Croisements et interactions entre grammaire et rhétorique dans la littérature latine de l'Antiquité tardive

Croisements et interactions entre grammaire et rhétorique dans la littérature latine de l'Antiquité tardive

Université de Milan, 25-26 mai 2023

Organisateurs : Amedeo A. Raschieri (Università degli Studi di Milano) ; Laetitia Ciccolini (Sorbonne Université)

Appel à contributions
Date limite : 15 janvier 2023

 

L'enseignement grammatical, qui s'appuie sur la lecture d'œuvres en prose et en poésie, et l'enseignement rhétorique, selon les méthodes des progymnasmata et de la déclamation, sont les deux piliers de l'école de l'Antiquité tardive. Les interactions entre ces deux domaines d'expertise se font plus fréquentes, tant dans la sphère scolaire que dans les productions littéraires. Ce dialogue mutuel a trouvé un autre élément d'innovation dans le développement de la littérature chrétienne.

Lire la suite...
 

P.-L. Brisson, Le moment unipolaire. Rome et la Méditerranée hellénistique (188-146 a.C.)

capture_dcran_le_2022-12-05__11.18.26.png

Pierre-Luc Brisson, Le moment unipolaire. Rome et la Méditerranée hellénistique (188-146 a.C.), Québec & Paris, 2022.

Éditeur : Éditions Hermann/Presses de l'Université Laval
Collection : Suppléments francophones de la Revue Phoenix
496 pages
ISBN : 9791037017932
55,00 €

Au IIe siècle avant notre ère, Rome a étendu sa domination sur l'ensemble du bassin méditerranéen au terme d'une série de guerres menées contre Carthage et les grands royaumes gréco-macédoniens héritiers d'Alexandre le Grand. Phénomène inédit, la République romaine est devenue ce que les théoriciens des relations internationales qualifient de « puissance unipolaire ».

Dans le prolongement des travaux récents qui ont contribué à renouveler l'historiographie contemporaine consacrée à l'impérialisme romain, cet ouvrage se propose d'étudier, dans une perspective résolument interdisciplinaire, les quatre décennies d'« unipolarité romaine » qui ont précédé la chute de Carthage en 146 a.C. En analysant la structure du système international ancien, cette étude jette un nouvel éclairage sur les motivations profondes qui ont guidé la politique extérieure de Rome durant cette période charnière. Ainsi, ce « moment unipolaire » s'avère être une étape cruciale dans le développement de ce qui allait devenir l'Empire romain, dont l'étude offre une contribution originale à un débat historiographique depuis longtemps engagé.

PIERRE-LUC BRISSON est docteur en histoire ancienne et chercheur postdoctoral au Département d'histoire et d'études classiques de l'Université McGill. Membre associé du Centre de recherches en histoire internationale et atlantique (CRHIA) des universités de Nantes et de La Rochelle, ses travaux récents portent sur l'histoire des relations internationales dans l'Antiquité et le développement de l'impérialisme romain à l'époque hellénistique. Il est également l'auteur d'une Histoire de la Rome antique, récemment parue aux éditions Hermann (2e éd. 2021), et enseigne l'histoire aux niveaux collégial et universitaire.

 

Source : Éditions Hermann

 

Langues anciennes et langues modernes

Langues anciennes et langues modernes

Appel à contributions
Date limite : 08 mai 2023

 

Revue de pédagogie des langues anciennes
Appel à contributions pour le second numéro

Introduction
Après un premier numéro consacré aux pratiques d'écriture en cours de langues anciennes , le second numéro de la revue de pédagogie des langues anciennes comportera un dossier thématique intitulé « langues anciennes et langues vivantes ». Il est également possible de proposer des contributions sur d'autres sujets qui prendront place dans une section intitulée Varia.

Lire la suite...