M. Simon, Identités romaines. Conscience de soi et représentations de l’autre dans la Rome antique

Envoyer Imprimer

simon_identites-romaines

Mathilde Simon, Identités romaines. Conscience de soi et représentations de l'autre dans la Rome antique (IVe s. av. J.-C.-VIIIe s. apr. J.-C.), Paris, 2011.

Éditeur : Éditions rue d'Ulm
Collection : « Études de littérature ancienne » n° 18
288 pages
ISBN : 978-2-7288-0449-8
22 €

Le renouvellement des études antiques a mis en évidence l'importance de la notion d'identité. Les populations indigènes soumises par les Grecs puis par les Romains, les phénomènes d'acculturation ont suscité l'attention, interrogeant la manière dont ces peuples étaient représentés par les vainqueurs. En évoquant les autres, ceux-ci nous parlent d'abord d'eux-mêmes, de l'imaginaire qui les habite, bien plus qu'ils ne nous livrent des informations ethnographiques.
Si les questions d'identité ethnique et culturelle ont été bien étudiées dans le monde grec, tel n'est pas le cas dans le monde romain. Pourtant, la maîtrise d'un Empire immense est passée par l'intégration progressive de peuples très divers, et la conception romaine de l'identité culturelle s'est développée de manière originale : c'est ainsi, par exemple, que le motif de l'humanitas a permis d'articuler la relation de Rome avec les Barbares. Il s'agit donc dans ce livre non d'une mais de plusieurs identités, de la définition culturelle de la romanité et de la représentation, par les Romains, de l'altérité.

en librairie le 27 janvier 2011

Ancienne élève de l'École normale supérieure, Mathilde Simon est maître de conférences en langue et littérature latines à l'ENS. Ses recherches portent sur la place de l'héritage grec dans la mémoire romaine et sur l'historiographie antique.

SOMMAIRE
Avant-propos, par Mathilde Simon

Première partie
la formation de l’identité romaine

L’appropriation de la culture grecque
Un imitateur de Méléagre à Pompéi : l’identité poétique d’un anthologiste à la fin de la République, par Évelyne Prioux
Quelques cas d’interférence de langue grecque dans la poésie d’Horace, par Philippe Guisard

La définition d’une identité romaine
Devenir un orateur romain : le cas du Pro Quinctio, par Charles Guérin
Amour, histoire et romanité chez Tite-Live, par Liza Méry

Une identité menacée
Le monstre politique et la destruction de l’identité romaine dans les discours de Cicéron, par Blandine Cuny-Le Callet
La crise de l’identité romaine dans les Satires de Juvénal, par Stéphane Itic
L’identité individuelle à l’épreuve de la catastrophe cosmique dans la poésie latine tardive, par Marie Cerati
Trois auteurs, trois lexiques, trois visions de Rome : Verrius Flaccus, Pompeius Festus et Paul Diacre, par Marie-Karine Lhommé

Seconde partie
l’identité de l’Autre

L’image des Barbares
Comment se construit une image des Parthes à Rome, par Charlotte Lerouge
L’image des Lusitaniens chez Tite-Live, par Estelle Bedon
Identité romaine et identité espagnole chez Martial, par Catherine Notter

Le cas du monde grec
L’acculturation dionysiaque à Rome : l’invention d’une altérité, par Stéphanie Wyler
Une identité contestée : l’image de la Grande Grèce à Rome à l’époque augustéenne, par Mathilde Simon

Identités romaines loin de Rome
Quid melius Roma ? Notes sur Rome et ses identités dans les Tristes et les Pontiques d’Ovide, par Anca-Cristina Dan
Représentations italiennes à Délos : les niches de l’agora des Italiens, par Sophie Montel

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification