Publications

St. Mercier, Cicéron. Les Devoirs

Envoyer Imprimer

22510100798230m.jpg

Stéphane Mercier (éd.), Cicéron. Les Devoirs, Paris, 2014.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Classiques en poche
526 pages
ISBN : 978-2-251-80229-9
14,50 €

Dans le traité De officiis, adressé à son fils à la fin de l'année 44 av. J.-C., Cicéron (106-43) adapte et poursuit l'œuvre consacrée par le philosophe stoïcien Panétius à la question du « devoir » (kathêkon/officium), c'est-à-dire de l'action appropriée. Il s'agit, en fait, de déterminer les formes que revêt l'action morale, qui, pour n'être parfaite que chez le sage, ne laisse cependant pas d'être conforme à la droite raison chez l'aspirant à la sagesse.
Le premier livre explore le concept d'honestum (l'honnête comme critère de l'action morale), qui se décline suivant quatre vertus cardinales, dont la principale est la justice. Ensuite, au livre II, Cicéron examine le concept d'utile, qu'il confronte enfin, dans le livre III, avec l'honnête, en défendant la thèse selon laquelle, en dépit des apparences, rien de déshonnête ne peut jamais être vraiment utile.

 

Source : Les Belles Lettres

 

C. Lévy, L. Saudelli, Présocratiques latins. Héraclite

Envoyer Imprimer

22510100153490m.jpg

Carlos Lévy, Lucia Saudelli, Présocratiques latins. Héraclite, Paris, 2014.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Fragments
200 pages
ISBN : 978-2-251-74215-1
37,00 €

Ce livre est le premier recueil, avec introduction, traductions et commentaires, de tous les témoignages sur Héraclite conservés en latin.

Les spécialistes des Présocratiques se sont peu intéressés aux textes latins qui nous sont parvenus, les considérant comme des traductions maladroites ou des comptes rendus inutiles. Cette approche se révèle trop réductrice, car la tradition latine, riche de citations dans les deux langues, peut éclairer les sources grecques. C'est ainsi que Cicéron est le seul qui révèle la gêne des Néoacadémiciens grecs devant un penseur créateur de thèmes virtuellement sceptiques et qui apparaissait néanmoins comme l'ancêtre du stoïcisme. Le fait même qu'Héraclite ait pu intéresser des Romains constitue un fait considérable pour l'étude de l'acculturation de la philosophie à un monde autre que celui qui l'avait vue naître. Il était considéré comme le penseur du flux universel, tandis qu'à Rome prévalait la notion de grauitas, cette pesanteur fondatrice de toutes les valeurs. Les Romains auraient donc dû se sentir étrangers à un philosophe qui pouvait leur apparaître comme l'incarnation de la leuitas des Grecs, de leur difficulté à affronter la durée. Ce que montre ce livre, au contraire, c'est leur fascination à son égard et une perception originale de ses grands thèmes. Ils se sont intéressés à l'obscurité de son langage, à ses larmes légendaires, à sa pensée du feu ; en revanche, à l'exception de Sénèque, ils se sont sentis peu concernés par le thème du flux et par sa relation au stoïcisme. Quels sont les cheminements qui ont permis la diffusion de son œuvre en latin ? Qu'est devenue son image à l'avènement du christianisme ? Telles sont quelques unes des questions auxquelles ce livre veut répondre.

 

Source : Les Belles Lettres

 

B. E. Stevens, Silence in Catullus

Envoyer Imprimer

5039-165w.jpg

Benjamin Eldon Stevens, Silence in Catullus, Madison-Londres, 2013.

Éditeur : University of Wisconsin Press
Collection : Wisconsin studies in classics
x, 338 pages
ISBN : 9780299296643
34.95 $

Both passionate and artful, learned and bawdy, Catullus is one of the best-known and critically significant poets from classical antiquity. An intriguing aspect of his poetry that has been neglected by scholars is his interest in silence, from the pauses that shape everyday conversation to linguistic taboos and cultural suppressions and the absolute silence of death.

In Silence in Catullus, Benjamin Eldon Stevens offers fresh readings of this Roman poet's most important works, focusing on his purposeful evocations of silence. This deep and varied “poetics of silence” takes on many forms in Catullus's poetic corpus: underscoring the lyricism of his poetry; highlighting themes of desire, immortality-in-culture, and decay; accenting its structures and rhythms; and, Stevens suggests, even articulating underlying philosophies. Combining classical philological methods, contemporary approaches to silence in modern literature, and the most recent Catullan scholarship, this imaginative examination of Catullus offers a new interpretation of one of the ancient world's most influential and inimitable voices.

 

Source : University of Wisconsin Press

 

M. A. Vinchesi, Calpurni Siculi, Eclogae

Envoyer Imprimer

120900040317gra.jpg

Maria Assunta Vinchesi (éd.), Calpurni Siculi, Eclogae, Florence, 2014.

Éditeur : Le Monnier
Collection : Serie dei classici greci e latini. Testi con commento filologico
522 pages
ISBN : 9788800812986
38 €

Poeta bucolico dall'incerto profilo biografico, Calpurnio Siculo innova in età neroniana la tradizione teocriteo-virgiliana accogliendo in larga misura la realtà contemporanea, appena celata dietro la finzione pastorale. Attualizzando figurazioni codificate dell'età dell'oro celebra, con un linguaggio che tocca i registri dell'epica e dell'inno, un iuvenis restauratore di giustizia e clemenza, numen che opera prodigi nella natura vegetale e animale, al pari di Giove e Apollo, amico delle arti ed elargitore al popolo romano di ludi eccezionali. Nell'egloga conclusiva la descrizione ammirata di un anfiteatro ligneo fatto costruire da Nerone sembra invertire di segno il convenzionale binomio selve-città, e genera effetti stranianti. Attestano un vivace sperimentalismo anche le merae bucolicae, che sviluppano il tema dell'amore pastorale secondo situazioni proprie dell'elegia (il servitium amoris per la fanciulla incostante e sleale, il litigio scaturito dalla gelosia) o propongono soggetti didascalico-georgici. Nella sezione introduttiva del volume si rende conto dei procedimenti compositivi di Calpurnio, delle ascendenze letterarie e dello stile, e si discute anche la questione, di recente riproposta, della collocazione cronologica. Al testo critico e alla traduzione si accompagna un ampio commento, che affronta problemi esegetici e di critica letteraria.

 

Source : Mondadori

 

V. Laurand, Stoïcisme et lien social - Enquête autour de Musonius Rufus

Envoyer Imprimer

vldms01b.png

Valéry Laurand, Stoïcisme et lien social - Enquête autour de Musonius Rufus , Paris, 2014.

Éditeur : Garnier
Collection : Les Anciens et les Modernes - Études de philosophie
580 pages
ISBN : 978-2-8124-1782-5
49 €

Musonius problématise la politique stoïcienne de manière originale. Sous la direction du maître, l'individu assimile les principes de la vertu et renoue, dans l'ascèse, avec l'impulsion fondamentale de l'oikeiôsis. Le mariage, modèle de toute relation, fonde la petite comme la grande cité qu'il préfigure.

Musonius problematises Stoic politics in an original way. Directed by the master, the individual assimilates the principles of virtue and, through asceticism, is reacquainted with the fundamental impulse of oikeiôsis. Marriage is the model for all relations, and is the foundation for the small city as well as the big city that it prefigures.

 

Source : Garnier

 

C. Apicella, M-L Haack, Fr Lerouxel, Les Affaires de M. Andreau. Économie et société du monde romain

Envoyer Imprimer

978-2-35613-108-9.jpg

Catherine Apicella, Marie-Laurence Haack, François Lerouxel (éd.), Les Affaires de Monsieur Andreau. Économie et société du monde romain, Bordeaux, 2014.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta antiqua
316 pages
ISBN : 978-2-35613-108-9
25 €

Cet ouvrage collectif rassemble plusieurs études d'histoire économique et sociale romaine en l'honneur de Jean Andreau qui est aujourd'hui un des meilleurs spécialistes internationaux de ce domaine. S'il est d'abord le spécialiste de la banque et des banquiers de métier dans le monde romain antique, Jean Andreau s'est intéressé plus largement, dans ses travaux et dans son enseignement, à l'ensemble des aspects de l'économie romaine et à la spécificité de celle-ci par rapport aux autres périodes historiques. Les contributions rassemblées ici sont liées aux différents aspects de son œuvre scientifique et on y trouve des études de cas et des approches plus générales, des analyses de documents et des réflexions historiographiques sur certains des principaux thèmes qui structurent l'histoire économique et sociale de l'Antiquité romaine : l'économie agraire, le commerce et les marchés, la monnaie et les statuts sociaux. Le volume donne un aperçu des recherches actuelles en histoire économique romaine.


This collection brings together a series of papers in social and economic history of the Roman world to honour Jean Andreau who is now one of the best scholars in the field. Jean Andreau is first and foremost the specialist of banking and professional bankers in the Roman world but, more broadly, he investigated, in his research and his teaching, a vast amount of topics in Roman economy. The present contributions are all linked, in one way or another, to some aspects of his works and the volume combines case studies and more general approaches, including analyses of individual documents, as well as historiographic reflections on various aspects of social and economic history of the Roman world: agrarian economy, trade and markets, money and social statuses. It gives a general overview of current researches in Roman economy.

 

Source : Ausonius éditions

 

O. Devillers, Neronia IX. La villégiature dans le monde romain de Tibère à Hadrien

Envoyer Imprimer

978-35613-104-1.jpg

Olivier Devillers (éd.), Neronia IX. La villégiature dans le monde romain de Tibère à Hadrien. Actes du IXe congrès de la SIÉN, Bordeaux, 2014.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta antiqua
347 pages
ISBN : 978-35613-104-1
25 €

ssu du neuvième congrès international de la Société internationale d'Études néroniennes (Villa Vigoni 3-6 octobre 2012), cet ouvrage rassemble 31 contributions de spécialistes de disciplines diverses sur le thème de la villégiature au ier siècle p.C. Celle-ci y est considérée dans ses dimensions sociales et économiques, culturelles et intellectuelles, éthiques et politiques, non seulement en Italie, mais aussi dans les provinces. Une première partie privilégie la connaissance de l'otium, ses pratiques, ses représentations, ses stéréotypes et ses critiques. Une deuxième s'intéresse à la géographie et aux aménagements de la villégiature. Une troisième met en évidence les composantes politiques, que l'on trouve dans les résidences des princes (le lieu de décision n'est plus Rome, mais l'endroit où séjourne le prince), mais aussi dans celles de la haute-sphère des milieux dirigeants.

Questo volume, che è il risultato del nono congresso internazionale della Società internazionale di Studi neroniani svoltosi a Villa Vigoni dal 3 al 6 ottobre 2012, raccoglie 31 contributi di specialisti di differenti discipline sul tema della villeggiatura nel primo secolo d.C. La villeggiatura viene considerata nelle sue dimensioni socioeconomiche, culturali e intellettuali, etiche e politiche, non solo in Italia, ma anche nelle province. Una prima parte del volume privilegia la conoscenza dell' otium, le sue pratiche, i suoi schemi, i suoi stereotipi e i suoi punti critici. Una seconda parte s'interessa alla geografia e all'organizzazione della villeggiatura. Una terza parte mette in evidenza le componenti politiche che sono presenti sia nelle dimore dei principi (il luogo privilegiato per le decisioni non è più Roma, ma il posto in cui soggiorna il principe), sia anche in quelle dell'alta sfera delle classi dirigenti.

 

Source : Ausonius éditions

 


Page 31 sur 127

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification