Publications

V. Gaggadis-Robin et P. Picard (éd.), La sculpture romaine en Occident : nouveaux regards

Envoyer Imprimer

biama20_couv_ro.jpg

V. Gaggadis-Robin et P. Picard (éd.), La sculpture romaine en Occident : nouveaux regards. Actes des Rencontres autour de la sculpture romaine 2012, Arles, 2016.

Éditeur : Errance
Collection : Bibliothèque d'archéologie méditerranéenne et africaine, 20
421 pages
ISBN : 978-2-87772-599-6
47,00 €

Cet ouvrage réunit les résultats de deux manifestations complémentaires  : d'une part, la table ronde intitulée « Rendre à César », organisée le mercredi 20 juin 2012, à Paris, au Musée du Louvre et, d'autre part, les « Rencontres autour de la sculpture romaine conservée en France » qui ont eu lieu du 18 au 20 octobre 2012 au Musée départemental Arles antique.
La richesse des interventions lors de ces deux manifestations permet de restituer un ouvrage composé de trente-huit articles, répartis en trois parties et une conclusion. La première partie, en écho et en développement de la table ronde du Louvre, porte sur le portrait du «  César du Rhône  », aussi bien que sur «  Le portrait romain en Gaule  ». La deuxième partie publie cinq études autour des «  nouvelles techniques d'investigations scientifiques  » et présente l'analyse des matériaux des sculptures en pierre et en bronze, découvertes dans le Rhône à Arles, ainsi qu'une étude ethnoarchéologique sur les techniques de production du portrait. Enfin une troisième partie présente les «  découvertes récentes et les nouvelles recherches  », déclinées en seize études qui sont consacrées à des études de cas (Autun, Vaison-la-Romaine, Nîmes, Metz-Divodurum, Apt), ainsi qu'à des relectures novatrices de sculptures méconnues (Plouarzel, Langres, Avignonet-Lauragais, Vernègues, vallée de l'Ubaye, Besançon, Lyon). Robert Turcan signe la conclusion.

 

Lire la suite...
 

R. Baldaquí Escandell (éd.), Lugares de escritura: el monasterio

Envoyer Imprimer

lugares.gif

Ramón Baldaquí Escandell (éd.), Lugares de escritura: el monasterio. Actas de las XI Jornadas de la Sociedad Española de Ciencias y Técnicas Historiográficas, Alicante, 2016.

Éditeur : Publicaciones de la Universidad de Alicante
492 pages
ISBN : 978-84-16724-05-5
24 €

En este libro se analizan los múltiples y variados aspectos en los que las instituciones monásticas y conventuales actúan como creadoras de objetos escritos, custodios de la memoria escrita y receptáculos de escrituras en los soportes más variados: inscripciones, libros, documentos y monedas, pinturas y esculturas, orfebrería y objetos de arte y de culto. Y ello con las finalidades más varias: preservación de la memoria y de los derechos y propiedades, celebración de los bienhechores y de la propia institución, enseñanza de la escritura y, como finalidad primordial, divulgación del mensaje cristiano entre los fieles.

 

Lire la suite...
 

D. Rohmann, Christianity, Book-Burning and Censorship in Late Antiquity

Envoyer Imprimer

rohmann.jpg

Dirk Rohmann, Christianity, Book-Burning and Censorship in Late Antiquity. Studies in Text Transmission, Berlin, 2016.

Éditeur : De Gruyter
Collection : Arbeiten zur Kirchengeschichte, 135
IX-360 pages
ISBN : 978-3-11-048445-8
99,95 €


It is estimated that only a small fraction, less than 1 per cent, of ancient literature has survived to the present day. The role of Christian authorities in the active suppression and destruction of books in Late Antiquity has received surprisingly little sustained consideration by academics. In an approach that presents evidence for the role played by Christian institutions, writers and saints, this book analyses a broad range of literary and legal sources, some of which have hitherto been little studied. Paying special attention to the problem of which genres and book types were likely to be targeted, the author argues that in addition to heretical, magical, astrological and anti-Christian books, other less obviously subversive categories of literature were also vulnerable to destruction, censorship or suppression through prohibition of the copying of manuscripts. These include texts from materialistic philosophical traditions, texts which were to become the basis for modern philosophy and science. This book examines how Christian authorities, theologians and ideologues suppressed ancient texts and associated ideas at a time of fundamental transformation in the late classical world.


Source : De Gruyter

 

Lectionarium Placentinum Temporale

Envoyer Imprimer

jensen.png

Lectionarium Placentinum Temporale. Edition of a Twelfth Centuy Lectionary for the Divine Office. Vol. I. Pars hiemalis. Vol 2. Pars aestiva. Edited by Brian M. Jensen, Florence, 2016.

Éditeur : SISMEL - Edizioni del Galluzzo
Collection : Millennio Medievale, 108
XLVIII-478 pages ; XII-408 pages
ISBN : 978-88-8450-709-9
Les 2 vol. 155 €


The Lectionarium Placentinum is contained in four parchment manuscripts, Piacenza, Biblioteca Capitolare codices 60-63, which have been dated to the second half of the twelfth century and form part of a collection of liturgical manuscripts produced in that period. Following medieval conventions, this lectionary has been divided in two parts, each consisting of two volumes: the Temporale contained in mss. 61-60, and the Sanctorale in mss. 62-63. In total the roughly 1300 folios of the four manuscripts contain around 300 Gospel incipits and more than 700 texts. The majority are works by Ambrose of Milan, Augustine of Hippo and the popes Leo the Great and Gregory the Great. The edition is also divided in two parts as the four manuscripts get a volume each corresponding to two manuscripts. The first volume includes an introduction to the Temporale part of the lectionary and the edition covers the period from Advent to Easter, the pars hiemalis, whilst the second volume contains the lectiones of the pars aestiua from Easter Sunday and the remaining part of the liturgical year. The lectionary in itself provides information concerning the reception and liturgical use of numerous texts of the patristic and early medieval church fathers in the twelfth century, and presents an instrument for further studies to scholars in various fields of research. It can be a useful tool not only to liturgists investigating the contents and structure of the medieval office, but also to scholars investigating and/or analysing the Latin language, liturgical literature, biblical exegesis and commentaries, theology, hagiography, philosophy, history of ideas and mentality, as well as Latin translations of Greek texts.


Source : SISMEL - Edizioni del Galluzzo

 

V. Subias-Kolofal, Poétique de la prière dans les œuvres d'Ovide

Envoyer Imprimer

rrr_20.jpg

Virginia Subias-Kolofal, Poétique de la prière dans les œuvres d'Ovide, Turnhout, 2016.

Éditeur : Brepols
Collection : Recherches sur les Rhétoriques Religieuses 20
442 pages
ISBN : 978-2-503-56795-2
€ 75

De ses oeuvres de jeunesse jusqu'aux poèmes de l'exil, Ovide a construit une langue poétique propre, qui entremêle des stylèmes religieux appartenant à la langue liturgique de l'époque augustéenne, et des stylèmes purement poétiques, tantôt repris à la tradition littéraire, tantôt originaux : il joue ainsi de la frontière qui sépare le carmen religieux et le carmen poétique en faisant s'élever un chant nouveau par lequel il sacralise la poésie, qui est bien alors la musique créatrice, proprement poïétique, dont le souffle donne son sens, sa forme et sa beauté au monde.
Lorsque Ovide nous parle d'amour, il nous parle aussi de poésie, mais pas seulement d'une poésie narcissique qui serait son objet et sa propre fin : ce qui se reflète au miroir de la poésie ovidienne, telle qu'elle se met en jeu dans les énoncés de prière, c'est une perspective transcendante par laquelle le poète tente de contempler la Musique sacrée qui organise l'univers et lui donne son sens.

Lire la suite...
 

M.-A. Julia, Génèse du supplétisme verbal. Du latin aux langues romanes

Envoyer Imprimer

cclp_9.jpg

Marie-Ange Julia, Génèse du supplétisme verbal. Du latin aux langues romanes, Turnhout, 2016.

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum. Lingua Patrum 9
481 pages
ISBN : 978-2-503-56720-4
€ 195

Grâce aux bases de données développées par Brepols, l'auteur établit des statistiques de fréquence sur toute la littérature latine, depuis le latin archaïque jusqu'au latin très tardif, et parvient à montrer l'évolution de plusieurs supplétismes des langues romanes, prenant leur source dans le latin. Il apparaît ainsi que certaines formes d'un même paradigme cèdent alors que d'autres se montrent plus résistantes. La genèse de quatre supplétismes fait apparaître un même un processus d'évolution, qui tient en partie à la phonétique, à la sémantique et aux usages de la langue parlée au quotidien. Il s'agit d'une étude inédite dans le domaine de la linguistique latine qui s'attache à l'exhaustivité.

Lire la suite...
 

K. Brodersen, Palladius. Das Bauernjahr

Envoyer Imprimer

9783110432138.jpg

Kai Brodersen, Palladius. Das Bauernjahr, Berlin-New York, 2016.

Éditeur : De Gruyter
Collection : Sammlung Tusculum
704 pages
ISBN : 9783110440133
98 $

How did the agricultural year look in ancient times? Palladius's influential work on agriculture in late antiquity provides a detailed answer. It was widely disseminated during the Middle Ages and early modern period, and had a major influence on the development of farm work. For the first time, the 15 books that make up this work are made accessible in a Latin-German bilingual edition.


Source : De Gruyter

 


Page 8 sur 61

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification