Voir des fantômes

Colloque « Voir des fantômes »

Appel à contributions
Date limite : 31 janvier 2015

 

CHER (Culture et Histoire dans l'Espace Roman) - EA4376
CARRA (Centre d'Analyse des Rhétoriques Religieuses de l'Antiquité) - EA 3094
« Configurations littéraires » - EA1337

COLLOQUE INTERNATIONAL
Voir des fantômes
Strasbourg, 14-16 octobre 2015


Dans le prolongement des rencontres interdisciplinaires organisées à Strasbourg depuis janvier 2013 sur le thème « voir des fantômes », un colloque interdisciplinaire et international se tiendra du 14 au 16 octobre 2015, à l'Université de Strasbourg, sous le triple patronage du CHER, du CARRA et de l'Équipe Configurations littéraires.

La perspective interdisciplinaire, faisant dialoguer les approches littéraires (figures et personnages surnaturels assimilés aux fantômes, topoï et mises en récit de l'apparition fantomatique ou spectrale) et artistiques (arts du spectacle et arts visuels) avec les approches historiques et anthropologiques (histoire des croyances et des représentations culturelles, études psychologiques et parapsychologiques), permet de mettre en lumière la profonde cohérence des concepts, croyances et représentations qui concernent notre rapport à la mort, à l'inconscient et à la surréaliste.

Il s'agira d'examiner non pas tant l'influence des croyances et des représentations culturelles sur les arts et la littérature que leur dialogue et leur interaction : en matière de fantômes, la littérature, le théâtre et les arts ne cessent d'alimenter et de reconfigurer la culture et les croyances d'une époque, le plus souvent selon des modalités ambiguës, la mise à distance ludique, critique ou ironique de ces représentations alternant avec une gamme très large d'émotions et d'affects. Cohérence et interaction que révèle l'étude conjointe des représentations artistiques et littéraires prises dans leur spécificité (historique, linguistique et esthétique) et des réalités culturelles et religieuses. Les rituels funéraires de l'Antiquité ou de sociétés dites primitives – mais les rituels de notre modernité gagneraient aussi à être scrutés sous cet angle – entretiennent avec les arts et la littérature des relations complexes de transmission et d'acculturation par exemple, ou encore d'adaptation et d'interprétation. Les connaissances anthropologiques s'avèrent précieuses pour appréhender les enjeux de l'apparition fantomatique ainsi que pour analyser la construction poétique et esthétique des œuvres.

Lire la suite...
 

P. Le Roux, Espagnes romaines. L’empire dans ses provinces

leroux_espagnesromaines.jpg

P. Le Roux, Espagnes romaines. L'empire dans ses provinces, Rennes, 2014.

Éditeur : Presses Universitaires de Rennes
Collection : Histoire
714 pages
ISBN : 978-2-7535-3434-6
28 €

Les trente-quatre études réunies ici, dont une inédite en français, permettent de saisir l'ampleur et la profondeur de la pensée historique de P. Le Roux. Après un premier recueil d'articles (La Toge et les armes), ce second volume est consacré à l'Hispania romaine dont il est un spécialiste reconnu. Ce choix d'articles est complété par la traduction française révisée de quatre documents épigraphiques majeurs découverts dans la péninsule Ibérique, la lex Irnitana, la lex coloniae Genetiuae Iuliae, le sénatus-consulte de Cn. Pisone patre et la lex riui Hiberiensis.

Source : site des PUR

 

Brigitte Maire, Greek and Roman in Latin Medical Texts. Studies in Cultural Change and Exchange in Anc. Medicine

55563.jpg

Brigitte Maire (éd.), 'Greek' and 'Roman' in Latin Medical Texts. Studies in Cultural Change and Exchange in Ancient Medicine, Leiden/Boston, 2014.

Éditeur : Brill
Collection : Studies in Ancient Medicine
x + 451 pp. pages
ISBN : 9789004242784
149 €

Latin medical texts transmit medical theories and practices that originated mainly in Greece. This interaction took place through juxtaposition, assimilation and transformation of ideas. 'Greek' and 'Roman' in Latin Medical Texts studies the ways in which this cultural interaction influenced the development of the medical profession and the growth of knowledge of human and animal bodies, and especially how it provided the foundations for innovations in the areas of anatomy, pathology and pharmacology, from the earliest Latin medical texts until well into the medieval world.


Lire la suite...
 

Workshop on Intercultural Exchange in Late Antique Historiography

Workshop on Intercultural Exchange in Late Antique Historiography

Appel à contributions
Date limite : 31 décembre 2104

 

The research group Late Antique historiography (http://www.late-antique-historiography.ugent.be/home) at Ghent University is organising a workshop on
historiography and intercultural exchanges in Late Antiquity (300-800 AD), on 16-18 September 2015.

The workshop aims at engaging affirmed scholars as well as young researchers in an interdisciplinary discussion over cross-cultural contacts in Late Antiquity and their impact on the historiographical production in different languages, Latin, Greek, Armenian, Syriac, Persian, Coptic, Georgian, Arabic.

We welcome 500 word proposals for papers of 25 minutes, to be submitted before 31 December 2014 to Panagiotis Manafis ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ). Participants are asked to read the position
paper posted on the website http://www.late-antique-historiography.ugent.be/conferences.


Confirmed speakers include:
A. Camplani (Rome), C. Zuckerman (Paris), F. Montinaro (Köln), P. Wood (London), A. Rigolio (Oxford), J. Scheiner (Göttingen), R. Forrai (Odense).

Lieu de la manifestation : Ghent
Organisation : Research group Late Antique historiography (Ghent University)
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Source : Late Antique Historiography - Ghent University

 

Courrier Cyril, La Plèbe de Rome et sa culture (fin du IIe siècle av. J.-C – fin du Ier siècle ap. J.-C.)

i_-_copertina_courrier_befar_353.jpg

Cyril Courrier, La Plèbe de Rome et sa culture (fin du IIe siècle av. J.-C – fin du Ier siècle ap. J.-C.), Rome, 2014.

Éditeur : École française de Rome
Collection : BEFAR n° 353
1031 pages
ISBN : 978-2-7283-0966-5
82€

4e de couverture

Loin des clichés qui ont longtemps été associés à la plèbe urbaine de Rome, cet ouvrage vise à en reconstituer la composition, le rôle et l'imaginaire social, de l'époque des Gracques à celle de Domitien. Il reformule l'histoire de ce groupe dans un cadre nouveau, en recourant notamment à la sociologie et au concept de culture, afin de mettre en évidence l'existence d'un monde qui lui aurait été propre, un monde dont nous percevons des traces tangibles dans des domaines aussi divers que le rapport au métier, à l'espace urbain ou à la politique, mais qu'il convenait d'interroger sous l'angle de sa cohérence, condition essentielle pour parler de culture : existait-il une combinaison de comportements qui aurait permis à cette plèbe de se concevoir comme un ensemble à part entière ? Autrement dit, avait-elle conscience d'elle-même ? La réponse est à chercher du côté de la stabilité démographique et de l'unité socio-spatiale conférées par la mégapole à la population millionnaire d'une capitale d'empire dont les conditions de vie n'étaient sans doute pas celles de la « ville-tombeau » souvent décrite. Elle n'était pas un Lumpenproletariat, l'oreille tendue aux rumeurs de soulèvement, mais un élément stable de la société romaine, composé de strates profondément ancrées dans l'espace urbain, de couches moyennes disposant de quelques biens qui permettaient à leurs détenteurs de se reconnaître dans la cité et ses institutions. Ainsi, la plèbe avait une conscience politique et savait se faire entendre des gouvernants. Elle n'en était pas pour autant monolithique. Bien au contraire, elle était divisée en sous-groupes qui, à l'instar de la plebs media, la structuraient en autant de systèmes d'appartenance à la fois verticaux et horizontaux. Une identité complexe aux facettes multiples.

Lire la suite...
 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification