F. Garambois, D. Vallat, Le lierre et la statue. La nature et son espace littéraire

Envoyer Imprimer

garambois.jpg

Florence Garambois, Daniel Vallat (éd.), Le lierre et la statue. La nature et son espace littéraire dans l'épigramme gréco-latine tardive, Saint-Étienne, 2013.

Éditeur : Aris & Phillips
Collection : Antiquité. Mémoires du Centre Jean Palerne
314 pages
ISBN : 978-2-86272-639-7
35 €

Le renouveau du genre épigrammatique dans la littérature gréco-latine aux IVe-VIe siècles de notre ère s'effectue dans un monde qui connaît et affronte, à tous les niveaux, y compris ceux de l'éducation et de la culture, des mutations profondes, qui précipiteront la fin de l'Antiquité et l'avènement du Haut Moyen Âge. Dans cette dernière période antique, l'épigramme reste un genre littéraire fondamentalement urbain et sophistiqué, malgré les prémisses du déclin de la civilisation urbaine : le but de cet ouvrage est justement d'analyser comment l'épigramme représente un thème qu'on pourrait considérer comme son « négatif » : la nature. Entre héritage d'une tradition millénaire, réappropriation littéraire et innovations dans de nouvelles conditions historiques, se crée une tension qui, loin de tout épanchement romantique, se résout par une instrumentalisation des éléments naturels par l'épigramme.

Table des matières

Introduction

I – Ausone et la négation épigrammatique de la nature
Benjamin Goldlust, Soumission, travestissement et contrefaçon de la nature dans les Épigrammes d'Ausone
Florence Garambois, Nature refusée, nature rejetée, nature abolie dans les Épigrammes d'Ausone

II – Natures romaines sous domination barbare
Étienne Wolff, La nature dans les épigrammes de l'Anthologie latine d'époque vandale
Marie-France Guipponi-Gineste, Entre nature et culture : le zoo épigrammatique de Luxorius
Daniel Vallat, Entre érotisme, symbolisme et poétique des ruines : les ecphrasis de Vénus dans l'Anthologie latine (AL 20, 34, 356 R)
Lavinia Galli Milić, Les thermes d'Alianae ou la nature apprivoisée ad maiorem Thrasamundi gloriam (AL 210-214 R = 201-205 Sh-B)
Annick Stoehr-Monjou, Poétique de Dracontius dans le De mensibus : célébrer la nature dans une épigramme miniature du monde
Céline Urlacher-Becht, Les jeux érudits inspirés à Ennode de Pavie par la source d'Apone (epist. 5, 8 = 224 Vogel, carm. insert.)

III – Le christianisme et la nature selon l'épigramme
Aline Canellis, La nature dans le Symposium duodecim Sapientum (AL 495-638 R)
Michele Cutino, Représentation de la nature violée par le péché dans l'épigramme chrétienne de Prosper d'Aquitaine
Nicole Hecquet-Noti, Le temple de Dieu ou la nature symbolisée : la dédicace de la cathédrale de Lyon par Sidoine Apollinaire (Epist. 2, 10)

IV – La nature dans l'épigramme byzantine
Gianfranco Agosti, Sulle immagini bucoliche nell'epigramma greco tardoantico
Claudia Greco, L'art qui force la nature, ou de la création d'un paysage littéraire dans
l'épigramme grecque des ve et vie siècles
Andreas Rhoby, Metaphors of nature in the poetry of Manuel Philes (xivth c.)

Conclusion
Bibliographie
Index Locorum

 

Source : HiSoMA

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification