Publications

Jean-Noël Castorio, Caligula

Envoyer Imprimer

caligula_castorio.jpg

Jean-Noël Castorio, Caligula, Paris, 2017.

Éditeur : Editions Ellipses
Collection : Biographies et mythes historiques
480 pages
ISBN : 9782340015968
24.50 €

Imprévisible, sanguinaire, débauché et incestueux, Caligula incarne, dans la psyché occidentale, la cruauté monstrueuse et la folie meurtrière.
D'une plume alerte et élégante, Jean-Noël Castorio évoque la destinée de ce prince, troisième empereur de Rome (12-41 apr. J.-C.), qui régna moins de quatre ans et mourut assassiné à l'âge de vingt-huit ans, depuis son enfance dans les camps militaires de Germanie jusqu'à ses dernières heures sur le Palatin.
Ni condamnation, ni réhabilitation, son ouvrage explore avec minutie le portrait de Caligula brossé par les auteurs anciens ; ce faisant, il propose au lecteur de plonger dans l'imaginaire tyrannique et d'en déconstruire méthodiquement les ressorts, en mettant en évidence les lieux communs traditionnellement associés à la figure du mauvais souverain de la plus haute Antiquité à nos jours.
Cette biographie est par ailleurs la première à examiner la légende, toujours vivante, du personnage. Archétype du tyran pour les hommes du Moyen Âge et de la Renaissance, despote de pacotille pour Alexandre Dumas, incarnation de l'absurdité de l'existence pour Albert Camus, transformé en anarchiste couronné par le cinéma, Caligula n'a en effet jamais cessé de nourrir les interrogations sur le rapport qu'entretient l'être humain au pouvoir, non plus que de susciter le scandale.

 

Source : Editions Ellipses

 

D. Roman, Rome : la république impérialiste. 264-27 av. J.-C.

Envoyer Imprimer

roman_daniele_rome___la_republique_imprialiste.jpg

Danièle Roman, Rome : la république impérialiste. 264-27 av. J.-C., Paris, 2018.

Éditeur : Editions Ellipses
Collection : Poche
192 pages
ISBN : 9782340021778
8 €

Elle était belle la république de Caton, pour un aristocrate romain tout au moins ! Car si elle cultivait l'égalité, ce n'était pas celle des hommes mais des groupes. Il s'agissait d'un brillant système oligarchique, parfaitement adapté à la domination d'un territoire limité, italien.
Malheureusement, quand Rome se fut rendue maîtresse de la Méditerranée tout entière, il montra d'incontestables faiblesses. Non seulement l'administration d'un immense empire grâce aux structures d'une cité se révélait très difficile mais la conquête entraînait une profonde modification de l'identité romaine. La situation devint explosive quand il fut clair que l'aristocratie au pouvoir n'accepterait aucune modification du système politique en vigueur.
La confrontation avec les espérances de la plèbe, elles-mêmes appuyées par les troupes d'imperatores, était alors inévitable.
La République mourut de ces luttes, alors que Rome connaissait une opulence jamais vue en Méditerranée.

 

Source : Editions Ellipses

 

M. Amandry (éd.), La monnaie antique : Grèce et Rome

Envoyer Imprimer

monnaie_antique_amandry.jpg

Michel Amandry (dir.), La monnaie antique : Grèce et Rome, VIIe siècle av. J.-C.-Ve siècle apr. J.-C., Paris, 2017.

Éditeur : Editions Ellipses
312 pages
ISBN : 9782340021600
32 €

Le monde : une histoire est une collection d'initiation pour tous ceux, étudiants ou non, qui veulent essayer de comprendre l'histoire du monde. Parallèlement aux ouvrages consacrés aux grands thèmes fondamentaux, la collection se penche sur une série de problèmes historiques plus spécifiques, mais tout aussi prégnants pour l'histoire de l'humanité.
Le champ de la numismatique est foisonnant et c'est certainement une des sciences historiques qui a le plus évolué dans les années récentes. Ce livre, richement illustré, propose aux étudiants et au grand public un premier contact avec la monnaie grecque et la monnaie romaine prise dans un sens global car, pour la première fois sans doute dans un volume publié en France, il est traité d'un monnayage connu autrefois sous le vocable d' « impériales grecques », mais dont l'importance a désormais été démontrée comme appoint provincial du numéraire impérial.
La numismatique, considérée comme un champ d'études aride, est pourtant indispensable, tant elle va de pair avec l'archéologie, l'épigraphie, la papyrologie, l'histoire et l'économie, qu'elle contribue à éclairer, au-delà de son étude propre.

 

Source : Editions Ellipses

 

Leon Battista Alberti, Propos de table

Envoyer Imprimer

alberti.jpg

Leon Battista Alberti, Propos de table. Texte établi par Roberto Cardini, traduit par Claude Laurens et Frank La Brasca, Paris, 2018.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Classiques de l'humanisme, 46
CXXII + 1060 pages
ISBN : 978-2-251-80133-9
75 €


Ces Propos de table illustrent, au sein de l'œuvre latine si diverse d'Alberti (1404-1472) – d'abord plus connue pour ses dialogues de morale et ses traités techniques et théoriques –, la veine du serio ludere, cet art d'inspiration lucianesque qui a été si bien défini par Roberto Cardini dans Alberti o della nascita dell'umorismo moderno (1993). Ce dernier recueil ne fut jamais totalement achevé. Il resta, jusqu'à la mort de son auteur, in fieri, tel une sorte de laboratoire de l'invention, voire de l'expérimentation poétique, et par suite connut une fortune éditoriale des plus mouvementées.
Éparpillées en divers manuscrits, les pièces qui le composent ne figureront pas dans la première édition des petites œuvres latines publiées par Massimi autour de 1500 : il faudra attendre la fin du XIXe siècle pour que Girolamo Mancini publie en 1890 les deux premiers livres et le quatrième (le Defunctus et l'Anuli) et le XXe siècle pour que Cecil Grayson publie Uxoria. C'est seulement un hasard providentiel du dernier après-guerre (la découverte, dans les combles du couvent des dominicains de Pistoia, d'un manuscrit contenant les livres IV à X), qui permettra de se former pour la première fois une idée approchante de l'œuvre intégrale. L'édition partielle des Intercenali inedite par Eugenio Garin (1964 et 1965) sera suivie à brève distance de l'édition des dix livres avec traduction anglaise de David Marsh (1987) et de deux éditions italiennes, de I. Gaghella (1998) et de F. Bacchelli-L. D'ascia (2003).

Lire la suite...
 

U. Walter, Politische Ordnung in der römischen Republik

Envoyer Imprimer

uwe.jpg

Uwe Walter, Politische Ordnung in der römischen Republik, Berlin, 2018.

Éditeur : De Gruyter
Collection : Enzyklopädie der griechisch-römischen Antike, 6
IX-308 pages
ISBN : 978-3-486-59696-0
24,95 €

Seit der letzten zusammenfassenden Darstellung der politischen Ordnung oder „Verfassung“ der römischen Republik hat die Forschung das gängige Bild – konfliktreiche Anfänge, konsolidierte Mittelphase, strukturell bedingte Selbstzerstörung – infragegestellt und neue Akzente gesetzt. So oszillierte das Politische zwischen dem 5. und dem 1. Jahrhundert v.Chr. ständig zwischen Stabilität und Reproduktion einerseits, Experimenten, Verflüssigung und krisenhafter Dynamik andererseits. Die politische Ordnung der res publica erwies sich in jedem ihrer Stadien als ein Organisationsstatut, das den jeweils maßgeblichen Akteuren ein Maximum an Kraftentfaltung wie an Handlungsfreiheit bereitstellte. Es bedurfte einer hohen Flexibilität, um ihnen Anreize zu geben, sich zu exponieren, Mittel und Wege zu finden, gemeinsam und zugleich im Wettbewerb die eigenen Ziele durchzusetzen, dabei aber auch den Basiskonsens über die Gesamtordnung zu wahren. Die komplexen Prozesse im Verlauf von beinahe vier Jahrhunderten werden durch die Kombination von orientierender Darstellung und kritischer Diskussion der Forschung transparent gemacht – durchaus mit Blick auf Erosionstendenzen auch in den lange scheinbar so stabilen politischen Ordnungen unserer Zeit.
Der Band folgt der bewährten Dreiteilung in Darstellung, Forschung und Bibliographie.

 

Source : De Gruyter

 

J. Dion et G. Vottéro (éd.), (Re)lire les poètes grecs et latins

Envoyer Imprimer

Jeanne Dion et Guy Vottéro (éd.), (Re)lire les poètes grecs et latins, Paris, 2018.

Éditeur : De Boccard
304 pages
ISBN : 978-2-913667-53-2
28 €

Ce livre s'adresse aux amateurs de poésie antique. Dans le monde grec, G. Vottéro et R. Hodot (Université de Lorraine) décryptent une composition chez Hésiode, Sappho et Pindare. J. Jouanna (Membre de l'Institut) expose magistralement deux serments d'Hippocrate chrétiens. E. Schwarzenberg (Docteur ès Philosophie) observe d'illustres Aphrodites d'Apelle au Titien : et si c'était la peinture qui était poésie ? Dans une tombe étrusque de Cerveteri, D. Briquel (Université de Paris IV-Sorbonne) montre un rare livre de lin : contiendrait-il des carmina conuiualia ? Puis M. Chassignet (Université de Strasbourg) éclaire les noms et destins si divergents d'Ilia / Rhéa Silvia. Lucrèce fonde alors les réflexions : Y. Benferhat (Université de Lorraine) analyse des realia qui forment les images du poète ; Y. Lehmann (Université de Strasbourg) y oppose le De rerum natura varronien ; et M.-N. Fouligny (Université de Lorraine) trouve Lucrèce dans des best-sellers modernes. Virgile aussi étonne : J. Dion (Université de Lorraine) décèle la composition du Catalecton qui lui est attribué, tandis que Ph. Heuzé (Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle) peint la beauté de ses finales dans les grandes œuvres ; Ch. Guittard (Université de Paris Nanterre) et G. Galimberti Biffino (Università Cattolica del Sacro Cuore, Milano) magnifient l'influence virgilienne : l'un chez Macrobe, l'autre chez G. Caproni et G. Ungaretti. Et sur l'aube de la poésie chrétienne, F. Cassingena-Trévédy (Institut Catholique de Paris, Monastère de Ligugé) déploie de nouvelles surprises comme coupe, lait et seins pour évoquer la Trinité.

Source : Editions De Boccard

 

A. Balbo, Materiali e metodi per una didattica multimediale del latino

Envoyer Imprimer

copertina_libro_patron.jpg

Andrea Balbo, Materiali e metodi per una didattica multimediale del latino, Bologne, 2018.

Éditeur : Pàtron Editore
Collection : Testi e manuali per l'insegnamento universitario del Latino, 136
148 pages
ISBN : 9788855533812
18 €

This book aims to give an up to date information about the teaching opportunities given in school and university by digital Humanities. A large number of sites, projects, tools are discussed both under a methodological perspective and with examples of effective use in didactic activities.

La didattica multimediale sta conoscendo uno sviluppo significativo in tutti i campi dell'insegnamento. Questo volume aspira a riflettere, con il punto di vista specifico dello studioso di scienze dell'antichità, sui materiali e sulle metodologie adottabili per migliorare l'apprendimento della lingua, della letteratura e delle civiltà latine e, proponendo considerazioni generali, esempi concreti di attività e valutazioni degli strumenti multimediali. Si intende fornire al docente di scuola secondaria e di università uno strumento di orientamento e di miglioramento delle sue capacità e competenze nell'ambito della didattica digitale del mondo antico, senza che ciò implichi un cedimento alle mode, ma, al contrario, per rendere il mondo di Roma antica ancora più vicino, affascinante e accattivante, inquadrandolo all'interno delle digital humanities.

 

Lire la suite...
 


Page 11 sur 129

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification