Appels à contribution

Myth and Mythology in Ancient and Medieval societies

Envoyer Imprimer

Myth and Mythology in Ancient and Medieval societies

Roda da Fortuna (2015/1) - Call for Papers

Appel à contributions
Date limite : 30 avril 2015

 


Responsible Editor: Prof. Guilherme Queiroz de Souza
The deadlines for articles, reviews, interviews and translations are:
- Send until April 30th, 2015
- Confirmation of accepted during June 2015
- Publication during July 2015
Other themes also will be accepted for the session "articles".
E-mail: revistarodadafortuna[at]gmail.com

More than three decades ago, the historian Paul Veyne used a question to entitle one of his books about the ancient world: Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes? After studying the available sources, the author came to the conclusion that, although Greek thinkers from the 6th century B.C. no longer interpreted the myths literally, they were not abandoned because carried a singular pedagogical importance and contributed to “explaining the unexplainable”.[1]
In fact, for millennia mythical narratives created by civilizations around the world sought to explain the origin of the universe, transmit values and examples, build identities, etc. During the Middle Ages, as demonstrated by Jean-Claude Schmitt and Hilário Franco Júnior, Christianity itself had all the facets of a mythology, even though it was not seen as such, since it told a “holy history”.[2]
Currently, the term “myth” is understood both in the sense of “fiction” and in the sense recognized especially among sociologists, ethnologists and historians of religions, of “sacred tradition, primordial revelation, exemplary model”, as Mircea Eliade pointed out.[3] With the rise of a science of mythology, value judgments became obsolete and the myths were no longer perceived as meaningless stories, because if they were no one would have believed them. Due to its strong durability, the myth may also be examined in the “long term” (longue durée) historical.
This Thematic Dossier (2015/1) of the Wheel of Fortune Journal aims to bring together the multiple manifestations of mythical thought in ancient and medieval societies. Among the possibilities of research on the myth, we can mention the analysis of its expressions (messianic, eschatological, etiologic, hierophantic...), symbologies, constancy and alterations in the “long term”, etc.

Lire la suite...
 

Flux, Accélérations, Résonances

Envoyer Imprimer

Colloque international et pluridisciplinaire "Flux, Accélérations, Résonances"

11 et 12 juin 2015

Appel à contributions
Date limite : 15 mars 2015

 

Université Paul-Valéry Montpellier
École doctorale 58 « Langues, littératures, cultures, civilisations »


Comme le souligne Patrick Charaudeau : « l'identité culturelle est le résultat complexe de la combinaison : entre ''continuisme'' des cultures dans l'histoire et ''différencialisme'' du fait des rencontres, des conflits et des ruptures ; entre la tendance à l' ''hybridation'' du fait des formes de vie, de pensée et de création, et la tendance à l' ''homogénéisation'' des représentations à des fins de survie identitaire ». Les interactions sociales, les transferts culturels et les constructions identitaires sont alors perçus de plus en plus dans leur complexité et leur dynamisme, ce qui nécessite le développement d'approches et de concepts nouveaux.

Ce renouvellement semble impératif vu le changement continu et rapide du monde dans lequel nous vivons, des consciences, des croyances ainsi que l'évolution des méthodes de perception et traitement de tels ou tels phénomènes qu'ils soient d'ordre linguistique, sociologique, ethnologique, psychologique... C'est pour contribuer à ces explorations et réflexions que l'école doctorale 58 « Langues, littératures, cultures, civilisations » de l'Université Paul-Valéry Montpellier propose aux jeunes chercheurs d'échanger dans le cadre d'un colloque pluridisciplinaire portant sur les notions de « flux », d'« accélérations » et de « résonances ».

Les individus et les sociétés humaines sont à la fois les agents, les objets, les terrains du développement et les récepteurs de flux, de phénomènes dynamiques de natures diverses – matériels, sociaux, économiques, culturels, intellectuels, artistiques, éducatifs, psychologiques, philosophiques ou religieux. Ils impliquent des acteurs, des normes et des règles, des supports ou moyens de transfert et de diffusion, qui influent les rythmes de leurs circulations. Leurs accélérations et leurs interférences dans des contextes spécifiques provoquent des résonances, des transformations ou perturbations au sein des sociétés et des groupes d'individus, en fonction de la manière dont ces dernières réceptionnent, interprètent, réinterprètent, s'approprient ces flux, y participent ou y résistent. Plus encore, ces résonances contribuent à la construction ou à la redéfinition des identités individuelles et collectives.

Lire la suite...
 

Les illusions de l’autonymie

Envoyer Imprimer

Les illusions de l'autonymie

la parole rapportée de l'Autre dans la littérature

Appel à contributions
Date limite : 17 mai 2015

 

Colloque organisé par
le Centre de Recherche en Poétique, Histoire Littéraire et Linguistique (CRPHLL)
et l'Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
2-3-4 décembre 2015

Toute recherche s'intéressant à la poétique de la transcription du discours de l'Autre dans la littérature de l'Antiquité à nos jours impose l'étude du « travail de la citation » (A. Compagnon) comme fondement même de l'écriture, au travers par exemple des échos de la littérature homérique et classique dans la littérature grecque post-classique, de ceux de la littérature antique dans la littérature moderne et/ou médiévale. Mais elle engage au moins autant à réfléchir sur la porosité des frontières entre le discours citant et le discours de l'Autre qui apparaît à l'analyse des discours rapportés au style direct ou indirect dans un texte littéraire.
La représentation du discours de l'Autre exemplifie les tensions entre le leurre avec lequel l'imaginaire collectif considère un objet linguistique, et sa réalité formelle. La désignation de « paroles rapportées » peut masquer, sous le trompe-l'œil d'une fidélité plus ou moins revendiquée, la réduction inévitable qu'opère toute représentation par rapport à la totalité de l'acte d'énonciation représenté. L'autonymie, et par conséquent le discours direct, sont au cœur de cette tension entre fidélité et facticité.
La littérature, comprise au sens large car envisagée de manière diachronique et internationale, semble mettre en scène le discours de l'Autre comme autonome et tout à la fois lui nier son autonomie. Rencontrer fréquemment dans un récit réel ou fictif les mots de l'Autre, notamment du barbare, de l'étranger, peut donner l'illusion au lecteur d'une progressive familiarité avec la langue de cet Autre. Rapporter le discours d'autrui, même au style direct, n'est-ce pas toujours déjà se l'approprier ? Comment fonctionne cette illusion d'une compréhension intime d'un mot étranger ? N'est-ce pas au prix du sens véritable du mot cité et d'une schématisation de son usage ?
Ce colloque se propose de rassembler des chercheurs d'horizons divers afin de projeter des éclairages aussi bien antiquisants, littéraires, linguistiques que stylistiques, en diachronie et en synchronie, sur cet aspect de l'hétérogénéité énonciative que sont les illusions attachées à l'autonymie dans la représentation du discours de l'Autre.
La littérature, de l'Antiquité à nos jours, sera le corpus à privilégier pour ce colloque – sa problématique engage la réflexion par exemple, mais non exclusivement, autour des récits de voyages et des témoignages, qu'ils se veuillent historiques ou non. Les romans, poèmes, nouvelles, ou autres textes, retenus comme champs d'étude pourront être de langue grecque, latine, française et anglaise. Des recherches sur des textes de presse pourront être ponctuellement intégrées.

Lire la suite...
 

Lucida intervalla

Envoyer Imprimer

Lucida intervalla

 

Lucida intervalla, une revue d'études classiques basée à l'Université de Belgrade, lance un appel à contribution pour son premier volume de l'année 2015. La revue publie des contributions en anglais, français, allemand, grec, italien, latin, russe, espagnol, et serbe ou croate. Les soumissions portant sur la langue, la littérature, la philosophie, la religion, la mythologie, les arts et sciences des domaines grec et latin depuis les origines jusque vers l'an 600 apr. J.-C. sont particulièrement bienvenues. Les soumissions doivent être envoyées à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

Lire la suite...
 

Le cérémonial

Envoyer Imprimer

Le cérémonial dans les sphères politiques et religieuses

à travers les âges

Appel à contributions
Date limite : 31 mars 2015

 

Université de Sousse Université de Tunis
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Faculté des Sciences Humaines et Sociales
Département d'Histoire Laboratoire « Histoire des économies et des sociétés méditerranéennes »

Le département d'Histoire de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Sousse et le laboratoire « Histoire des économies et des sociétés méditerranéennes » organisent du 19 au 21 Novembre 2015, un colloque international sur le thème suivant : Le cérémonial dans les sphères politiques et religieuses à travers les âges. Ce sujet, interdisciplinaire, doit permettre une approche diachronique par un grand nombre de chercheurs de différentes spécialités.
Le cérémonial est l'ensemble des règles qui président aux cérémonies solennelles, civiles, militaires, religieuses, etc. La fête, par exemple, fonctionne dans un espace régulier qui est déterminé en fonction d'un cycle ou d'une date. Elle permet de faire le lien avec le passé historique ou mythique, perpétuant ainsi la tradition. Les archives qui nous sont parvenues permettent rarement de saisir toute la complexité du système du fait des représentations sociales qui dictent les comportements au sein de la cour. Néanmoins, plus on avance dans le temps, plus cette complexité se fait jour. Ce qui nous amènera à travailler plus particulièrement sur l'anthropophagie et ses refus.

 

Lire la suite...
 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  5 
  •  6 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 6

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification