V. Bonet, La pharmacopée végétale d'Occident dans l'oeuvre de Pline l'Ancien

Envoyer Imprimer

collection_346.jpg

Valérie Bonet, La pharmacopée végétale d'Occident dans l'oeuvre de Pline l'Ancien , Bruxelles, 2014.

Éditeur : Latomus
Collection : Collection Latomus
513 pages
ISBN : 2-87031-293-8
73 €

En s'appuyant sur le témoignage de Pline l'Ancien et sur la richesse de sa documentation, cet ouvrage propose un examen général de la pharmacopée végétale d'Occident et, plus généralement, des rapports entre l'homme antique et ses médicaments. On y découvre des plantes sauvages, souvent étonnantes, toujours puissantes, quelquefois dangereuses. On y rencontre des plantes ornementales domestiquées et cultivées, qui ravissent les yeux et sont efficaces dans tous les domaines thérapeutiques. Enfin, on croise des plantes alimentaires, étape ultime dans la familiarité du végétal avec l'homme, tant le passage de l'aliment au médicament est facile, grâce à de simples recettes de cuisine ou à des moyens d'action plus particuliers. En Occident, le cheminement va aussi de la plante indomptée au remède librement choisi : il met en valeur l'affirmation de la puissance humaine. Cette étude montre que, bien que souvent dépassé par sa propre médication, l'homme antique était cependant capable d'élaborer un système complexe et logique de l'utilisation des plantes. Ce système, dans lequel le hasard avait sa place sans pour autant tout régir, consacrait le rapport entre l'homme et son environnement et le reliait au monde.

 

Source : Latomus

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification