Annonces diverses

Articles pour l'agrégation de lettres classiques (2013 et 2014)

Envoyer Imprimer

Articles pour l'agrégation de lettres classiques (2013 et 2014)


La seconde des journées d'étude « Entre gloire et désastre : les figures mythiques du savoir chez les tragiques grecs et leur postérité » organisées par Hélène Vial à la MSH de Clermont-Ferrand les 4 et 5 avril 2013 portait sur deux œuvres au programme de l'agrégation de lettres classiques (sessions 2013 et 2014) : l'Œdipe à Colone de Sophocle et l'Œdipe de Sénèque. Aussi a-t-il a été décidé de publier rapidement sur le site du CELIS les six articles concernés. Leur mise en ligne se fera progressivement dans le courant du mois de mai. Ils seront consultables à l'adresse suivante : http://celis.univ-bpclermont.fr/spip.php?article566

 

Source : CELIS

 

Création d'un groupe d'études

Envoyer Imprimer

Création d'un groupe d'études sur les Femmes et la Famille dans la Rome Antique

 

Chères et Chers Collègues,

Nous vous informons de la création du GIEFFRA Groupe International d'Etudes sur les Femmes et la Famille dans la Rome Antique.
Vous trouverez ci-dessous les informations relatives à ce groupe.
Avec nos cordiales salutations
Isabelle Cogitore, Université de Grenoble
Francesca Cenerini, Université de Bologne
Francesca Rohr, Université de Venise Ca'Foscari
François Chausson, Université de Paris-1 Panthéon-Sorbonne

GIEFFRA

Groupe International d'Etudes sur les Femmes et la Famille dans la Rome Antique.


Ce réseau, en un premier temps informel, a pour objet de regrouper des romanistes spécialistes de diverses disciplines techniques (épigraphistes, juristes, papyrologues, numismates, archéologues, historiens de l'art, philologues) pour travailler à des approches documentaires sur les femmes et la famille dans le monde romain (de l'époque républicaine à l'Antiquité tardive, Italie et Provinces).
C'est en effet par le biais de la connaissance technique de certains types de sources, moins exploitées, que l'on peut renouveler l'état de la question sur la famille romaine, les enjeux politiques et sociaux de la parenté, la place des femmes en histoire politique, dynastique, juridique, familiale, religieuse, sociale. Un groupe de spécialistes dotés de compétences techniques permet, dans le cadre de projets collectifs monographiques ou thématiques, la constitution de dossiers documentaires variés : certains projets permettront, à large échelle, des dépouillements ou des enquêtes géographiques (Ville de Rome, Italie, provinces latinophones, provinces hellénophones), tandis que des approches thématiques autoriseront des mises au point solidement adossées à des états documentaires mis à jour.
Ce sont là autant de raisons pour lesquelles ce groupe veut réunir en réseau à la fois des spécialistes des femmes et/ou de la famille dans le monde romain et des spécialistes de domaines techniques nécessaires à une approche pertinente de l'histoire des femmes et de la famille, en plaçant le document au cœur de travaux collectifs.

Domaines :
Le groupe doit travailler dans les domaines suivants :
- institutions,
- droit,
- politique,
- religion,
- société,
- parenté,
- onomastique,
- culture.
Le recours aux disciplines techniques, par le biais de dépouillements documentaire, pourra, le cas échéant, déboucher sur des projets collectifs de prosopographie, de recueils thématiques, de bases de données en ligne. Certains de ces projets existent déjà et contribuent à enrichir le groupe GIEFFRA.

But :
La mise en réseau d'un groupe de romanistes devrait permettre aisément d'échanger des informations (grâce à un site web actuellement en cours de constitution), d'élaborer ultérieurement des projets qui pourraient être mis en commun et de faire converger des efforts de recherche communes sur l'histoire des femmes et de la famille dans le monde romain, en tenant compte de la spécificité de cette histoire qu'il convient de replacer dans l'originalité de la romanité, de ses traditions juridiques, religieuses et sociales – le tout en s'appuyant sur des documents.

Comité de pilotage :
Les quatre promoteurs de ce groupe spécifiquement romaniste, Francesca Cenerini (Bologne), François Chausson (Paris-1), Isabelle Cogitore (Grenoble), Francesca Rohr (Venise), vont appuyer leur projet par une série d'infrastructures dans leurs universités respectives (accueil du site web) et de financements, en parallèle avec d'autres projets.

Objectifs prochains :
Le groupe a programmé, à partir de l'année 2014, une série de rencontres internationales dont la publicité sera diffusée prochainement. Parmi les thèmes qui seront abordés dans de prochaines rencontres, figurent « les femmes de l'ordre sénatorial, époque républicaine/époque impériale », « l'onomastique féminine dans l'Empire romain », « femmes et religion dans le monde romain », « famille et religion dans le monde romain ». Une première table-ronde aura lieu en janvier 2014 à Grenoble sur « les femmes d'influence à Rome, de la fin de la République aux Sévères ».
Un site web, localisé à Venise, en cours de réalisation, permettra de collecter bibliographie et actualité d'évènements, rassemblant ainsi une documentation de consultation aisée sur les femmes et la famille dans le monde romain.
Des informations ultérieures seront transmises à propos de ce groupe et de ce site web.

 

 

École d'été. Reconstituer une bibliothèque médiévale aujourd'hui

Envoyer Imprimer

École d'été. Reconstituer une bibliothèque médiévale aujourd'hui

Chartres, 27-31 août 2013


La Médiathèque L'Apostrophe de Chartres et l'Institut de recherche et d'histoire des textes organisent, du mardi 27 août au samedi 31 août 2013, en partenariat avec l'Equipex Biblissima, une première école d'été consacrée à la reconstitution des bibliothèques médiévales.
Cette formation de quatre jours est proposée à des étudiants de niveau Master 2 (au moins), français ou étrangers, désireux de s'initier à l'histoire des bibliothèques médiévales, à la saisie des informations dans une base de données, au balisage TEI d'inventaires anciens, au catalogage des manuscrits médiévaux, à partir de l'exemple des anciennes bibliothèques chartraines. L'école d'été s'appuie sur le programme « Renaissance virtuelle des manuscrits sinistrés de Chartres », dirigé par Claudia Rabel et Dominique Poirel en collaboration avec la Médiathèque de Chartres et la BNF.
La formation est gratuite, seuls les frais de voyage sont à la charge des participants.
Programme et le formulaire d'inscription.
Les dossiers de candidature doivent être envoyés avant le 31 mai 2013 à cette adresse : ecole.ete[at]ville-chartres.fr


Source : IRHT.

 

Gaffiot numérisé

Envoyer Imprimer

Gaffiot numérisé

 

Le dictionnaire de Félix Gaffiot, maintenant dans le domaine public, a été numérisé et océrisé. Il est désormais disponible en mode texte, mais il est indispensable de le relire et de le corriger.

Je propose à qui le souhaite de m'aider à le corriger. Une page prend environ deux heures ; ce n'est pas négligeable mais c'est faisable, et la juxtaposition des efforts individuels permettra d'arriver rapidement à un résultat satisfaisant.

Le travail en cours est visible à l'adresse :
https://fr.wikisource.org/wiki/Livre:Dictionnaire_Gaffiot_Latin-Français_1934.djvu

Le résultat de ce travail est publié sous licence de type Creative comme tous les travaux de Wikisource. La collectivité (et donc les futurs élèves) en bénéficie gratuitement.

Le mode d'emploi (à consulter avant de se lancer) est consultable en cliquant ici.
Pour toute question, vous pouvez écrire à l'adresse : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

24e Journées de l'Antiquité 2013

Envoyer Imprimer

24e Journées de l'Antiquité 2013

 

Pendant toute l'année 2013, chercheurs et universitaires, en association avec les acteurs culturels de la région, font partager leurs recherches sur les civilisations des mondes préhistoriques, antiques et médiévaux, à tous les publics.
Ils proposent, des débats et conférences dans des lieux de recherche et des universités, musées, et centres culturels, mais aussi, des visites commentées d'expositions et de sites, des spectacles, des ateliers...
Les Journées de l'Antiquité se déroulent en Provence, ainsi qu'en Languedoc-Roussillon. Elles reposent sur le bénévolat : chercheurs, universitaires et acteurs culturels font visiter les sites qu'ils fouillent, parlent de leurs recherches en cours, interviennent dans les universités, les associations, les lieux culturels.
Parmi les manifestations de cette année, on note particulièrement celles qui sont liées à Marseille 2013, capitale européenne de la culture :
- les journées d'études organisées autour de l'exposition sur le "Trésor des Marseillais" les 15 mars et 16 mars,
- les séminaires du Centre Camille Jullian consacrés à Marseille grecque et la Gaule,
- le colloque international Marseille en Méditerranée : échanges économiques et culturels de la ville grecque à la ville médiévale qui se déroulera le 31 mai à la MMSH d'Aix-en-Provence, et réunira des universitaires et chercheurs venus de toute la France mais aussi d'Italie et d'Espagne.
Mais aussi : les conférences liées au patrimoine archéologique d'Aix-en-Provence (par exemple au théâtre antique la Seds), et le festival "Arelate", journées romaines d'Arles qui fait revivre l'Antiquité pour un large public dans la ville.

Programme complet : Centre Paul Albert Février

 


Page 9 sur 27

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification