Publications

S. Perceau et O. Szerwiniack (éd.), Polutropia: d'Homère à nos jours

Envoyer Imprimer

polutropia.png

Sylvie Perceau et Olivier Szerwiniack (éd.), Polutropia : d'Homère à nos jours , Paris, 2014.

Éditeur : Classiques Garnier
Collection : Rencontres, 72
588 pages
ISBN : 978-2-8124-1801-3
87 €

Les mélanges Polutropia pour Danièle Aubriot, professeur émérite de littérature grecque à l'université de Picardie - Jules-Verne, rassemblent trente études sur la prière et la religion antiques, la philosophie, la mythologie et la littérature de l'Antiquité à l'époque moderne, et enfin la linguistique.


Lire la suite...
 

C. Méla, F. Möri, Alexandrie la divine

Envoyer Imprimer

mri.jpg

Charles Méla, Frédéric Möri (dir.), Alexandrie la divine, Neuchâtel, 2014.

Éditeur : La Baconnière
2 vol., 1140 pages
ISBN : 978-2-9404-3122-9
196,00 €

Alexandrie la divine, axe du monde, fut, aux époques hellénistique et romaine, durant près d'un millénaire, au cœur et au principe de la première mondialisation des savoirs et des croyances. Ce livre d'art et de science qui en porte le titre évoque ce qu'elle fut et quels furent, grâce à elle, les échanges intellectuels, culturels et religieux qui parcoururent dans l'Antiquité l'ensemble du monde habité, à la dimension voulue par le génie d'Alexandre et ordonnée par le puissance de l'Empire romain. Les héritages en furent immenses, dans le monde musulman comme en Europe jusqu'à l'avènement des Médicis qui firent de Florence la nouvelle Alexandrie d'une renaissance humaniste.

Lire la suite...
 

V. Zimmerl-Panagl, L. J. Dorfbauer et C. Weidmann (éd.), Edition und Erforschung lateinischer patristischer Texte: 150 Jahre CSEL

Envoyer Imprimer

edition.jpg

Victoria Zimmerl-Panagl, Lukas J. Dorfbauer et Clemens Weidmann (éd.), Edition und Erforschung lateinischer patristischer Texte: 150 Jahre CSEL, Berlin-Boston, 2014.

Éditeur : De Gruyter
xviii-321 pages
ISBN : 978-3-11-033923-9
79,95 €


Seit 150 Jahren ist das Corpus Scriptorum Ecclesiasticorum Latinorum (CSEL, Universität Salzburg) um die Erforschung und im Besonderen um die Edition lateinischer patristischer Texte der Spätantike bemüht. Der vorliegende Sammelband stellt die Bandbreite philologischer Arbeit, wie sie am CSEL und in dessen Rahmen heute geleistet wird, exemplarisch dar: Er umfasst einerseits Beiträge zu unterschiedlichen Aspekten der Editionstätigkeit des CSEL, die von Fragen zur Methodik des Edierens bis zur Präsentation neuer Ergebnisse zu einem bisher verloren geglaubten spätantiken Evangelienkommentar aus der ersten Hälfte des 4. Jahrhunderts (Fortunatian von Aquileia) reichen. Andererseits werden neue textphilologische, im weitesten Sinn interpretatorische Ansätze zu Fragen der spätantiken patristischen Literatur vorgestellt. Die Artikel beschäftigen sich u.a. mit Tertullian, Fortunatian von Aquileia, Ambrosius, Prudentius, Augustinus, Hieronymus, Eucherius, Gregor von Nazianz und mit monastischen Texten.

Lire la suite...
 

M. Blonski, Se nettoyer à Rome (IIe siècle av. J.-C.- IIe siècle ap. J.-C.). Pratiques et enjeux

Envoyer Imprimer

se_nettoyer.jpg

Michel Blonski, Se nettoyer à Rome (IIe siècle av. J.-C.- IIe siècle ap. J.-C.). Pratiques et enjeux, Paris, 2014.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Études anciennes Série latine, 77
424 pages
ISBN : 978-2-251-32891-1
45 €

L'ouvrage étudie comment les Romains de la fin de la République et du début de l'Empire envisagent les opérations de nettoyage corporel. En suivant plusieurs questions pratiques (de quoi se nettoie-t-on ? dans quel but ? où le fait-on, avec quels moyens et comment ?) et en se fondant sur des analyses anthropologiques, archéologiques et lexicologiques, on délimite les domaines dans lesquels les Romains rangent les catégories du sale, du soin corporel et de la juste présentation de soi.
Le vocabulaire de la saleté, en particulier, permet de circonscrire un ensemble varié de réalités indésirables : il n'y a pas « une » mais « des » saletés – tout est fonction de contextes – et le lexique reflète cette diversité.
La justification de la propreté, au contraire, se fonde sur des prescriptions morales remarquables par leur permanence et leur cohérence tout au long de la période. La propreté doit être entendue comme la traduction concrète de la notion plus large de soin ; et réciproquement, la saleté traduit celle de négligence. Par conséquent, être un bon citoyen, et au-delà, un être humain véritable, cela passe par la propreté – avec une insistance telle qu'elle fait de cet état un marqueur de reconnaissance sociale. Plus on est propre et « brillant », plus on se situe en haut des hiérarchies civiques.
Ces prescriptions morales aboutissent à l'émergence de cette réalité bien romaine qu'est le balneum : le lieu privilégié de l'entretien de ce modèle civique, au croisement entre univers moraux, cosmétiques et médicaux. Elles sont appuyées par un ensemble de techniques spécifiques accordant une place privilégiée au frottement du corps, à l'aide d'huile ou de détergents.

Lire la suite...
 

Ph. Ford (†), J. Bloemendal et Ch. Fantazzi (éd.), Brill's Encyclopaedia of the Neo-Latin World

Envoyer Imprimer

neo-latin_world.jpg

Philip Ford (†), Jan Bloemendal and Charles Fantazzi (éd.), Brill's Encyclopaedia of the Neo-Latin World, Leyde, 2014.

Éditeur : Brill
1350 pages (2 vol.)
ISBN : 9789004265721
395 €


With its striking range and penetrating depth, Brill's Encyclopaedia of the Neo-Latin World traces the enduring history and broad cultural influence of Neo-Latin, the form of Latin that originated in the Italian Renaissance and persists to the modern era. Featuring original contributions by a host of distinguished international scholars, this 800,000 word two-volume work explores every aspect of the civilized world from literature and law to philosophy and the sciences. An invaluable resource for both the advanced scholar and the graduate student.

Contributors are: Monica Azzolini, Irena Backus, Jon Balserak, Ann Blair, Jan Bloemendal, David Butterfield, Isabelle Charmantier, John Considine, Alejandro Coroleu, Ricardo da Cunha Lima, Susanna de Beer, Erik De Bom, Jeanine De Landtsheer, Tom Deneire, Ingrid De Smet, Karl Enenkel, Charles Fantazzi, Mathieu Ferrand, Roger Fisher, Philip Ford, Raphaele Garrod, Guido Giglioni, Roger Green, Yasmin Haskell, Hans Helander, Lex Hermans, Louise Hill Curth, Leofranc Holford-Strevens, Brenda Hosington, Erika Jurikova, Craig Kallendorf, Jill Kraye, Andrew Laird, Han Lamers, Marc Laureys, Jeltine Ledegang-Keegstra, Jan Machielsen, Peter Mack, David Marsh, Dustin Mengelkoch, Milena Minkova, David Money, Jennifer Morrish Tunberg, Adam Mosley, Ann Moss, Monique Mund-Dopchie, Colette Nativel, Lodi Nauta, Henk Nellen, Gideon Nisbet, Richard Oosterhoff, Marianne Pade, Jan Papy, David Porter, Johann Ramminger, Jennifer Rampling, Rudolf Rasch, Karen Reeds, Valery Rees, Bettina Reitz-Joosse, Stella Revard, Dirk Sacré, Gerald Sandy, Minna Skafte Jensen, Carl Springer, Gorana Stepanić, Harry Stevenson, Jane Stevenson, Andrew Taylor, Nikolaus Thurn, Johannes Trapman, Terence Tunberg, Piotr Urbański, Wiep van Bunge, Harm-Jan van Dam, Demmy Verbeke, Zweder von Martels, Maia Wellington Gahtan, and Paul White.

Lire la suite...
 

Anselme de Laon, Glosae super Iohannem

Envoyer Imprimer

Anselme de Laon, Glosae super Iohannem, éd. Alexander Andrée, Turnhout, 2014.

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis (CCCM 267)
CXXI + 455 pages
ISBN : 978-2-503-55013-8
310 €


The Glosae super Iohannem, here printed for the first time, is a continuously-written commentary on the Gospel of John. Surviving in fourteen manuscripts from medieval France, England, Italy and Germany, the text is critically edited and analyzed as to authorship, composition, sources and later influence. Though mostly anonymously transmitted, through an assessment of external and internal evidence it is possible to restore the Glosae to Anselm of Laon (d. 1117), acclaimed teacher of the sacra pagina at the cathedral school of Laon in the early twelfth century. By substantially reorganizing and rewriting previous commentary material, Anselm crafted a unique compendium of the ‘best' exegesis on the Gospel of John. Popular in its own right, the Glosae also served as primary source of the immensely popular Glossa, later known as the ‘ordinaria', on the Fourth Gospel, thus extending even further the influence of its author and his school.

Alexander Andrée is an Associate Professor of Medieval Studies (Palaeography and Medieval Latin) in the University of Toronto. He holds a PhD in Latin philology from Stockholm University and a Licenciate in Mediaeval Studies from the Pontifical Institute of Mediaeval Studies. He has held fellowships in Rome and Oxford.


Source : Brepols

 

S. Selmi, Le culte impérial en Afrique Proconsulaire au IIIè siècle

Envoyer Imprimer

Slah Selmi, Le culte impérial en Afrique Proconsulaire au IIIe siècle, Sharebruck, 2014.

Éditeur : Presses Académiques Francophones
252 pages
ISBN : 978-3-8381-7083-1
89.90 euros

« Les Romains ont l’habitude de diviniser ceux de leurs empereurs qui, à leur mort, laissent la succession à leurs fils. Un tel honneur s’appelle apothéose. A travers la ville entière c’est un mélange de deuil, de fête et de dévotion. Le corps du défunt est enseveli à l’occasion d’obsèques grandioses, quoique conforme à l’usage établi chez les mortels … Alors, de la dernière structure la plus petite, prend son essor, comme des créneaux d’une tour, un aigle qui monte dans les airs avec des flammes et dont les Romains croient qu’il emporte de la terre au ciel l’âme de l’empereur. Et dès lors on associe l’empereur au culte des autres dieux ». Hérodien, IV, 1-2, 11.

L'auteur traite du culte de l'empereur dans la province de l'Afrique Proconsulaire au IIIe siècle.

Source : PAF

 


Page 6 sur 104

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification