Homère rhétorique. Etudes de réception antique

Envoyer Imprimer

Homère rhétorique

Etudes de réception antique

APPEL A COMMUNICATION

 Equipe Littératures et représentations de l'Antiquité et du Moyen Age,
Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique (EA 1002), Clermont-Ferrand 2,
Equipe Présence de l'Antiquité,
Centre Pluridisciplinaire Textes et Cultures (EA 4178), Université de Bourgogne

 

Ce double colloque, organisé par les universités de Clermont-Ferrand et de Dijon, se veut une contribution à l'étude de la réception d'Homère dans le domaine de la rhétorique antique grecque et latine et de ses prolongements jusqu'à la fin de l'époque byzantine.

L'importance de toutes les formes de prise de parole et de stratégies de persuasion dans l'Iliade et l'Odyssée a suscité et suscite encore de très nombreuses publications, mais ce qui nous intéressera est l'analyse qu'en faisaient les Anciens eux-mêmes, à savoir le thème, bien attesté dans toute l'Antiquité, de la « rhétorique d'Homère ». Nous souhaitons étudier dans son évolution diachronique les modalités de cette utilisation de catégories et de codifications progressivement élaborées par la technè rhètorikè et contribuer ainsi à définir la place d'Homère dans l'histoire de la rhétorique ancienne.

Cette approche critique demande à être complétée par une étude des pratiques oratoires et des stratégies rhétoriques : quels sont la nature, le sens et la fonction des références à la figure du Poète comme à son œuvre dans le corpus des orateurs ? De nombreux travaux ont été en effet consacrés aux réécritures poétiques d'Homère, notamment à la réception hellénistique et aux lectures savantes des poètes philologues grecs et latins ; on a également étudié l'empreinte homérique dans d'autres genres, tels l'histoire ou la tragédie, et plus récemment les réécritures parodiques et humoristiques d'Homère (colloque de l'U. de Provence en octobre 2008). En revanche, la réception d'Homère chez les orateurs et dans la théorie rhétorique ancienne n'a pas encore fait l'objet d'une synthèse récente. Nous proposons donc d'organiser nos travaux en deux temps, selon cette double perspective, en quelque sorte théorique et pratique.

 

Lectures et commentaires rhétoriques d'Homère par les Anciens
les 27 et 28 mai 2010
Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand 2


La première série de travaux s'intéressera à l'utilisation de l'œuvre d'Homère dans l'enseignement rhétorique (traités, manuels, recueils de déclamations, florilèges…)  des origines à la période byzantine. Au-delà de la littérature spécialisée, on pourra également retenir comme corpus d'étude toute forme de commentaire sur l'art rhétorique d'Homère entendu selon les catégories antiques (figures, moyens de persuasion, genres et qualités du style…).

L'Homère des orateurs et des sophistes
les 18 et 19 novembre 2010
Université de Bourgogne

La seconde série de travaux sera centrée sur la présence d'Homère (la figure du poète, son œuvre ou son univers troyen) dans toutes les formes oratoires, essentiellement les discours destinés à un public, mais aussi, par exemple, les lettres comprises comme substitut d'un discours en présence d'une communauté. On considérera aussi bien les discours relevant d'une pratique réelle de l'éloquence que les formes mises en scène à l'intérieur d'autres genres, notamment narratifs (histoire, roman, biographie…). On pourra s'intéresser également aux genres de l'éloquence chrétienne, ainsi qu'à l'héritage de la tradition oratoire classique à l'époque byzantine.


Les propositions de communication (titre et résumé) concernant l'un ou l'autre domaine d'étude sont à envoyer par courrier électronique accompagnées d’un court CV avant le 1er septembre 2009 à l'adresse suivante :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Le comité scientifique se réunira à l'automne 2009.
Les conditions matérielles d'organisation et de publication seront précisées à cette date.

Comité d'organisation
Sandrine Dubel (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand 2)
Anne-Marie Favreau-Linder (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand 2)
Estelle Oudot (Université de Bourgogne)
 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification