Annonces diverses

Ecole de néo-latin du Labex COMOD

Envoyer Imprimer

Ecole de néo-latin du Labex COMOD

Lyon, 18-21 avril 2016


Comité scientifique : Martine Furno (Université Stendhal-Grenoble 3, IHRIM-UMR 5317), Pierre-François Moreau (ENS de Lyon, Labex Comod, IHRIM-UMR 5317), Tristan Vigliano (Université de Lyon II, IHRIM-UMR 5317), Smaranda Marculescu (ENS de Lyon, IHRIM-UMR 5317)
Appel à candidatures
Date limite d'envoi des candidatures par courrier électronique : Le lundi 15 février 2016.

Cette école propose une formation intensive en néo-latin à travers l'étude de textes relevant de différentes disciplines (littérature, philosophie, droit, théologie, médecine, sciences – physiques, mathématiques). On définit comme « néo-latins » les ouvrages rédigés en latin depuis la fin du Moyen-Âge et jusqu'à nos jours mais, dans le cadre ce cette école, les périodes visées seront en particulier la Renaissance et l'Âge classique. Si pour le domaine du latin « classique », on dispose au niveau de l'enseignement universitaire de cursus systématiques et, de manière générale, de la possibilité de lire les « grands auteurs » à l'aide d'éditions scientifiques et de traductions récentes, pour le « néo-latin » l'offre de formation est plus restreinte et l'accès aux sources souvent plus difficile, car, bien que les recherches dans ce domaine soient en plein essor, de nombreux écrits de la Renaissance et de l'Âge classique ne bénéficient pas encore d'éditions et traductions modernes. Cette formation s'adresse donc à ceux qui souhaitent s'initier ou améliorer leur compréhension (par la lecture, par la traduction) du latin de ces périodes. Le programme des quatre jours de formation comprend des ateliers de lecture encadrés par des leçons visant à assurer le cadre théorique indispensable à la compréhension des textes choisis, et à répondre, à partir d'exemples précis, à des questions plus générales : comment aborder un texte néo-latin, non seulement d'un point de vue philologique, mais aussi historique, conceptuel ? Quels sont les milieux culturels, intellectuels, scientifiques ou religieux de production de ces textes? Comment se servir des notions d'histoire du livre et d'ecdotique pour mieux les comprendre ? Quel est leur rapport aux langues vernaculaires?

Lire la suite...
 

Lancement de la revue Polymnia

Envoyer Imprimer

Lancement de la revue Polymnia

Le réseau de recherche international Polymnia, créé en 1999 pour développer l'étude de la tradition mythographique de l'Antiquité au XVII° siècle, se dote désormais d'une revue électronique, intitulée aussi Polymnia, qui complète la série des colloques annuels et la collection de textes bilingues publiée aux Presses du Septentrion (« Mythographes »). Les numéros de la revue Polymnia sont annuels et multilingues.

Le premier numéro de cette revue, dirigée par Charles Delattre et Jacqueline Fabre-Serris, a été mis en ligne aux adresses suivantes: http://polymnia.recherche.univ-lille3.fr/revue/ et
http://polymnia.recherche.univ-lille3.fr/revue/eng/

Lire la suite...
 

Création d'un D.U. « Mondes antiques et médiévaux »

Envoyer Imprimer

Création d'un D.U. (Diplôme d'Université) « Mondes antiques et médiévaux »

 

Diplôme d'Université « Mondes antiques et médiévaux »
Langues anciennes, Épigraphie, Papyrologie

Lorsqu'on étudie une société passée, l'accès direct aux textes, qu'il s'agisse de textes littéraires ou de documents d'archives, reste une exigence fondamentale de la recherche. Cet accès suppose toutefois la connaissance de la langue dans laquelle ils ont été écrits et le déchiffrement des écritures utilisées.

L'Université de Strasbourg, qui propose un ensemble diversifié d'enseignements dans ce domaine, les ouvre désormais à l'extérieur, grâce à un DU en Enseignement À Distance décliné en deux niveaux (4 semestres) : 1 (débutants) et 2 (avancés). Il est assuré par les enseignants des Facultés des Sciences Historiques, des Lettres et de Théologie Protestante. Il est ouvert à toute personne* désireuse d'acquérir ou de renforcer ses connaissances dans une (ou plusieurs) des spécialités du DU.

Ce DU de Langues Anciennes, Épigraphie et Papyrologie concerne :
- les étudiants de licence ou de master.
- les doctorants qui souhaitent développer leurs connaissances en langues anciennes.
- les chercheurs plus confirmés, soucieux d'élargir ou de renforcer leurs compétences.
- le grand public intéressé par les langues anciennes.

Organisation de l'enseignement
L'étudiant sera en contact direct et personnalisé avec un enseignant, spécialiste de la matière dans laquelle il se sera inscrit. Il recevra des documents pédagogiques. L'étudiant aura à étudier ces documents, à mémoriser la base indispensable à l'étude d'une langue ancienne (grammaire, vocabulaire) ou d'une science auxiliaire de l'histoire (principes généraux de la discipline) et à réaliser les exercices correspondants. Ces exercices pourront faire l'objet d'une auto-correction ou d'une correction par l'enseignant (analyses, traductions).

Cet enseignement se faisant à distance, le diplôme est accessible aux personnes résidant ou non en France.

Contrôle des connaissances
Le contrôle des connaissances se fera par le biais d'exercices accessibles sur la plateforme informatique Moodle, mais aussi, une fois par semestre, d'une épreuve écrite organisée à Strasbourg. La participation à cette épreuve est obligatoire.

Les candidats sont invités à télécharger le formulaire de demande d'inscription** sur le site de la Faculté des Sciences Historiques (histoire.unistra.fr) et de l'adresser à :

Faculté des Sciences Historiques
Scolarité
Palais Universitaire
BP 90020
F-67084 Strasbourg Cedex

* Condition requise : diplôme de baccalauréat ou niveau équivalent.
** Pour une inscription en formation continue, s'adresser au Service Formation Continue (sfc.unistra.fr).

 

Source : histoire.unistra.fr

 

Deux journées exceptionnelles de stage sur l’Égypte copte (2-4 juillet 2015)

Envoyer Imprimer

Deux journées exceptionnelles de stage sur l'Égypte copte (2-4 juillet 2015)

 

Deux journées de formation, très rares en leur genre, sont organisées à Lyon par la MSH MOM, l'UMR HiSoMA et l'Université Lumière-Lyon 2 en partenariat avec le Musée des Tissus, sur l'Égypte copte (4e-7e siècles) du 2 au 4 juillet 2015.

Après la création de l'Empire romain d'Orient, l'Égypte passe sous domination byzantine, dans un État dont le christianisme est devenu la religion officielle. Comment la vieille Égypte, déjà hellénisée, puis romanisée, traverse-t-elle ces bouleversements ?

L'antiquité tardive de l'Égypte, encore bien méconnue par rapport aux périodes précédentes, est ici présentée par des chercheurs français qui sont en train d'en écrire l'histoire à travers les textes, l'archéologie et l'histoire de l'art «coptes».

Publics ciblés : égyptologues ; archéologues et historiens hellénistes & romanistes, spécialistes d'antiquité tardive ; arabisants travaillant sur la période de la conquête.

Les “ecdoticiens” sont également bienvenus, puisque le stage comporte une partie textuelle.

Lire la suite...
 

Une nouvelle revue : Erudition and the Republic of Letters

Envoyer Imprimer

Une nouvelle revue : Erudition and the Republic of Letters

 

Erudition and the Republic of Letters is a peer-reviewed journal devoted primarily to the history of scholarship, intellectual history, and to the respublica literaria broadly conceived. It encapsulates multifarious aspects of  higher learning as well as the manner in which such knowledge transcends confessional and geopolitical boundaries.
This seems to be a propitious time for such an enterprise, as there exists a lively, and mostly young, community of scholars who carry out excellent and exciting work. Erudition and the Republic of Letters will establish itself quickly as the premier venue of its kind, and cater to the needs and aspirations of this community, while exhibiting the viability of the subject matter to students. The journal's policy would be to not impose arbitrary word limit, but allow the content of the essay to determine length. Also, it would encourage publication of scholarly articles as well as editions of texts, reviews etc—from the late Middle Ages to the end of the Nineteenth Century.
Erudition and the Republic of Letters may occasionally publish a primary source but it is devoted primarily to interpretative essays and reviews. By publishing such works, it aims to expand the available scholarly resources, and further invigorate the scholarly community.


Source : Brill

 


Page 1 sur 27

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification