Publications

Agobard de Lyon, Oeuvres, tome 1

Envoyer Imprimer

agobard.jpg

Agobard de Lyon, Oeuvres, tome 1, Paris, 2016.

Éditeur : Éditions du Cerf
Collection : Collection Sources chrétiennes - N° 583
500 pages
ISBN : 9782204108997
52,00€

Agobard, archevêque de Lyon de 816 à 840, est connu des historiens pour son rôle dans la crise du règne de Louis le Pieux, fi ls de Charlemagne, et pour son engagement virulent contre les juifs de Lyon. Il est connu aussi d'un plus large public pour son témoignage – le plus ancien à ce jour – sur la croyance aux extra-terrestres : « Ils disent qu'il existe un pays appelé Magonie, d'où viennent des vaisseaux voguant sur des nuages… »
On trouvera ici présentés, traduits et annotés tous ces textes, ceux contre les superstitions et ceux contre les juifs, qui constituent le tome 1 des Œuvres d'Agobard (3 volumes prévus). C'est le fruit d'un travail mené pendant plusieurs années par une équipe comprenant des historiens, des latinistes et des théologiens. Ces traités ou ces lettres sont avant tout l'œuvre d'un pasteur, qui s'efforce de résoudre les problèmes traversés par l'Église de Lyon juste après la mort de Charlemagne. Ils sont une mine pour les historiens, aussi bien pour l'éclairage politique qu'ils apportent de la part d'un acteur engagé, que pour l'abondance des précisions concrètes sur la société, la vie du diocèse, son gouvernement, ou les rapports difficiles avec la communauté juive dont ils attestent la vitalité.
Michel Rubellin, Maître de Conférences honoraire en histoire médiévale à l'Université Lumière - Lyon 2, a coordonné et dirigé ce premier tome des Œuvres d'Agobard, lancé à l'initiative de Nicole Bériou et de Jacques Berlioz, avec l'aide de toute une équipe d'universitaires lyonnais.

 

Source : Editions du Cerf

 

A. Eckert, Lucius Cornelius Sulla in der antiken Erinnerung

Envoyer Imprimer

9783110454130.jpg

Alexandra Eckert, Lucius Cornelius Sulla in der antiken Erinnerung. Jener Mörder, der sich Felix nannte, Berlin-New York, 2016.

Éditeur : De Gruyter
Collection : Millenium-Studien
x, 265 pages
ISBN : 978-3-11-044981-5
79,95 €

Lucius Cornelius Sulla led his army against Rome, devastated Athens, and, as dictator, took bloody revenge on his enemies after his victory in the Civil War. His iconoclasm was infused in the collective memory of Greeks and Romans for many generations. Based on the concepts of cultural trauma and cultural memory, this book presents the first comprehensive study on the ancient memory of Sulla, covering a period of over 400 years.

 

Source : De Gruyter

 

H. Aupetit, A. Desbois-Ientile et C. Suzzoni (dir.), Le bon air latin

Envoyer Imprimer

le_bon_air_latin.jpeg

Hubert Aupetit, Adeline Desbois-Ientile et Cécilia Suzzoni (dir.), Le bon air latin, Paris, 2016.

Éditeur : Fayard
358 pages
ISBN : 978-2-213-70106-6
22 €

Michel Zink, Cécilia Suzzoni, Luigi-Alberto Sanchi, Olivier Rey, Thomas Pavel, Valère Novarina, Cécilie Moiroud, Jean-Michel Maulpoix, Laurent Lafforgue, Mireille Huchon, Adeline Desbois-Ientile, Jean-Michel Delacomptée, Michel Deguy, Pascale Bourgain, Alain Borer, Alain Bentolila, Hubert Aupetit.
Association le latin dans les littératures européennes

Le bon air latin, c'est un souffle qui a donné naissance à notre langue, et n'a cessé depuis, contre vents et marées, d'assurer son allure.
C'est lui qui inspire au français sa richesse d'invention lexicale, sa précision grammaticale, sa musicalité propre et – bien peu s'en rendent compte – sa stabilité dans la traversée des siècles. Si les Français peuvent encore aujourd'hui lire Descartes, Molière, Voltaire ou Victor Hugo, c'est parce que, parmi les forces vives et fécondes qui poussent à l'évolution d'une langue, l'influence latine a toujours exercé sa modération sur le français.

Lire la suite...
 

H.-P. Stahl, Poetry Underpinning Power: Vergil's Aeneid: The Epic for Emperor Augustus

Envoyer Imprimer

stahl148.jpg

Hans-Peter Stahl, Poetry Underpinning Power: Vergil's Aeneid: The Epic for Emperor Augustus, Swansea, 2016.

Éditeur : The Classical Press of Wales
xii, 488 pages
ISBN : 9781910589045
45 £

In recent decades, international research on Virgil has been marked, if not dominated, by the ideas of the 'Harvard school' and similar trends, according to which the poet was engaged in an elaborate work of subtle subversion, directed against the new ruler of the Roman world, Octavian-Augustus. Much of Virgil's oeuvre consists prima facie of eulogy of the ruler, and of emphatic prediction of his enduring success: this is explained by numerous modern critics as generic convention, or as studied ambiguity, or as irony.This paradoxical position, which runs against ancient - as well as much modern - interpretation of the poet, continues to create widespread unease. Stahl's new monograph is the most thorough study so far to question modern Virgilian criticism on philological grounds. He bases himself on the internal logic and rhetoric of the Aeneid, and considers also political, historical, archaeological and philosophical subjects addressed by the poem.

He finds that the poet has so presented the morality of his central figure, Augustus' supposed ancestor Aeneas, and of those who (eventually) clash with him, Turnus and Dido, as to make it certain that Roman readers and hearers of the poem were meant to conclude in Aeneas' favour. Virgil's intention emerges from Stahl's thorough, ingenious and original argumentation as decisively pro-Augustan. Stahl's work, in short, will not only enliven debate on current critical hypotheses but for many will enduringly affect their credibility.

Source : The Classical Press of Wales

 

Lire la suite...
 

H. Beck, M. Jehne, J. Serrati, Money and Power in the Roman Republic

Envoyer Imprimer

collection-355-300x454.jpg

Hans Beck, Martin Jehne, John Serrati (éd.), Money and Power in the Roman Republic, Bruxelles, 2016.

Éditeur : Latomus
Collection : Collection Latomus
ISBN : 978-90-429-3302-6
45 €

Rome's transformation from a regional force in Latium into a Mediterranean superpower (4th to 1st centuries BCE) was accompanied by an accelerated change of economic realities. The persistent influx of vast natural and monetary resources from abroad deeply altered the basis of Rome's military. As income skyrocketed, the exercise of political influence at Rome became increasingly intertwined with issues of personal finance. Despite claims for frugality, the political power of senatorial families was always determined through the accumulation of wealth. By the 1st century BCE, the competition of these families for rank and recognition was dramatically wrapped up with access to monetary capital and economic resources. When the republic finally fell, this was also due to a financial crash that hit the very centre of Roman society. Examining monetary and financial assets, this volume discloses how economic power and ‘real' capital augmented the nature of aristocratic power at Rome. Papers are grouped in three topical clusters: Currencies of Power, Money and State Action, Wealth and Status.

Source : Latomus

 

Cl. Aziza, Vivre l’Antiquité. Recueil de préfaces et autres textes

Envoyer Imprimer

978-2-35613-159-1.jpg

Claude Aziza, Vivre l'Antiquité. Recueil de préfaces et autres textes, Bordeaux, 2016.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta receptoria
380 pages
ISBN : 978-2-35613-159-1
25 €

Pompéi, Rome, Carthage, Jérusalem, Cnossos, Louxor, autant de cités antiques dont la fascination a toujours donné naissance à d'innombrables romans, nouvelles, films, BD.
David et Bethsabée, Salomon et Balkis, César et Cléopâtre, Claude et Messaline, Néron et Agrippine, Jésus, le Juif crucifié et Isaac Laquedem, le Juif Errant, autant de couples plus ou moins historiques, objet des fantasmes les plus fous et dont s'est nourrie la fiction, littéraires, artistique et cinématographique.
On les retrouvera tous, fidèles au rendez-vous insolite où les a conviés un recueil frappé au coin de l'imaginaire. Les Anciens avaient un nom pour un tel OLNI (Objet Littéraire Non Identifié) : Miscellanea, Miscellanées, Mélanges. C'est en effet une mosaïque à la trame étrange, dont une vie d'universitaire latiniste et d'historien de l'Antiquité fantasmatique a assemblé – souvent contre vent et marées – les pièces aux formes et aux couleurs d'un rêve, celui d'une autre Antiquité. Plus réelle, peut-être, que la vraie.

Source : Ausonius éditions

 

J. Pigeaud, Virgiliennes. Hommages à Philippe Heuzé

Envoyer Imprimer

22510100443670l.jpg

Jackie Pigeaud (éd.), Virgiliennes. Hommages à Philippe Heuzé, Paris, 2016.

Éditeur : Les Belles Lettres
354 pages
ISBN : 978-2-251-44606-6
45 €

« La poésie dans l'instant du jour donné, le labeur au long de l'année, l'action des hommes dans le cours des siècles : voilà les paliers où Virgile hisse le chant poétique et, de chacun de ces sommets, c'est tout le paysage de l'humaine condition qui devient visible, jusqu'aux horizons les plus dissimulés. »

À l'auteur de ces lignes, Philippe Heuzé, sont dédiés les vingt textes ici réunis par son ami Jackie Pigeaud.

Source : Les Belles Lettres

 

Lire la suite...
 


Page 3 sur 53

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification