Pierre Assenmaker, De la victoire au pouvoir

couverture_arb.jpg

Pierre Assenmaker, De la victoire au pouvoir, Bruxelles, 2014.

Éditeur : Académie royale de Belgique
Collection : Mémoires de la Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques
356 pages
ISBN : 978-2-8031-0452-9
15 €

De la victoire au pouvoir. Développement et manifestations de l'idéologie impératoriale à l'époque de Marius et Sylla

Le dernier siècle de la République romaine est une période cruciale de l'histoire occidentale. Des troubles et conflits intérieurs qui le scandent dramatiquement émerge un régime nouveau, le Principat, sous lequel le monde méditerranéen allait vivre pendant plusieurs centaines d'années. Habilement masqué derrière une « restauration » de la 'Res publica', le nouveau mode de fonctionnement des institutions sanctionnait en réalité la prééminence d'un individu, le 'Princeps'. Le présent ouvrage entend éclairer la genèse du discours idéologique impérial à partir des stratégies de légitimation mises en œuvre par les deux premières figures qui plongèrent Rome dans la guerre civile : Marius et Sylla.

Lire la suite...
 

Les épigrammes de l'Anthologie latine, entre innovation et tradition

LES ÉPIGRAMMES DE L'ANTHOLOGIE LATINE ENTRE INNOVATION ET TRADITION

Appel à contributions
Date limite : 15 avril 2015

 

LES ÉPIGRAMMES DE L'ANTHOLOGIE LATINE ENTRE INNOVATION ET TRADITION

Colloque international
Saint-Etienne / Lyon
14-15 Avril 2016

Comité d'organisation : Florence Garambois-Vasquez (Saint-Etienne), Daniel Vallat (Lyon 2)
Comité scientifique : Franca Ela Consolino (L'Aquila), Lavinia Galli-Milić (Genève), Paola Paolucci (Perugia), Etienne Wolff (Paris 10-Nanterre).

Les centaines d'épigrammes de l'Anthologie latine, d'époques diverses et souvent indatables, sont, en grande partie, caractéristiques de la latinité tardive : en un sens, elles représentent à la fois un bilan, typique des recueils tardo-antiques, et l'ultime développement en occident d'un genre désormais millénaire, une finis terrae de l'épigramme latine, avant sa renaissance partielle au Moyen Age. L'objectif de ce colloque est d'approfondir nos connaissances dans ce domaine, dans une optique privilégiant l'histoire littéraire.

Corpus : Le corpus d'étude est composé des épigrammes (à l'exclusion, donc des poèmes longs) contenus dans l'Anthologie latine, à savoir dans les deux volumes de l'édition Riese (18942, Anthologie de Saumaise, Anthologie de Vossius ; mais aussi les pièces éparses du second volume (19062), dans la mesure où elles sont antiques).

Problématiques : Tradition, imitation, innovation, mutation, intertextualité.
On s'attachera à étudier l'évolution du genre et des thématiques épigrammatiques au sein de l'Anthologie. La longue histoire de l'épigramme s'est caractérisée par des exigences formelles fortes, doublées d'une recherche permanente de la uariatio. Cette tension poétique, sensible dès les origines grecques du genre, se concrétise, par réécritures successives, dans une dialectique de la tradition et de l'innovation, de l'intemporalité et de la nouveauté, tant au niveau de l'écriture, des thèmes, des enjeux littéraires et sociaux, que dans la recherche de nouvelles représentations.

Lire la suite...
 

A. Morel-Alizon et J.-F. Thomas (éd.), La causalité en latin

causalit.jpg

Aude Morel-Alizon et Jean-François Thomas (éd.), La causalité en latin, Paris, 2014.

Éditeur : L'harmattan
Collection : Collection Kubaba. Série Grammaire et linguistique
166 pages
ISBN : 978-2-343-04776-8
17 €

La pensée antique a nourri toute la réflexion philosophique sur la cause et elle donne à cette notion une extension plus importante que le langage courant moderne. Une analyse des différents procédés linguistiques pour exprimer la cause en latin offre donc un intérêt tout particulier. Ce volume rassemble de multiples contributions sur la causalité.


Source : L'harmattan

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification