A. Garcea, M.-K. Lhommé, D. Vallat, Polyphonia Romana. Hommages à Frédérique Biville

polyphonia.jpg

Alessandro Garcea, Marie-Karine Lhommé, Daniel Vallat (éd.), Polyphonia Romana. Hommages à Frédérique Biville, Hildesheim, 2013.

Éditeur : Olms
Collection : SPUDASMATA Band 155
(2 vol.) XX/874 pages
ISBN : 978-3-487-15086-4
176,00€

On trouvera ici réunies des études offertes à Frédérique Biville - professeur de Langue et Littérature latines à l'Université de Lyon 2 -, à qui des collègues, élèves et amis ont ainsi souhaité rendre hommage. La diversité des sujets abordés est à l'image des centres d'intérêt de leur destinataire, qui n'a cessé de décloisonner les disciplines du monde antique : philologie (morpho-syntaxe, sémantique et lexique, pragmatique), bilinguisme et littérature (échanges culturels, littérature gréco-latine), littératures techniques (médecine, histoire de la grammaire). La linguistique des langues anciennes - discipline technique qui a sa méthode et ses objectifs - se révèle ainsi une science capable de parler à un public plus large que celui des spécialistes et un instrument heuristique très puissant pour d'autres disciplines.

Der vorliegende Band versammelt Studien, die Frédérique Biville, Professorin für Lateinische Sprache und Literatur an der Universität Lyon 2, zugeeignet sind und von Kollegen, Schülern und Freunden verfasst wurden. Die Mannigfaltigkeit der erörterten Themen entspricht den Schwerpunkten der Interessen der Geehrten, die unermüdlich die Grenzen der altertumswissenschaftlichen Fächer eingerissen hat : Philologie (Morphologie und Syntax, Semantik und Lexik, Pragmatik), Bilingualität und Literatur (kultureller Austausch, griechisch-lateinische Literatur), Fachliteratur (Medizin, Geschichte der Grammatik). Die Linguistik der alten Sprachen - eine Fachdisziplin mit eigener Methode und eigenen Zielen - erweist sich somit als eine Wissenschaft, die ein größeres Publikum über die Spezialisten hinaus anzusprechen vermag, und als ein heuristisches Instrument, das auch für andere Fächer sehr wirksam sein kann.

Lire la suite...
 

S. Morlet, Christianisme et philosophie. Les premières confrontations (Ier-VIe siècle)

livre.jpg

Sébastien Morlet, Christianisme et philosophie. Les premières confrontations (Ier-VIe siècle), Paris, 2014.

Éditeur : Livre de poche
Collection : Antiquité
264 pages
ISBN : 9782253156505
7,10

Dans l'Antiquité, christianisme et philosophie se font face comme deux voies d'accès à la vérité : l'une, par le moyen de la foi, l'autre, par la recherche rationnelle. Les rapports du christianisme et de la philosophie sont cependant plus complexes. Les néoplatoniciens accordent une place grandissante aux éléments extra-rationnels et en viennent à ne plus considérer la raison comme la seule voie d'accès au savoir. Inversement, les chrétiens reconnaissent une certaine vérité dans la philosophie et lui accordent un rôle préliminaire dans l'acquisition de la sagesse. Souvent convaincus que la révélation biblique est la source du savoir grec, les chrétiens présentent leur religion comme la seule « vraie philosophie ». Ce livre retrace les grandes lignes d'une confrontation qui joua un rôle capital dans la formation de la doctrine chrétienne comme dans la transmission de la culture gréco-romaine. Il amène à réviser certaines idées reçues sur le christianisme et son rapport à la raison.

 

Source : Amazon

 

Journées de l'Antiquité

Information signalée par Pedro Duarte

Journées de l'Antiquité

Provence, Languedoc-Roussillon, Côte d'Azur

Date de début : 1er mars 2014
Date de fin : décembre 2014

 

Le programme détaillé de la 25ème édition des Journées de l'Antiquité peut être téléchargé depuis la page internet suivante:

http://cpaf.cnrs.fr/spip.php?article295

Entre autres manifestations prévues:
- des visites commentées de sites archéologiques
- des expositions
- des conférences sur divers sujets touchant à l'Antiquité
- des ateliers, notamment pour les plus jeunes

Lieu de la manifestation : régions Languedoc-Roussillon et PACA
Organisation : Association des Journées de l'Antiquité
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Isidor de Sevilla, Etimologii XI-XII

isidor.jpg

Isidor de Sevilla, Etimologii XI-XII. Editie bilingva. Editie ingrijita, traducere din limba latina, studiu introductiv, cronologie si note de Anca Crivăţ, Iaşi, 2014.

Éditeur : Polirom
Collection : Biblioteca medievala
280 pages
ISBN : 978-973-46-4282-3
34,95 lei


Ultimul savant al culturii antice, Isidor de Sevilla este si unul dintre fondatorii culturii medievale. Etimologiile sale sint o vasta sinteza a eruditiei antice profane si religioase, pagine si crestine, constituind in acelasi timp prima enciclopedie medievala. Cartile a XI-a (Despre om si monstri) si a XII-a (Despre animale) reprezinta o parte importanta a cartilor despre natura. Cartea a XI-a este un rezumat al cunostintelor pe care le-a avut la dispozitie gindirea medievala despre om, atit in privinta anatomiei si fiziologiei, cit si a psihologiei, un text remarcabil prin meditatia pe care o ofera asupra monstruozitatii ca limita a umanului. Cartea a XII-a este un insemnat izvor pentru literatura didactica si cea de fictiune din Evul Mediu, reliefind statutul extrem de interesant al animalelor in cultura medievala: in cadrul acesteia, ele nu vor fi doar obiecte ale demersului stiintific de tip zoologic, ci si repere ale discursului moralizator si elemente ale discursului alegoric si anagogic.


Source : Polirom

 

U. Walter (éd.), Gesetzgebung und politische Kultur in der römischen Republik

walter_gesetzgebung.jpg

Uwe Walter (éd.), Gesetzgebung und politische Kultur in der römischen Republik, Heidelberg, 2014.

Éditeur : Verlag Antike
Collection : Studien zur Alten Geschichte, 20
295 pages
ISBN : 978-3-938032-74-9
€ 59,90 [D]

In den produktiven althistorischen Forschungen zur politischen Kultur der römischen Republik wurde lange Zeit ein wichtiges Feld von Diskursen, Handlungen und Institutionen ein wenig vernachlässigt: die Rechtssetzung.
Die Beiträge des hier vorgelegten Bandes erörtern gleichsam vom Rande her einige Aspekte, bei denen sich neue Perspektiven abzeichnen. Dazu gehören die Rolle der Juristen, das Verhältnis des Volksgesetzes (lex publica) zu anderen Regeln und Normen, die Gesetzgebung als Ausdrucksseite der politischen Kommunikation, die Frage nach dem Stellenwert von Gesetzen, wenn versucht wurde, Übelstände zu bekämpfen oder gar eine konsistente Politik zu implementieren, und nicht zuletzt die Erosion der politischen Ordnung im Verhältnis zur Gesetzgebung.

 

Source : www.verlag-antike.de

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification