Appels à contribution

Winckelmann's Victims

Envoyer Imprimer

Winckelmann's Victims

The Classics: Norms, Exclusions and Prejudices

Ghent University (Belgium), 20-22 September 2018

Appel à contributions
Date limite : 15 avril 2018


CONFIRMED KEYNOTE SPEAKERS: Michelle Warren (University of Dartmouth) – Mark Vessey (University of British Columbia) – Irene Zwiep (University of Amsterdam)

“Der einzige Weg für uns, groß, ja, wenn es möglich ist, unnachahmlich zu werden, is die Nachahmung der Alten.”
Johannes Winckelmann

Classics played a major and fundamental role in the cultural history of Western Europe. Few would call this into question. Since the Carolingian period, notably ‘classical' literature has served as a constant source and model of creativity and inspiration, by which the literary identity of Europe has been negotiated and (re-)defined. The tendency to return to the classics and resuscitate them remains sensible until today, as classical themes and stories are central to multiple contemporary literary works, both in ‘popular' and ‘high' culture. Think for instance of Rick Riordan's fantastic tales about Percy Jackson or Colm Tóibín's refined novels retelling the Oresteia.

Lire la suite...
 

Mythes modernes et contemporains des dangers du savoir

Envoyer Imprimer

Mythes modernes et contemporains des dangers du savoir

Appel à contributions
Date limite : 30 janvier 2018

 

Journée d'étude « Mythes modernes et contemporains des dangers du savoir »

organisée le 12 octobre 2018 à la MSH de Clermont-Ferrand par le CELIS (Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique, EA 4280) sous la direction d'Hélène Vial
(équipe « Littératures et Représentations de l'Antiquité et du Moyen Âge »)

Cette journée constitue le point final du projet « Mythologies des savoirs : de l'ivresse aux dangers » mené depuis 2013 dans le cadre du programme transversal du CELIS « Les enjeux des savoirs : héritage, transmission, pouvoirs » coordonné par Philippe Mesnard (http://celis.uca.fr/spip.php?article665), projet qui s'inscrit aussi pleinement dans les travaux de l'équipe « Littératures et Représentations de l'Antiquité et du Moyen Âge » (http://celis.uca.fr/spip.php?rubrique11) dans son programme « Histoire des représentations de l'Antiquité » (http://celis.uca.fr/spip.php?article1314).

Si la question des savoirs (de leur acquisition, de leurs formes, de leur diffusion, de leurs usages) est évidemment fondamentale dans la littérature de l'Antiquité et si, en particulier, le savoir constitue un motif déterminant dans les mythes, qui le représentent le plus souvent comme objet d'ambitions et de désirs légitimes, rejoignant l'essence même de la condition humaine, les récits mythologiques grecs et romains abordent aussi de manière récurrente les risques impliqués par la détention de ce savoir. Qu'il s'agisse d'une découverte scientifique, de l'acquisition d'un savoir-faire technique ou, plus largement, du passage de l'ignorance à la connaissance et notamment à la connaissance de soi, de nombreux textes laissent entendre, voire affirment qu'il vaut parfois mieux ne pas savoir ou, tout au moins, ne pas trop en savoir. Empruntant le langage mythique, ils nous décrivent, autour de personnages que leur grandeur et leurs tourments rendent archétypaux, les dérives, les excès et les catastrophes suscités par l'accès de l'homme (que ce soit l'être humain en général ou un individu précis) à un savoir qui aurait dû lui rester inaccessible, qu'il soit l'apanage d'une instance supérieure (les dieux, les dirigeants politiques, les philosophes, etc.) ou, surtout, qu'il devienne, une fois placé dans les mauvaises mains, potentiellement ou réellement destructeur, non seulement pour celui qui en est le détenteur et pour son entourage, mais quelquefois même pour la cité, voire l'humanité tout entière. L'étude des racines antiques de cette question, envisagées comme point de départ d'une chaîne ininterrompue de réécritures allant jusqu'à notre époque, permet d'analyser les ressorts de son universalité et de son actualité. Cette réflexion collective a donc eu pour ambition de mettre en lumière les différentes facettes d'un problème complexe qui, au fil des siècles, des auteurs et des œuvres, révèle la multiplicité de ses dimensions (scientifique, philosophique, morale, psychologique, politique) et soulève d'importants enjeux esthétiques et génériques.

Lire la suite...
 

Images sources de textes/Textes sources d’images

Envoyer Imprimer

Images sources de textes/Textes sources d'images

Colloque transdisciplinaire ALLHiS

Appel à contributions
Date limite : 31 janvier 2018

 


ALLHiS (Approches Littéraires, Linguistiques et Historiques des Sources)
Images sources de textes/Textes sources d'images
Colloque interdisciplinaire – 18 et 19 juin 2018 – Saint-Étienne

Les textes et les images ont eu dans l'histoire des échanges complexes et souvent complexifiants, inventeurs et créateurs de sens. On peut prendre l'exemple de Kairos, dieu de l'occasion, dont la représentation iconique donne lieu dans l'antiquité gréco-latine à plusieurs poèmes et réécritures, récemment étudié par Florence Garambois-Vasquez (colloque ALLHiS « La Traduction comme source de découverte et de création », Université Jean Monnet, 16-18 juin 2016), ou encore les métamorphoses de la licorne à travers les âges sous l'effet des rapports de l'image avec les textes. À ce titre, l'exemple des bestiaires médiévaux est emblématique de la transmission d'une tradition par le biais de la représentation iconographique des vices et des vertus par le biais des caractéristiques animalières dans les édifices religieux et dans les textes, deux vecteurs de transmission qui se nourrissent réciproquement.

Lire la suite...
 

Antiquité et livres de jeunesse

Envoyer Imprimer

Antiquité et livres de jeunesse

Appel à contributions
Date limite : 31 janvier 2018 (pour la proposition)

 

 

Appel à contributions pour un volume thématique de la collection « Études sur le livre de jeunesse », sous la direction de Brigitte Louichon, aux Presses Universitaires de Bordeaux

Date limite de remise des propositions de contribution : 31 janvier 2018

La production destinée à la jeunesse est un champ éditorial en pleine expansion. Plus spécifiquement, l'ouvrage de jeunesse est un espace de création inventif et florissant. Depuis une vingtaine d'années, il est aussi devenu un objet de recherche et de formation dans le cadre des métiers du livre et de l'enseignement. Il fait l'objet d'une collection aux Presses Universitaires de Bordeaux : « Études sur le livre de jeunesse », dirigée par Brigitte Louichon. Cette collection accueille des monographies ou des recueils collectifs destinés aux étudiants, enseignants, formateurs et chercheurs, ainsi qu'à tous les professionnels du livre. Les problématiques et les approches sont variées : elles portent sur des thématiques, des auteurs, des époques, des espaces, des genres, des questions éditoriales et d'enseignement.

La Revue des Études Anciennes (R.E.A.) s'associe avec la collection « Études sur le livre de jeunesse » pour aborder le traitement de l'Antiquité (Grèce, Rome et Égypte) dans la littérature jeunesse. La R.E.A. a créé en janvier 2016 un carnet de recherche sur la plateforme Hypotheses.org afin de valoriser les études en Histoire ancienne et les faire connaître à un plus large public. Dans ce cadre, une réflexion est apportée au livre de jeunesse, à l'initiative de professeurs du primaire, de l'enseignement secondaire et des universités. Les articles publiés en ligne ont permis de révéler tant leur richesse que leur variété et ont fait émerger une réflexion sur le traitement de l'Antiquité dans les livres de jeunesse. Ces investigations premières ont fait naître l'idée d'un ouvrage collectif, à paraître dans la collection consacrée à l'étude du livre de jeunesse des Presses Universitaires de Bordeaux.

Lire la suite...
 

VII Congreso Internacional de la Sociedad de Estudios Medievales y Renacentistas

Envoyer Imprimer

Patrimonio textual y humanidades digitales

VII Congreso Internacional de la Sociedad de Estudios Medievales y Renacentistas

Salamanca, 4-6 septiembre 2018

Appel à contributions
Date limite : 1er mai 2018

 

PRIMERA CIRCVLAR
––––––
Por la presente, se convoca el VII Congreso Internacional de la Sociedad de Estudios Medievales y Renacentistas (La SEMYR), que tendrá lugar durante los días 4 al 6 de septiembre de 2018, cuya organización se ha confiado al Instituto de Estudios Medievales y Renacentistas y de Humanidades digitales (IEMYRhd) de la Universidad de Salamanca, para unirse así a la celebración del VIII Centenario de esta institución. Con motivo de tal circunstancia, La SEMYR ha agrupado en el congreso a otras sociedades que se relacionan con sus fines estatutarios, abriendo así una colaboración científica que permitirá una más amplia comunicación e interdisciplinariedad dentro, claro está, del ámbito de estudio y de investigación representado en la Sociedad.

Lire la suite...
 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 4

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification