Regard et représentation dans l’Antiquité

Envoyer Imprimer

pallas92.jpg

Pallas n°92, Regard et représentation dans l'Antiquité, Toulouse, 2013.

Éditeur : Presses Universitaires du Mirail
Collection : Pallas 92
ISBN : 978-2-8107-0264-0
25€

Ce numéro de la revue, dirigé par Régis Courtray, Pallas est le fruit de conférences données dans le cadre d’une Journée d’Étude et d’un séminaire organisés par l’équipe de recherches PLH-CRATA de l’Université de Toulouse 2-Le Mirail au cours de l’année 2011-2012 sur le thème du regard et de la représentation dans l’Antiquité.

Parmi ses axes de recherches, l’équipe PLH-CRATA a choisi de travailler sur l’étude du phénomène de la représentation dans le monde antique. Dans ce cadre de réflexions, la problématique du regard a semblé essentielle pour aborder la question de la représentation. Les conceptions du regard dans l’Antiquité, souvent bien différentes des nôtres, méritent d’être étudiées ou rappelées.

Des chercheurs de différentes Universités françaises et européennes se sont ainsi interrogés sur la manière dont les Anciens voyaient et se représentaient la réalité, sur l’art avec lequel ils ont tenté de représenter le regard, de décrire le monde qui les environnait ou de donner l’illusion du réel, mais aussi sur le regard comme signe de l’intériorité de celui qui regarde.

Le champ d’investigation retenu se veut large : il se concentre sur l’Antiquité grecque et romaine pour s’ouvrir également aux mondes égyptien et biblique ; il s’étend de l’Antiquité égyptienne jusqu’à la littérature de l’Antiquité tardive ; les contributions explorent largement différents domaines, de l’art à l’anthropologie, de la littérature à l’architecture, de la science à la philosophie et la religion. Cet ensemble, riche et divers, permettra, nous le souhaitons, d’apporter un « regard » nouveau sur un champ de recherche qui, sans être vierge, reste encore peu exploité.

Sommaire

Régis Courtray
Avant-propos

Jean-Marc Luce
Introduction. Vision et subjectivité dans l'Antiquité

1. Représenter le regard

Pascale Jacquet-Rimassa
Diversité des regards dans l'imagerie attique :
Capturer du regard, pour un logos visuel (viiie-ve av. J.-C.)
Lorenz E. Baumer
Entre dieux et mortels – le contact visuel sur les reliefs votifs grecs classiques

2. Donner à voir

Dominique Farout
Sens dessus dessous ou comment montrer ce qui est caché
Estelle Galbois
Un jeu de regards. Réflexions sur l'élaboration du portrait royal dans la peinture hellénistique
Sylvie Rougier-Blanc
Le regard des poètes sur l'architecture domestique dans la poésie grecque d'Homère à Apollonios de Rhodes : remarques sur une « poétique de la maison »
Mireille Courrént
Illusion du réel et esthétique de la correction : mimesis et phantasia dans la théorie vitruvienne de l'architecture
Michel Briand
Vision spectaculaire et vision imaginative dans la poésie mélique grecque. Le cas des épinicies de Pindare

3. Voir et décrire le monde environnant

Adeline Grand-Clément
La mer pourpre : façons grecques de voir en couleurs. Représentations littéraires du chromatisme marin à l'époque archaïque
Émilie-Jade Poliquin
Regards sur la nature : place de l'observation dans les textes astronomiques latins
Laury-Nuria André
Regard et représentation du paysage dans l'épopée grecque d'époque impériale : le cas des mirabilia
Dominique Bocage-Lefebvre
La représentation du monde paysan dans les Natalicia de Paulin de Nole

4. Regard philosophique et intérieur

Emmanuelle Jouet-Pastré
Que signifie voir l'intelligible dans les dialogues de Platon ?
Juliette Dross
Du bon usage de l'imagination : l'importance du regard intérieur dans l'œuvre philosophique de Sénèque
Jean-Baptiste Guillaumin
Lumine claro cernere uerum : lumière et vision dans la Consolation de Philosophie de Boèce
Régis Burnet
Du miroir au face-à-face : voir comme Dieu voit dans le Nouveau Testament

5. De la difficulté de bien voir

Philippe Lefebvre
Anthropophanies. Est-il possible de voir un être humain ? Lectures bibliques
Ana Maria Misdolea
Inspiciat, si lubet : quelques aspects du regard chez Plaute
Frédéric Le Blay
Une version pervertie de la connaissance de soi : le cas d'Hostius Quadra

 

Source : PLH - Toulouse

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification