L'objet de la recherche en lettres et sciences humaines et sociales

Envoyer Imprimer

L'objet de la recherche en lettres et sciences humaines et sociales

Séminaire par(en)thèse 2010

Appel à contributions
Date limite : 15 novembre 2009

 

Comment, au-delà des choix généraux de méthode, les chercheurs en LSHS abordent leur(s) objet(s) de recherche ? Comment étudier son objet en LSHS ? Observation, interprétation, participation, constitution de corpus ou de population, les travaux effectifs des chercheurs viennent renouveler la dichotomie classique entre induction et déduction, entre méthode hypothético-déductive et méthode herméneutique. Ce séminaire accueillera indistinctement des doctorants et des enseignants chercheurs, des présentations de travaux de thèses, des réflexions globales sur la méthodologie, l'épistémologie ou l'objet des LSHS.

Ce qu'on nomme aujourd'hui Lettres et Sciences Humaines et Sociales apparait comme une collection de discipline proches, mais dispersées. Une multiplicité de méthodes, de buts, d'approches, de fondements théoriques que l'étude de l'Homme ne suffit pas à unifier. Les interrogations soulevées lors du séminaire de 2009 sur les méthodologies utilisées par les doctorants LSHS, leurs différences, leurs similitudes, ont apporté un éclairage à cette problématique. Nous souhaitons aujourd'hui poursuivre sous un nouvel angle.

Comment, au-delà des choix généraux de méthode, les chercheurs en LSHS abordent leur(s) objet(s) de recherche ? Comment étudier son objet en LSHS ? Observation, interprétation, participation, constitution de corpus ou de population, les travaux effectifs des chercheurs viennent renouveler la dichotomie classique entre induction et déduction, entre méthode hypothético-déductive et méthode herméneutique.

C'est donc l'épistémologie des sciences humaines que nous souhaitons une fois encore mettre en question cette année à partir de la question de l'objet. Et c'est in fine le statut même de l'objet en LSHS qui sera interrogé par regards croisés sur les façons dont les doctorants appréhendent leur objet de recherche. Quel est l'objet des LSHS ? Peut-on qualifier les LSHS par le regard qu'elle porte sur leur(s) objet(s) ? La définition foucaldienne des LSHS par leur capacité à transformer l'objet de leur recherche est-elle toujours d'actualité ? Et enfin, est-ce que l'Homme suffit à unifier la diversité des approches ?

Toutes ces questions seront au coeur de cette nouvelle année d'échanges et de réflexion. A cet égard, l'association Par(en)thèse met en place un séminaire mensuel pour mutualiser les réflexions et tenter de proposer des réponses à ces questionnements essentiels. Ce séminaire accueillera indistinctement des doctorants et des enseignants chercheurs, des présentations de travaux de thèses, des réflexions globales sur la méthodologie, l'épistémologie ou l'objet des LSHS. Il se voudra un lieu d'informations autant que d'échanges sur ces problématiques qui concernent chacun d'entre nous. Chaque séance accueillera une ou deux présentations de 45 minutes, d'un chercheur ou d'un doctorant, ainsi qu'un temps de débats et d'échanges.

A noter que nous envisageons la publication d'un ouvrage rassemblant les interventions des deux années de séminaire.

Les propositions d'interventions sont à faire parvenir sous forme d'un résumé, d'un titre et trois propositions (classées par ordre de préférence) de mois d'interventions (de janvier à juin), en format Word ou PDF à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. avant le 15 novembre 2009.

Source : Calenda

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification