M. Formarier, Entre rhétorique et musique. Essai sur le rythme latin antique et médiéval

Envoyer Imprimer

latin_9.jpg

Marie Formarier, Entre rhétorique et musique. Essai sur le rythme latin antique et médiéval, Turnhout, 2014.

Éditeur : Brepols
Collection : Latinitates
357 pages
ISBN : 978-2-503-55160-9
80 euro (HT) (jusqu'au 31/07/14)

Une étude philologique et anthropologique des théories et des pratiques du latin antique et médiéval.

« La science de l'éloquence politique est une musique ; la différence avec le chant et la musique instrumentale est une différence de degré et non de nature ». Denys d'Halicarnasse pose ainsi le problème passionnant du rapport entre l'art du discours, c'est-à-dire la rhétorique, et la musique. Cet essai en propose une analyse philologique et anthropologique, prenant comme objet l'un des points de convergence essentiels entre ces deux disciplines : le rythme. Dans quelle mesure la parenté entre le rythme oratoire et le rythme chanté témoigne-t-elle des changements linguistiques et culturels qui ont marqué la latinité de Cicéron à Gui d'Arezzo ? Si le rythme chanté dans l'Antiquité grecque doit observer une mesure musicale pour que la mélodie puisse être dansée, le rythme oratoire en revanche ne saurait respecter strictement une pulsation. Varier et improviser les combinaisons rythmiques sans se soumettre à un cadre fixe, voilà, pour Cicéron, ce qui distingue le rythme oratoire du mètre et du rythme musical. Ces principes trouvent un écho saisissant au Moyen Âge dans le chant chrétien. Bien que le latin ait subi des modifications profondes, les règles rythmiques établies par l'éloquence classique infléchissent indéniablement les techniques de composition du « cantus prosaicus ».

Table des matières:

ENTRE RHETORIQUE ET MUSIQUE.
Introduction générale

Chapitre 1.
Le rythme, premières definitions.
1. Le rhuthmos des philosophes grecs.
2. L'adoption du rhuthmos dans la musique grecque.
3. Du rhuthmos au numerus oratoire.
4. Rhuthmos et numerus dans les traités de musique tardifs et médiévaux.
5. Conclusion du chapitre.

Chapitre 2.
Arythmie, rythme et mètre.
1. La dichotomie rythme / mètre.
2. Identifier ce qui est rythmique, rythmoïde et arythmique.
3. Le rythme et le mètre : des marqueurs stylistiques et génériques.
4. Prose et poésie chantée.
5. Conclusion du chapitre.

Chapitre 3.
Rythme et segmentation : bases théoriques.
1. Les principes musicaux de la segmentation rythmique : les durées.
2. Les principes musicaux de la segmentation rythmique : le pied et le côlon.
3. Les principes musicaux de la segmentation rythmiue : les silences.
4. Les principes oratoires de la segmentation rythmique latine : terminologie.
5. Les principes oratoires de la segmentation rythmique latine : l'agencement
6. Les principes oratoires de la segmentation rythmique latine : durées et pieds.
7. Les principes oratoires de la segmentation rythmique latine : les silences.
8. Les principes oratoires de la segmentation rythmique latine : membre et période.
9. De la rhétorique latine à la musique chrétienne médiévale.
10. Conclusion du chapitre.

Chapitre 4.
Le rythme, un outil de communication verbale et non verbale.
1. Les bases posées par la théorie musicale.
2. Segmentation rythmique et perception du rythme.
3. Rythme et communication dans la pratique oratoire.
4. Rythme, ethos et pathos.
5. Rythme et jugement auditif
6. Rythme et conversion dans le chant liturgique chrétien.
7. Conclusion du chapitre.

Chapitre 5.
Analyse et modélisation du rythme oratoire latin.
1. Problèmes et méthode.
2. Analyse du rythme haché chez Cicéron.
3. Analyse du rythme haché chez Augustin.
4. Analyse du rythme haché chez Césaire d'Arles.
5. Analyse du rythme périodique chez Cicéron.
6. Analyse du rythme périodique chez Augustin.
7. Analyse du rythme périodique chez Césaire d'Arles.
8. Conclusion du chapitre.

Chapitre 6.
Analyse et modélisation du rythme latin chanté.
1. Problèmes et méthode.
2. Présentation comparative de la lectio cum cantico de Daniel.
3. Analyse comparative du récitatif : la version bénéventaine.
4. Analyse comparative du récitatif : la version milanaise.
5. Bilan sur l'analyse du récitatif.
6. Analyse comparative du cantique : la version bénéventaine.
7. Analyse comparative du cantique : la version milanaise.
8. Analyse comparative du cantique : la version romaine.
9. Analyse comparative du cantique : la version grégorienne.
10. Bilan sur l'analyse du cantique.
11. Conclusion du chapitre.

Conclusion générale.

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification