M. Gueye, Captifs et captivité dans le monde romain. Discours littéraire et iconographique

Envoyer Imprimer

gueye.jpg

Mariama Gueye, Captifs et captivité dans le monde romain. Discours littéraire et iconographique (IIIe siècle av. J.-C. - IIe siècle ap. J.-C.), Paris, 2014.

Éditeur : L'Harmattan
Collection : Histoire, Textes, Sociétés
322 pages
ISBN : 978-2-343-01360-2
33€

Pour les Anciens, la perte de la liberté est la conséquence immédiate et directe de la captivité, que mettent en avant tous les auteurs, pour qui le captif est « l'esclave de l'ennemi ». Dès lors, tout traitement infligé aux prisonniers de guerre semble normal en dépit des règles établies par le jus gentium. Mais ce droit minimal reconnu entre les « nations » qui défi nit la condition du captif ne le protège pas.
La confrontation des textes et des images livre ici un catalogue éloquent des mille et une façons dont les Romains vainqueurs ont pu, abolissant toute considération d'humanité, humilier, exploiter, torturer les masses de vaincus réduits en esclavage ou les révoltés de l'intérieur. La dureté de la répression répondant dans les provinces soumises à la crainte de voir ébranler la domination de Rome.
Et les échos critiques sont rares des condamnations de captifs aux combats et aux bêtes de l'amphithéâtre comme célébration symbolique de la toute puissance de l'Urbs.

Mariama GUEYE est enseignant-chercheur au département d'histoire de la faculté des lettres et sciences humaines de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (U.C.A.D.). Titulaire d'un doctorat en Histoire et Cultures de l'Antiquité, elle est l'auteur de travaux scientifiques portant sur le monde romain.

Table des matières

Préface
Introduction

Lexique, définition et composition de la population captive

Chapitre I. Le vocabulaire de la captivité
I. Les termes spécifiques
La capta bello : la captive et la vestale
II. Les termes généraux
Chapitre II. Qui est captif ? Approches juridique et littéraire
I. Le jus postliminium
II. La captivité dans la piraterie et pendant les guerres civiles
III. Le dediticius et le captivus : ambiguïtés et contradictions
IV. Le bellum injustum : une borne à la captivité ?
Chapitre III. Éléments démographiques et caractéristiques anatomiques des captifs
I. Les captifs dans la praeda : discours textuel et plastique
II. Le recensement et la répartition des captifs

Traitement et exploitation des captifs

Chapitre IV. La captivité d'une localité : signification et système référentiel

I. Urbs capta : acceptions et réalités
II. La captivité d'une ville dans le discours littéraire
III. La captivité d'une région dans le discours monétaire
Chapitre V. Le massacre des captifs
I. La question du massacre systématique des captifs
II. Le massacre : une solution à l'insécurité
III. L'autorité du général sur ses troupes
Chapitre VI. Tortures et mises à mort des captifs
I. Le viol des captives
II. Autres formes de torture et de mise à mort
III. La cruauté de l'Autre
À propos des supplices de Regulus
Chapitre VII. Le triomphe entre deux passages en prison
I. Le carcer de Rome : ce lieu de supplices et de mort
II. Les captifs au triomphe : la vêture et le port des chaînes
Chapitre VIII. Les captifs sur l'échiquier international
I. Le captif : une source de revenus et une force de travail
II. Le captif sur l'échiquier militaire et diplomatique
Conclusion. La vision romaine de la captivité

Annexes
Index général
Bibliographie
Table des illustrations



 

Source : L'Harmattan

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification