, des domaines aussi divers que l'actio oratoire, la barbarie, le bilinguisme, la dialectique de l'écrit et de l'oral, la didactique, l'érotique, les provincialismes, la performance théâtrale ou musicale, la prière, la prosodie, le rythme et la traduction…

Les synthèses du savoir actuel comme les analyses exploratoires, voire expérimentales, sont les bienvenues.

http://www.eruditio-antiqua.mom.fr

Organisation : Emmanuel Plantade
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification