Publications

A. Morel-Alizon et J.-F. Thomas (éd.), La causalité en latin

Envoyer Imprimer

causalit.jpg

Aude Morel-Alizon et Jean-François Thomas (éd.), La causalité en latin, Paris, 2014.

Éditeur : L'harmattan
Collection : Collection Kubaba. Série Grammaire et linguistique
166 pages
ISBN : 978-2-343-04776-8
17 €

La pensée antique a nourri toute la réflexion philosophique sur la cause et elle donne à cette notion une extension plus importante que le langage courant moderne. Une analyse des différents procédés linguistiques pour exprimer la cause en latin offre donc un intérêt tout particulier. Ce volume rassemble de multiples contributions sur la causalité.


Source : L'harmattan

 

Chr. Chandezon, J. du Bouchet, Artémidore de Daldis et l'interprétation des rêves. Quatorze études

Envoyer Imprimer

artemidore.jpg

Chr. Chandezon, J. du Bouchet (éd.), Artémidore de Daldis et l'interprétation des rêves. Quatorze études, Paris, 2014.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : L'Âne d'or
480 pages
ISBN : 978-2-251-42053-0
39 €

Les rêves ont toujours et partout excité les facultés interprétatives des hommes. En sont témoins, déjà, des textes fragmentaires babyloniens et égyptiens du iie millénaire avant notre ère, mais aussi l'unique traité d'interprétation des rêves préservé dans sa totalité avant le Moyen Âge : les Oneirokritika, ou Écrits sur l'interprétation des songes, d'Artémidore de Daldis, un Grec d'Asie Mineure actif vers la fin du IIe siècle de notre ère. Ce traité de divination a été suivi jusqu'à nos jours de nombreux autres, souvent influencés par lui, et Freud l'a salué dans sa propre Interprétation du rêve. Les enquêtes ethnologiques nous restituent par ailleurs des pratiques interprétatives qui, pour n'être pas lettrées, n'en sont pas moins fécondes. Envisagée sous un angle philologique, historique ou anthropologique, l'interprétation des rêves offre des aperçus nouveaux sur l'imaginaire et les systèmes de représentation des sociétés passées et présentes. Le présent volume vise à rendre justice à la richesse de ces aperçus.

Source : Les Belles Lettres

 

Richard W. Burgess, Roman Imperial Chronology and Early-Fourth-Century Historiography

Envoyer Imprimer

burgess_chronology.jpg

Richard W. Burgess, Roman Imperial Chronology and Early-Fourth-Century Historiography. The Regnal Durations of the So-called "Chronica urbis Romae" of the "Chronograph of 354", Stuttgart, 2014.

Éditeur : Franz Steiner Verlag
Collection : Historia – Einzelschriften
208 pages
ISBN : 978-3-515-10725-9
52 €

The so-called Chronica urbis Romae has long been valued for the exact year-month-day figures that it gives for the reign of every Roman emperor from Julius Caesar to Licinius, especially those for the emperors of the third century, whose dates of accession and death are for the most part unknown. This book, for the first time, submits every year-month-day figure found in this text to a detailed historiographical analysis that puts our understanding of the historical accounts of the chronologies of the Roman emperors – particularly those of the third century – on a completely new footing. In so doing it provides new insights into the nature of this text and the methods of Roman historians. This volume concludes with detailed studies of the chronological information on Roman emperors provided by Cassius Dio and the witnesses to the now-lost fourth-century Kaisergeschichte; a new critical edition and translation of the text based upon a fresh examination of all the manuscripts and made in the light of recent studies; and an analysis of the verbal parallels between this text and other surviving Greek and Latin histories, particularly those of the fourth century.

Source : Franz Steiner Verlag

 

E. Blake, Social Networks and Regional Identity in Bronze Age Italy

Envoyer Imprimer

blake_social-networks.jpg

E. Blake, Social Networks and Regional Identity in Bronze Age Italy, Cambridge, 2014.

Éditeur : Cambridge University Press
330 pages
ISBN : 9781107063204
£65

This book takes an innovative approach to detecting regional groupings in peninsular Italy during the Late Bronze Age, a notoriously murky period of Italian prehistory. Applying social network analysis to the distributions of imports and other distinctive objects, Emma Blake reveals previously unrecognized exchange networks that are in some cases the precursors of the named peoples of the first millennium BC: the Etruscans, the Veneti, and others. In a series of regional case studies, she uses quantitative methods to both reconstruct and analyze the character of these early networks and posits that, through path dependence, the initial structure of the networks played a role in the success or failure of the groups occupying those same regions in later times. This book thus bridges the divide between Italian prehistory and the Classical period, and demonstrates that Italy's regionalism began far earlier than previously thought.

Source : Cambridge University Press

 

M. Decorps-Foulquier et M. Federspiel, Eutocius d'Ascalon, Commentaire sur le traité des Coniques d'Apollonius de Perge (Livres I-IV)

Envoyer Imprimer

M. Decorps-Foulquier et M. Federspiel, Eutocius d'Ascalon, Commentaire sur le traité des Coniques d'Apollonius de Perge (Livres I-IV), Berlin, 2014.

Éditeur : De Gruyter
Collection : Scientia Graeco-Arabica
279 pages
ISBN : 978-3-11-020699-9

L'ouvrage est l'édition critique du commentaire du mathématicien Eutocius d'Ascalon (VIème siècle) du traité mathématique des Coniques d'Apollonius de Perge (200 avant J.-C.). Il fait suite à la publication de l'ensemble du traité des Coniques d'Apollonius de Perge dans la même collection (Livres I-VII grecs et arabes ; 2008-2010). Le commentaire d'Eutocius est essentiel pour l'histoire du texte des Coniques et apporte un témoignage précieux sur les techniques éditoriales antiques. Cette édition critique est la seconde après celle du philologue danois J.L. Heiberg (1893) et contient la première traduction dans une langue moderne.

 

F. Fleck et L. Sznajder, Le discours rapporté en latin (1)

Envoyer Imprimer

Fleck Frédérique et Sznajder Lyliane (éd.), Le discours rapporté en latin (1), 2014.

Collection : revue De Lingua Latina

La revue De Lingua Latina publie dans son numéro 10 la première partie des Actes du Colloque biennal du Centre Alfred Ernout « Le discours rapporté en latin » organisé avec le soutien de Paris IV et de l'ENS Paris et tenu à l'Université de Paris-Sorbonne les 2, 3 et 4 Juin 2014.
Dans le vaste champ de recherche du discours rapporté, champ de recherche constamment actualisé et étendu, les études latines ont joué un rôle historiquement prépondérant. Il était donc légitime, opportun, nécessaire même, d'offrir aux latinistes, sur ce thème, un cadre de rencontre conforme à la tradition des colloques du centre Ernout, ouvert sur la multiplicité des approches et des problématiques.
Le volume s'articule autour de deux thèmes, «Discours rapporté et genres discursifs» et «Le discours indirect dans ses marques modales et pronominales». La première partie brosse, à travers cinq articles, une première ébauche des liens qui existent entre genre discursif et discours rapporté. L'abondance des passages de discours rapporté, leur ampleur, le choix du discours direct ou du discours indirect, les moyens syntaxiques mis en œuvre, le rôle que jouent les propos rapportés dans l'économie générale de l'ouvrage varient d'un genre à l'autre. La seconde partie propose de nouveaux éclairages sur le choix des modes et des pronoms dans le discours indirect.

Lire la suite...
 

P. Paré-Rey, L'aparté dans le théâtre antique

Envoyer Imprimer

Pascale Paré-Rey (éd.), L'aparté dans le théâtre antique, Vincennes, 2014.

Éditeur : Presses Universitaires de Vincennes
Collection : Théâtres du Monde
360 pages
ISBN : 978-2-84292-419-5
26 €

L'aparté dans le théâtre antique existe-t-il ? Bien qu'il ait été relativement ignoré jusqu'à présent, ce livre répond par l'affirmative, tente d'en cerner les contours et d'en définir les formes et les fonctions.

Ayant constaté que la critique ne s'est pas intéressée à l'aparté dans le théâtre antique alors que le procédé y existe bel et bien, l'ouvrage tente d'en comprendre les conditions d'émergence. Sont étudiés sa place, ses formes et ses fonctions dans la tragédie et la comédie, en Grèce et à Rome. La principale difficulté résidant dans la constitution de corpus d'apartés, à partir de critères de définition et de sélection tout aussi complexes à établir, des commentateurs antiques ont été sollicités, et quelques pratiques éditoriales ont été étudiées afin de comprendre quelles lectures des pièces ont été proposées de ce point de vue. Des solutions de mise en scène de quelques passages discutés dans les contributions sont envisagées, solutions présentées dans un enregistrement audiovisuel disponible sur le site des PUV.

 

Source : Presses Universitaires de Vincennes. Collection Théâtres du Monde

 


Page 3 sur 133

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification