Sérénus, La Section du cylindre. La Section du cône

Envoyer Imprimer

srnus.jpg

Sérénus, La Section du cylindre. La Section du cône. Introduction de Micheline Decorps-Foulquier, texte établi par Micheline Decorps-Foulquier, traduit par Michel Federspiel, avec la contribution de Kostas Nikolantonakis, Paris, 2019.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Collection des universités de France
C + 540 pages
ISBN : 978-2-251-00631-4
65 €

Dans la Section du cylindre, Sérénus, prenant appui sur le Livre I des Coniques d'Apollonios de Pergé, démontre que l'on peut construire une ellipse semblable à l'ellipse obtenue dans le cône par la section transversale d'un cylindre circulaire droit ou oblique ; dans la Section du cône, il s'attache principalement à la comparaison des aires des sections triangulaires obtenues par des plans passant par le sommet du cône à base circulaire, droit ou oblique. Les deux traités, qui sont soigneusement composés, ne sont pas dénués d'originalité et constituent un témoignage précieux sur la géométrie grecque d'époque romaine.
Le présent volume est la seconde édition critique des deux traités après celle du philologue danois Johan Ludvig Heiberg (1896) et procure la seconde traduction française après celle de l'historien des mathématiques belge, Paul Ver Eecke (1929).

 

Source : Les Belles Lettres

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification