Scholia in Iuvenalem recentiora secundum recensionem Lambda

scholia.png

Scholia in Iuvenalem recentiora secundum recensionem Lambda. Edizione critica a cura di Daniela Gallo e Stefano Grazzini con la collaborazione di Frédéric Duplessis, Florence, 2021.

Éditeur : Sismel - Edizioni del Galluzzo
Collection : OPA. Opere perdute e anonime (Secoli III-XV), 02
VIII-535 pages
ISBN : 978-88-9290-143-8
84 €


Il volume, che segue l'edizione delle redazioni phi e chi degli scholia recentiora a Giovenale (Pisa, 2011-2018), rappresenta il completamento della editio princeps delle redazioni carolinge al satirico aquinate finora note. L'analisi del materiale scoliastico non riconducibile direttamente alla vulgata phi chi, tràdito anche da manoscritti emersi dopo l'imponente sistemazione di Paul Wessner, ha permesso di individuare una nuova redazione lambda che, pur condividendo nella prima parte ampie porzioni di testo con phi e chi, costituisce una fase esegetica cronologicamente anteriore, ma probabilmente ancora riconducibile alla figura di Remi di Auxerre e non, come pure si era pensato, al più colto e raffinato Heiric. Il suo esame consente di seguire lo sviluppo dell'esegesi altomedievale a un autore emblematico qual è Giovenale, osservando sia il filo tenue che la lega all'attività dei grammatici tardo-antichi, conservatasi negli scholia uetustiora, sia, in particolare, l'apporto robusto che essa ha fornito all'interpretazione del satirico fino all'Umanesimo avanzato. L'edizione critica è corredata da indici dettagliati che permettono al lettore di muoversi agevolmente nella fitta trama dei commenti e fanno del volume uno strumento di consultazione efficace per chi voglia valutare l'impatto del testo di Giovenale nella tradizione scolastica del X secolo.

Source : SISMEL - Edizioni del Galluzzo

 

P.-A. Deproost, In melius. Études sur la poésie latine chrétienne

deproost.jpg

Paul-Augustin Deproost, In melius. Études sur la poésie latine chrétienne, Paris, 2022.

Éditeur : Institut des Études augustiniennes
Collection : Collection des Études Augustiniennes : Série Antiquité , 211
516 pages
ISBN : 978-2-85121-322-8
69 €

À la croisée de la lecture et du commentaire bibliques, des mystères et des célébrations liturgiques, des traditions littéraires de la romanité classique, la poésie latine de l'antiquité chrétienne atteste, dans un temps de profondes mutations qui alterne les renaissances et les crises, une conception nouvelle des enjeux esthétiques, spirituels et militants de la création poétique. Loin du divertissement d'esthète, dont, à quelques rares exceptions près, elle ne renie cependant pas l'excellence formelle, la poésie des chrétiens latins réinvente « en mieux » les grands genres et les images poétiques de l'antiquité pour expliciter sinon « réenchanter » les Écritures, honorer les héros de la Bible et de la foi, servir l'orthodoxie doctrinale, la discipline et les valeurs morales proclamées par l'Église romaine. À travers une sélection de vingt-quatre études, toutes revues, mises à jour et accompagnées d'un épilogue inédit, ce livre illustre différents aspects de la manière dont le christianisme antique est ainsi allé « à la conquête de sa poésie ».

Lire la suite...
 

M. Goullet, L'hagiographie est un genre introuvable

goullet.jpg

Monique Goullet, L'hagiographie est un genre introuvable. Études d'hagiographie latine (VIe-XIe s.) réunies par Fernand Peloux avec la collaboration de Michèle Gaillard, Paris, 2022.

Éditeur : Éditions de la Sorbonne
Collection : Histoire ancienne et médiévale, 181
286 pages
ISBN : 979-10-351-0790-1
24 €


Cet ouvrage rassemble sous forme d'hommage onze articles écrits par Monique Goullet, choisis dans une bibliographie foisonnante. Latiniste renommée, Monique Goullet a consacré sa carrière scientifique à la littérature hagiographique du Moyen Âge qu'elle a contribué à rendre plus intelligible aux historiens. Après sa thèse sur le théâtre hagiographique de Hrotsvita de Gandersheim, elle a édité et traduit de nombreux textes, et a beaucoup œuvré, aux côtés de Michel Parisse, pour la défense et l'enseignement du latin médiéval à l'université. En 2005, elle a publié un ouvrage devenu classique, intitulé Écriture et réécriture hagiographiques : essai sur les réécritures de Vies de saints dans l'Occident latin médiéval (VIIIe-XIIIe s.), et elle a animé plusieurs recherches collectives et internationales. Parmi elles, la première étude et édition d'un des rares manuscrits hagiographiques du haut Moyen Âge conservés, le Légendier de Turin (2014).

Lire la suite...
 

Séminaires à venir

No current events.