S. Selmi, Le culte impérial en Afrique Proconsulaire au IIIè siècle

Envoyer Imprimer

Slah Selmi, Le culte impérial en Afrique Proconsulaire au IIIe siècle, Sharebruck, 2014.

Éditeur : Presses Académiques Francophones
252 pages
ISBN : 978-3-8381-7083-1
89.90 euros

« Les Romains ont l’habitude de diviniser ceux de leurs empereurs qui, à leur mort, laissent la succession à leurs fils. Un tel honneur s’appelle apothéose. A travers la ville entière c’est un mélange de deuil, de fête et de dévotion. Le corps du défunt est enseveli à l’occasion d’obsèques grandioses, quoique conforme à l’usage établi chez les mortels … Alors, de la dernière structure la plus petite, prend son essor, comme des créneaux d’une tour, un aigle qui monte dans les airs avec des flammes et dont les Romains croient qu’il emporte de la terre au ciel l’âme de l’empereur. Et dès lors on associe l’empereur au culte des autres dieux ». Hérodien, IV, 1-2, 11.

L'auteur traite du culte de l'empereur dans la province de l'Afrique Proconsulaire au IIIe siècle.

Source : PAF

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification