Alexandra Dardenay, Emmanuelle Rosso, Dialogues entre sphère publique et sphère privée dans l’espace de la cité romaine. Vecteurs, acteurs

Envoyer Imprimer

978-2-35613-097-6.jpg

Alexandra Dardenay, Emmanuelle Rosso (éd.), Dialogues entre sphère publique et sphère privée dans l'espace de la cité romaine. Vecteurs, acteurs, Bordeaux, 2013.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta Antiqua
324 pages
ISBN : 978-2-35613-097-6
25 euros

Une longue tradition historiographique a contribué à figer les sphères publique et privée dans le monde romain comme des espaces essentiellement hétérogènes et, à ce titre, imperméables l'un à l'autre, régis par des règles et des comportements conçus sur le mode de l'opposition. Toutefois, des travaux récents et particulièrement stimulants permettent de fonder une nouvelle approche qui aborderait les échanges permanents et surtout réciproques entre les deux “mondes” de plusieurs points de vue : ils ont en commun d'envisager en priorité les agents et les acteurs qui furent les vecteurs de ces transferts. Structuré en trois parties – “Ambiguïté des espaces”, “Interactions : réciprocité et complémentarité des échanges”, “Du public au privé : transfert et appropriation de formes” – ce volume regroupe les contributions de douze chercheurs et offre le résultat d'une démarche interdisciplinaire, où l'apport de la philologie et de l'histoire s'articule à celui de l'iconographie et de l'archéologie. La réflexion dépasse ainsi le simple cadre disciplinaire pour nourrir une analyse globale des contextes. Une telle démarche génère des études approfondies et novatrices sur les dynamiques urbaines et sociales dans la cité romaine.

A long historiographical tradition has contributed to fix the public and private spheres in the Roman world as essentially heterogeneous spaces and, as such, impervious to each other, governed by rules and behaviors thought as conflictual. However, some recent and especially stimulants works make it possible to establish a new approach that would address from several points of view the ongoing exchanges between the two “worlds”: they have in common to consider as a priority agents and actors who were the vectors of these transfers. Structured in three parts –“Ambiguity of spaces”, “Interactions: reciprocity and complementarity of exchanges “, “From public to private: transfer and appropriation of forms”– this volume brings together the contributions of twelve scholars and offers the result of an interdisciplinary approach, where the contribution of philology and history hinges on that of archaeology and iconography. Thereby, reflection reaches beyond the simple disciplinary framework to feed a global analysis contexts. Such an approach generates extensive and innovative studies on urban and social dynamics in the Roman city.

 

Source : Ausonius éditions

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification