Publications

Agostino Nifo, Le Livre de la solitude

Envoyer Imprimer

nifo.jpg

Agostino Nifo, Le Livre de la solitude. Texte édité, traduit, présenté, annoté et commenté par Laurence Boulègue, Paris, 2016.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Classiques de l'humanisme, 45
256 pages
ISBN : 978-2-251-80132-2
40 €


Des développements anciens, médiévaux et contemporains sur l'implication de l'orateur dans la cité, sur l'ascèse du contemplatif chrétien, sur le retrait bucolique du poète, Nifo fait de la solitude le lieu de la réflexion philosophique sur elle-même et de l'élaboration d'une nouvelle figure intellectuelle, le solitarius ciuilis.

Lire la suite...
 

J. Master, Provincial Soldiers and Imperial Instability in the Histories of Tacitus

Envoyer Imprimer

9780472119837.jpg

Jonathan Master, Provincial Soldiers and Imperial Instability in the Histories of Tacitus, Ann Arbor, 2016.

Éditeur : University of Michigan Press
248 pages
ISBN : 978-0-472-11983-7
70 $

Tacitus' narrative of 69 CE, the year of the four emperors, is famous for its description of a series of coups that sees one man after another crowned. Many scholars seem to read Tacitus as though he wrote only about the constricted world of imperial Rome and the machinations of emperors, courtiers, and victims of the principate; even recent work on the Histories either passes over or lightly touches upon civil unrest and revolts in the provinces. In Provincial Soldiers and Imperial Instability in the Histories of Tacitus, Jonathan Master looks beyond imperial politics and finds threats to the Empire's stability among unassimilated foreign subjects who were made to fight in the Roman army.
Master draws on scholarship in political theory, Latin historiography, Roman history, and ethnic identity to demonstrate how Tacitus presented to his contemporary audience in Trajanic Rome the dangerous consequences of the city's failure to reward and incorporate its provincial subjects. Master argues that Tacitus' presentation of the Vitellian and Flavian armies, and especially the Batavian auxiliary soldiers, reflects a central lesson of the Histories: the Empire's exploitation of provincial manpower (increasingly the majority of all soldiers under Roman banners) while offering little in return, set the stage for civil wars and ultimately the separatist Batavian revolt.


Source : University of Michigan Press

 

Br. Poulle, L'Etrusca disciplina au Ve siècle apr. J.-C.

Envoyer Imprimer

couv-gde1356.jpg

Bruno Poulle (éd.), L'Etrusca disciplina au Ve siècle apr. J.-C. La divination dans le monde étrusco-italique, X, Besançon, 2016.

Éditeur : Presses Universitaires de Franche-Comté
Collection : Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité
264 pages
ISBN : 978-2-84867-552-7
24 €

Le Ve siècle après J.-C. voit simultanément le triomphe du christianisme et la disparition de l'Empire romain. Le colloque qui s'est tenu à l'Université de Franche-Comté en mai 2013, et dont ce volume constitue les actes, se proposait d'étudier systématiquement les témoignages des auteurs de cette époque sur la science divinatoire étrusque.Alors que la civilisation étrusque a disparu depuis longtemps, le rituel de l'Etrusca disciplina est maintenu par le paganisme finissant ; les auteurs du Bas-Empire (qu'ils soient païens ou chrétiens, techniciens ou poètes) en gardent la mémoire, apportant ainsi des témoignages souvent précieux sur sa survie sociologique ou ses particularités techniques.

 

Source : Presses universitaires de France-Comté

 

R. Dijkstra, The Apostles in Early Christian Art and Poetry

Envoyer Imprimer

dijkstra.jpg

Roald Dijkstra, The Apostles in Early Christian Art and Poetry, Leyde, 2016.

Éditeur : Brill
Collection : Vigiliae Christianae. Supplements, 134
XV-551 pages
ISBN : 978-90-04-29804-0
168 €

The Apostles in Early Christian Art and Poetry presents the first in-depth analysis of the origins of the representation of the apostles (the twelve disciples and Paul) in verse and image in the late antique Greco-Roman world (250-400). Especially in the West, the apostles are omnipresent, in particular on sarcophagi and in Biblical and martyr poetry. They primarily function as witnesses of Christ's stay on earth, but Peter and Paul are also popular saints of their own. Occasionally, the other apostles come to the fore as individual figures. Direct influence from art on poetry or vice versa appears to be difficult to trace, but principal developments of late antique society are reflected in the representation of the apostles in both media.

Lire la suite...
 

S. Weigert, Hebraica veritas

Envoyer Imprimer

weigert.jpg

Sebastian Weigert, Hebraica veritas. Übersetzungsprinzipien und Quellen der Deuteronomiumübersetzung des Hieronymus, Stuttgart, 2016.

Éditeur : W. Kohlhammer
Collection : Beiträge zur Wissenschaft vom Alten und Neuen Testament, Elfte Folge, 217
280 pages
ISBN : 978-3-17-030381-2
89 €


Gegen Ende des 4. Jahrhunderts unternahm es der Kirchenvater Hieronymus - erstmals in der Geschichte des lateinischsprachigen Christentums - die Schriften des Alten Testaments aus dem Hebräischen, der hebraica veritas, zu übersetzen. Nach eigenem Zeugnis nimmt er dabei Anleihen bei der Septuaginta und den hexaplarischen Übersetzungen (Aquila, Symmachus und Theodotion); weiterhin lässt er sich von jüdischen Gelehrten über philologische und exegetische Traditionen informieren. Weigert vergleicht den lateinischen Text des Buchs Deuteronomium mit den genannten Quellen sowie mit zeitgenössischer jüdischer Literatur (Targumim, Midraschim), um zu erhellen, von welchen Prinzipien sich Hieronymus beim Übersetzen leiten lässt und aus welchen Quellen er schöpft, um sich der hebraica veritas zu nähern.


Source : W. Kohlhammer

 

S. Timapanaro, La Genèse de la méthode de Lachmann

Envoyer Imprimer

22510100435790l.jpg

Sebastiano Timapanaro, La Genèse de la méthode de Lachmann. Traduction A-Ph. Segonds et A. Cohen-Skalli, Paris, 2016.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : L'Âne d'or
288 pages
ISBN : 978-2-251-42060-8
29 €

 

Ce livre démonte un véritable mythe des études philologiques : depuis le XIXe siècle, on faisait de l'allemand Karl Lachmann (1793-1851) l'inventeur d'un ensemble de règles que les éditeurs des textes classiques et médiévaux pourraient appliquer de façon systématique, ce qu'on appelle la « méthode de Lachmann ». Sebastiano Timpanaro reconstruit ici l'histoire des méthodes employées par les philologues depuis la Renaissance, et montre que le savant allemand n'a nullement fait tabula rasa de l'enseignement de ses prédécesseurs, et que la « méthode de Lachmann » est en réalité le fruit d'un travail collectif qui s'est échelonné sur plusieurs siècles. Pour sa démonstration, Timpanaro retrace l'histoire de la philologie de l'humanisme à son époque.
Parue pour la première fois en Italie en 1963, La Genèse a connu depuis plusieurs rééditions. Elle constitue désormais un classique pour l'antiquisant et le médiéviste, et un ouvrage fondamental pour le philologue du XXIe siècle. Elle connaît ici sa première traduction française.

Lire la suite...
 

B. Mineo et Th. Piel (dir.), Les Premiers Temps de Rome

Envoyer Imprimer

mineo.jpg

Bernard Mineo et Thierry Piel (dir.), Les Premiers Temps de Rome VIe-IIIe siècles av. J.-C. La fabrique d'une histoire, Rennes, 2016.

Éditeur : Presses Universitaires de Rennes
Collection : Histoire
264 pages
ISBN : 978-2-7535-4904-3
20 €

Les premiers récits littéraires évoquant l'histoire de la Rome archaïque sont tardifs puisqu'il faut attendre la deuxième moitié du IIIe siècle av. J.-C. pour les voir apparaître. Ils prennent alors des formes diverses, poétiques ou prosaïques. Ces récits ne sortent pas du néant : ils résultent de plusieurs facteurs historiques que l'équipe de chercheurs réunis à l'occasion de ce colloque se sont attachés à définir.

 

Source : PUR

 


Page 10 sur 48

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification