Raoul de Saint-Trond, Gesta Abbatum Trudonensium I-VII. Epistulae

Envoyer Imprimer

Raoul de Saint-Trond, Gesta Abbatum Trudonensium I-VII. Epistulae. Éd. Paul Tombeur, Turnhout, 2013.

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis (CCCM 257)
LXVIII-242 pages
ISBN : 978-2-503-54534-9
160 €


Raoul ou Rodolphe de Saint-Trond (né vers 1070 et mort en 1138) est un auteur particulièrement intéressant et attachant. Il est représentatif du niveau de culture du pays Rhin-Meuse de la fin du XIe et du début du XIIe siècle. Il est surtout connu par les Gesta abbatum Trudonensium, la Chronique de l'abbaye de Saint-Trond, dont il entreprit la rédaction au XIIe siècle, et ce, avec un sens rare de la critique historique. Attentif à la musique, il introduisit la réforme de Guy d'Arezzo dans les milieux belges et fut l'auteur de poèmes ainsi que de lettres dont quelques-unes nous sont parvenues. Le volume consacré aux œuvres en prose rassemble les Gesta, livres I à VII et les lettres. Un prochain volume reprendra l'œuvre de son disciple et continuateur (Gesta, livres VIII à XIII), que l'éditeur pense pouvoir identifier comme étant Gislebert de Saint-Trond. La minutie qui a présidé au respect des manuscrits du XIIe siècle révèlera des surprises intéressantes aux chercheurs, en mettant en relief des éléments auxquels on n'a jamais prêté attention.

L'éditeur, Paul Tombeur, est docteur en philosophie et lettres de l'Université de Liège et ancien chercheur au Fonds National de la Recherche Scientifique. Il fut professeur à l'Université Catholique de Louvain (à Louvain, puis à Louvain-la-Neuve) de 1966 à 2001 et y enseigna particulièrement la philologie médiolatine, la paléographie latine et l'initiation à l'informatique pour les sciences humaines. Il est l'auteur de la première analyse philologique systématique d'un auteur médiolatin à l'aide de l'informatique. Il fut le fondateur en 1968 du Cetedoc, laboratoire d'informatique en sciences humaines, qui procéda notamment à la mise en ordinateur dès 1969 de l'ensemble des textes médiolatins belges jusque 1200 et de très nombreux autres corpus. Par la suite il fut l'initiateur des bases de données textuelles et dictionnairique latines (cf. Brepolis latin). Depuis 2001 il assume la direction scientifique du CTLO (Centre Traditio Litterarum Occidentalium), centre établi à Turnhout.
La bibliographie de l'éditeur jusque 2004 est intégralement reprise dans le volume d'hommage que lui ont offert certains de ses anciens étudiants en 2005 sous le titre ‘In principio erat verbum'.


Source : Brepols

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification