Publications

Francisco García Jurado et al., La Historia de la Literatura Grecolatina en España

Envoyer Imprimer

portada_3_monografi_hlgl.jpg

Francisco García Jurado et al. (éd.), La Historia de la Literatura Grecolatina en España: de la Ilustración al Liberalismo (1778-1850), Málaga, 2013.

Éditeur : Universidad de Málaga
Collection : Anejos de Analecta Malacitana
475 pages
ISSN: 0211-934-X

Esta Historiografía de la Literatura grecolatina en España durante el paso de la Ilustración al Liberalismo ofrece una página poco conocida de los estudios clásicos en España. Se completa así, por su principio, la historia trazada en dos monografías anteriores, dedicadas a los años centrales del siglo XIX (Anejo LI) y a la llamada «Edad de Plata de la cultura española» (1868-1936) (Anejo LXXVIII).
La obra consta de cinco grandes apartados referidos a la enseñanza de las lenguas y las literaturas clásicas, las traducciones de los autores grecolatinos, el mundo erudito en general, el espacio literario y, finalmente, el espacio socio-político. Se estudia un lábil período histórico donde se está constituyendo todavía el moderno esquema de las Ciencias de la Antigüedad como un sistema de disciplinas de estudio. Cada capítulo de la obra intenta aportar una visión específica dentro de su contexto, pero no tanto como si se tratara de una pieza de mosaico destinada a cubrir un hueco ideal, sino de un modo mucho más transversal, buscando complementarse mediante coincidencias temáticas que se abordan desde presupuestos diferentes.

 

M. Ballard, Histoire de la traduction. Repères historiques et culturels

Envoyer Imprimer

ballard.png

Michel Ballard, Histoire de la traduction. Repères historiques et culturels, Paris, 2013.

Éditeur : De Boeck
Collection : Traducto
240 pages
ISBN : 9782804170745
24.50 €

La traduction est une activité de premier plan dans toutes les sociétés modernes : elle est au cœur de la communication entre les états, les économies et les cultures. Ce rôle a-t-il toujours été le même ? A-t-il toujours revêtu les mêmes formes au cours de l'histoire ? Ces questions, et bien d'autres, parcourent ce livre.

La démarche est simple et directe : il s'agit de rendre compte d'un phénomène majeur de manière chronologique, en donnant d'abord les grands repères historiques et les contextes culturels dans lesquels il s'inscrit. On procède ainsi de l'Antiquité au Moyen Age avant de passer à la Renaissance, au Classicisme et aux Lumières, pour aboutir via le Romantisme à l'Aube du XXe siècle. On y trouvera aussi bien des carrières de traducteurs que l'évocation de mouvements, de tendances et de réactions ; l'action des traducteurs est contextualisée et rattachée aux institutions et aux commanditaires qui font appel à eux ; ce travail est générateur de produits aux noms plus ou moins prestigieux dont on verra apparaître une cartographie vaste et foisonnante. Cette activité est l'objet d'enjeux linguistiques et culturels qui génèrent des manières de faire et de concevoir la traduction, dont on trouvera évoqués quelques aspects.

L'objectif encyclopédique et didactique de l'ouvrage se reflète dans un style clair et un souci évident de provoquer la réflexion et les bilans par des séries de questions proposées au lecteur ; enfin on notera le souci de faciliter l'accès à une matière concernant près de trente siècles d'existence par un découpage chronologique et analytique des faits de traduction selon les pays et les époques. Un double système de bibliographie générale et par chapitre, ainsi qu'un index copieux, achèvent de faire de cet ouvrage un outil de culture et de recherche indispensable.

Lire la suite...
 

Nicolas Tran, Dominus tabernae : le statut de travail des artisans et des commerçants de l'Occident romain

Envoyer Imprimer

befar360.jpg_307177251.jpg

Nicolas Tran, Dominus tabernae : le statut de travail des artisans et des commerçants de l'Occident romain, Rome, 2013.

Éditeur : Ecole française de Rome
Collection : BEFAR
416 p. pages
ISBN : 978-2-7283-0956-6
45 euros

Dans les sociétés urbaines de l'Occident romain, les groupes inférieurs aux élites ne formaient pas une masse indistincte, silencieuse, uniformément dominée et méprisée. Au contraire, les milieux plébéiens étaient finement hiérarchisés : les gérants d'affaires artisanales et commerciales appartenaient à leurs strates supérieures. Ce livre vise à éclairer le rapport au travail de ces professionnels, par une approche à la fois sociologique et microéconomique, croisant tous les types de sources disponibles.

Lire la suite...
 

Paul-André Claudel, Salomé. Destinées imaginaires d'une figure biblique

Envoyer Imprimer

couverture_salom.jpg

Paul-André Claudel, Salomé. Destinées imaginaires d'une figure biblique, Paris, 2013.

Éditeur : Ellipses
Collection : Biographies et mythes historiques
264 pages
ISBN : 9782729883171
22,50

Le crime était presque parfait. Le jour de l'anniversaire d'Hérode, une danseuse du nom de Salomé séduit les convives et demande, pour toute récompense, la tête de Jean Baptiste. Engagé par un serment, Hérode ne peut refuser : le bourreau apporte son trophée à la table du banquet.

En quelques phrases, les Évangiles de Marc et de Matthieu ont mis en scène un épisode lugubre qui s'est ancré dans l'imaginaire occidental : des légendes du Moyen Âge aux tableaux de la Renaissance, des sanglantes représentations de l'âge baroque aux évocations hallucinées de l'époque décadente, la mystérieuse Salomé n'a cessé d'alimenter les rêveries les plus extrêmes.

Reste que les éléments historiques ou archéologiques sur le festin d'Hérode sont extraordinairement limités. Le laconisme même de la Bible a autorisé toutes les lectures de l'épisode, et, plus encore, toutes les interprétations de sa principale attraction, cette Salomé attendrissante comme une enfant et cruelle comme le diable.

Lire la suite...
 

H. Ménard, C. Courrier, Miroir des autres, reflet de soi (2)

Envoyer Imprimer

miroir_des_autres_couverture.jpg

Hélène Ménard, Cyril Courrier (dir.), Miroir des autres, reflet de soi (2) : stéréotypes, politique et société dans le monde occidental , Paris, 2013.

Éditeur : M. Houdiard
Collection : L'Atelier des sciences humaines et sociales
300 pages
ISBN : 978-2-35692-105-5
25€

Au carrefour des sciences sociales, les stéréotypes constituent des instruments privilégiés de mise au jour des processus de construction identitaire, des sentiments d'appartenance communautaire et des phénomènes d'intégration à la Cité ou d'exclusion aux marges du monde. Éléments structurants du discours historique, littéraire ou iconographique antique, ils peuvent révéler une partie méconnue de l'imaginaire romain, fait de croyances et de peurs, de rôles et de comportements attendus à l'égard de l'Autre. Toutefois, quand ils parlaient des « autres », les Romains parlaient aussi d'eux-mêmes. Les stéréotypes donnent ainsi à voir des normes sociales, dont l'analyse rend compte des modalités de création du consensus ou de naissance du conflit au sein de la société romaine.


Fruit d'un séminaire mené au sein du laboratoire CRISES – EA 4424 (Montpellier 3), cet ouvrage constitue le deuxième opus de l'équipe « Stéréotypes romains ». Dans le prolongement des réflexions transdisciplinaires qui ont abouti au premier volume paru en 2012, il porte plus spécifiquement sur les modalités de construction des stéréotypes et sur leur rôle socio-politique. Il propose également, à partir du cas de la Rome antique, des éléments de comparaison avec d'autres époques.

Lire la suite...
 

Virgile, L'Énéide

Envoyer Imprimer

veyne2.jpg

Virgile, L'Énéide, Paris, 2013.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Classiques en poche 112
784 pages
ISBN : 978-2-251-80228-2
35,00 €

 

Introduction, traduction nouvelle et notes par Paul Veyne. Texte établi par Jacques Perret. 2 volumes sous coffret.

Étaient-ce les exploits d'Énée qui ont passionné les lecteurs anciens et modernes du poème ? Était-ce la violence tranquille de l'Iliade qu'ils y cherchaient ? Ils ne l'y auraient pas trouvée, car, bien différente des épopées homériques, l'Énéide est une symphonie à l'harmonie aussi savante que limpide, d'une grâce sans mièvrerie, voilée d'une légère mélancolie. Virgile est le plus mozartien des poètes antiques. Les lecteurs romains, admiratifs, ont dû estimer que désormais l'Iliade n'était qu'une ébauche grossière de l'épopée virgilienne.
Paul Veyne

Lire la suite...
 

Pétrarque, Lettres de la vieillesse. Tome V, Livres XVI, XVII et XVIII (Posteritati)

Envoyer Imprimer

petrarque.jpg

Pétrarque, Lettres de la vieillesse. Tome V, Livres XVI, XVII et XVIII (Posteritati). Rerum senilium, Libri XVI-XVIII, Paris, 2013.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Classiques de l'humanisme 42
400 pages
ISBN : 978-2-251-34490-4
45,00 €

Édition critique d'Elvira Nota. Traduction de Jean-Yves Boriaud (XVI et XVII) et Pierre Laurens (XVIII). Introduction et commentaires de Ugo Dotti. Dossier philologique d'Elvira Nota, mis en français par Frank La Braska.

Avec ce volume, l'édition des Seniles, les lettres où le grand humaniste, au soir de sa vie, confie ses souvenirs est enfin complète. Non seulement il s'agit de la première traduction française de ce monument de l'humanisme italien, mais également de la première édition critique jamais publiée de cette collection.

Le dernier volume poursuit la même politique éditoriale que les trois précédents. On a cependant été obligé de consacrer un appendice relativement long à la dernière lettre du recueil, l'Épître à la postérité (Posteritati) : on sait que Pétrarque qui avait prévu de long temps de placer une lettre de cette sorte à la fin de son dernier recueil, fut empêché par la mort d'accomplir son projet et ses disciples, chargés de l'édition, ne trouvèrent qu'un manuscrit inachevé, plein de repentirs et de suppléments. Et pourtant, c'est peut-être le document autobiographique le plus important laissé par Pétrarque. Le volume propose un texte nouveau, fondé sur une discussion lucide de tous les témoins et de toutes les sources disponibles. L'ouvrage sera complété d'un index général couvrant les livres I-XVIII.

Lire la suite...
 


Page 32 sur 93

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification