Publications

Vita S. Fulgentii episcopi

Envoyer Imprimer

Vita S. Fulgentii episcopi, éd. Antonino Isola, Turnhout, 2016.

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum Series Latina (CCSL 91F)
245 pages
ISBN : 978-2-503-56820-1
155 €


La Vita Fulgentii, completa o esito di una copia inizialmente completa, è oggi conservata in quarantadue manoscritti databili tra l'VIII e il XV sec. Altri testimoni presentano un testo diversamente concepito. La copiosa tradizione della biografia deve molto alla fortuna delle Vitae/Passiones sanctorum improntate sul perduto Liber de nataliciis di Cîteaux. Esisteva per altro una circolazione remota della biografia in codices non concepiti o solo parzialmente concepiti come raccolta di modelli esistenziali di edificazione. A partire dall'editio princeps di Laurentius Surius (Coloniae Agrippinae 1570), l'unica edizione dichiaratamente impostata con la pretesa di rispondere a principi di moderna scientificità filologica è quella di G.G. Lapeyre (Paris 1929), accolta non di meno con molte giustificate riserve. Il testo qui preparato per la Series Latina del Corpus Christianorum discende dalla collazione e recensione sistematica di tutti i manoscritti oggi noti, dei quali attraverso l'apparato critico è possibile ricostruire ogni particolare, quando non siano codices descripti o inutiles.
Poiché nessuno dei manoscritti che tramandano la Vita Fulgentii reca il nome del suo autore, i primi editori pubblicarono l'opera come adespota; ma l'attribuzione al diacono Ferrando di Cartagine non tardò a insinuarsi, difesa con decisione specialmente da F. Chifflet (Divione 1649) e infine da G.G. Lapeyre (Paris 1929). Non di meno, A. Isola respinge tutte le presunte argomentazioni a favore della paternità ferrandiana dell'opera e suggerisce anzi che la Vita Fulgentii sia stata scritta dal monaco Redemptus di Telepte, verso il quale convergono varie considerazioni.


Source : Brepols

 

C. S. Kraus et C. Stray (éd.), Classical commentaries: explorations in a scholarly genre

Envoyer Imprimer

kraus.jpg

Christina S. Kraus et Christopher Stray (éd.), Classical commentaries: explorations in a scholarly genre, Oxford, New York, 2016.

Éditeur : Oxford University Press
xvii, 533 pages
ISBN : 9780199688982
$200.00

 

This book consists of twenty-six chapters on classical commentaries which deal with commentaries from the ancient world to the twentieth century. The book contributes to the interface between two emerging fields of study: the history of scholarship and the history of the book. It builds on earlier work on this area by paying particular attention to: (1) specific editions, whether those regarded as classics in their own right, or those that seem representative of important trends or orientations in scholarship; (2) traditions of commentary on specific classical authors; and (3) the processes of publishing and printing as they have related to the production of editions. The book takes account of the material form of commentaries and of their role in education: the chapters deal both with academic books and also with books written for schools, and pay particular attention to the role of commentaries in the reception of classical texts.

Lire la suite...
 

I. Boehm, J.-L. Ferrary et S. Franchet d'Espèrey, L'Homme et ses Passions

Envoyer Imprimer

22510100121100l.jpg

Isabelle Boehm, Jean-Louis Ferrary et Sylvie Franchet d'Espèrey (éd.), L'Homme et ses Passions. Actes du XVIIe Congrès Budé, Paris, 2016.

Éditeur : Les Belles Lettres
852 pages
ISBN : 978-2-251-44577-9
85 €

L'Homme et ses Passions : tel est le titre du présent volume, tel fut le thème choisi par l'Association Guillaume Budé pour son XVIIe congrès, qui s'est déroulé à Lyon en août 2013. Ce volume fait pendant à celui des actes du XVIe congrès qui s'intitulait « L'homme et la science ». Le bureau de l'association et le comité scientifique du congrès ont voulu ainsi présenter en diptyque deux faces de la réalité humaine, la raison et la passion.
La vocation de l'Association Guillaume Budé est de tenir ensemble toute la tradition humaniste, c'est-à-dire la littérature et la civilisation grecques, latines et françaises. Ne pas les séparer est devenu une spécificité rare, à laquelle l'association est très attachée. S'agissant des passions humaines, une telle démarche se révèle particulièrement fructueuse, car la réflexion sur les passions remonte à la plus haute antiquité et se prolonge, sous des formes diverses, jusqu'à l'époque contemporaine.
Le choix d'avoir donné la parole à un psychanalyste pour la conférence inaugurale témoigne de ce souci de mettre en évidence à la fois la permanence d'un tel questionnement et la profonde transformation des méthodes ou des théories qui permettent de l'appréhender.
Une autre particularité de ce thème est de présenter deux volets complémentaires : la réflexion philosophique et la création littéraire. Cela est vrai dans le choix des diverses communications présentées dans les quatre principales commissions du congrès ; c'est vrai aussi – et pour la première fois – pour les rapports introductifs.
Leur fonction est de faire un bilan des connaissances sur le thème du congrès, dans la période et l'aire géographique qui sont les leurs : celles du monde grec et du monde latin, Antiquité tardive comprise ; celles du Moyen âge et de la Renaissance ; celles de la littérature française du XVIIe au XXIe siècle. Le lecteur pourra ainsi comprendre les tenants et aboutissants théoriques qui sous-tendent la littérature d'un temps et d'un lieu, avant de l'envisager en tant que telle.

 

Source : Les Belles Lettres

 

R. K. Gibson et R. Morello, Reading the Letters of Pliny the Younger

Envoyer Imprimer

51tqa2tqiwl._sx312_bo1204203200_.jpg

Roy K. Gibson et Ruth Morello, Reading the Letters of Pliny the Younger. An Introduction, Cambridge, 2016.

Éditeur : Cambridge University Press
364 pages
ISBN : 9780521603799
34,99 $

This is the first general introduction to Pliny's Letters published in any language, combining close readings with broader context and adopting a fresh and innovative approach to reading the letters as an artistically structured collection. Chapter 1 traces Pliny's autobiographical narrative throughout the Letters; Chapter 2 undertakes detailed study of Book 6 as an artistic entity; while Chapter 3 sets Pliny's letters within a Roman epistolographical tradition dominated by Cicero and Seneca. Chapters 4-7 study thematic letter cycles within the collection, including those on Pliny's famous country villas and his relationships with Pliny the Elder and Tacitus. The final chapter focuses on the 'grand design' which unifies and structures the collection. Four detailed appendices give invaluable historical and scholarly context, including a helpful timeline for Pliny's life and career, detailed bibliographical help on over 30 popular topics in Pliny's letters and a summary of the main characters mentioned in the Letters.

 

Source : Cambridge University Press

 

Hildegarde de Bingen, Opera minora II

Envoyer Imprimer

Hildegarde de Bingen, Opera minora II, cura et studio Christopher P. Evans, Jeroen Deploige, Sara Moens, Michael Embach et Kurt Gärtner, Turnhout, 2016.

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis (CCCM 226A)
400 pages
ISBN : 978-2-503-54837-1
230 €

 


This second volume of Opera minora by Hildegard of Bingen (1098-1179) contains six works of various interest. The first two texts are new editions of the lives of two saints related to Hildegard's monastic environment. The Vita of St Disibod tells the story of the Irish monk and hermit who founded the monastery of Disibodenberg (Rhineland-Palatinate, Germany), while the Vita of St Rupert of Bingen provides a portrait of the man who gave his name to the monastery of Rupertsberg, the first convent founded by Hildegard. These hagiographical works are the only vitae that exist of the two saints. The third text, called Triginta octo questionum solutiones, is a questionnaire on biblical and theological matters by Guibert of Gembloux, the Cistercian monk of Villers, with answers from Hildegard. The enigmatic Lingua ignota, a glossary of over thousand words, is Hildegard's attempt at creating a new, universal language, and is accompanied by the alternative alphabet entitled Litterae ignotae. Finally the volume presents the first critical edition of two almost unknown and unstudied Visiones of the magistra of Rupertsberg as recorded by her secretary, Guibert of Gembloux.

Lire la suite...
 

Fr. Lerouxel et A.-V. Pont, Propriétaires et citoyens dans l’Orient romain

Envoyer Imprimer

978-2-35613-152-2.jpg

François Lerouxel et Anne-Valérie Pont (éd.), Propriétaires et citoyens dans l'Orient romain, Bordeaux, 2016.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta antiqua
348 pages
ISBN : 978-2-35613-152-2
25 €

Ce livre rassemble quinze contributions mettant en parallèle l'histoire institutionnelle et l'histoire économique de l'Orient romain, depuis la fin de l'époque hellénistique jusqu'à l'Antiquité tardive et même au-delà. En s'interrogeant sur le rapport entre propriété foncière et fonctionnement des cités, à travers l'examen de corpus de sources de nature et d'origine variées, notamment papyrologiques et épigraphiques, il observe les changements touchant ces domaines à l'époque romaine et leurs liens, souvent laissés dans l'ombre. Les conditions économiques, fiscales et juridiques propres à l'empire romain eurent ainsi un impact local dans les relations entretenues par les cités avec les propriétaires sur leur territoire. La conclusion de l'ouvrage fait ressortir une idée essentielle : du point de vue même du pouvoir impérial, l'inégalité foncière entre propriétaires au sein du territoire civique était nécessaire au financement de la vie civique, pour que les notables puissent assumer magistratures et liturgies. Dans le même temps, elle modifie progressivement les équilibres sociaux et politiques à l'intérieur des cités et apparaît comme un facteur majeur d'évolution de ces dernières.

 

Source : Ausonius éditions

 

S. Luciani et P. Zuntow, Entre mots et marbre. Les métamorphoses d'Auguste

Envoyer Imprimer

978-2-35613-151-5.jpg

Sabine Luciani et Patricia Zuntow (dir.), Entre mots et marbre. Les métamorphoses d'Auguste, Bordeaux, 2016.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta antiqua 82
288 pages
ISBN : 978-2-35613-151-5
25 €

Le succès remporté par la somptueuse exposition “Moi, Auguste, empereur de Rome… ”, qui s'est tenue au Grand Palais en 2014 à l'occasion du bimillénaire de la mort du princeps, témoigne de la fascination exercée, aujourd'hui encore, par Octave-Auguste, qui fut le fondateur du principat tout en se présentant comme le défenseur des libertés et le restaurateur de la res publica. Or, parallèlement à l'iconographie officielle, la littérature offre un précieux témoignage sur les ambiguïtés politiques, juridiques, morales, sociales et culturelles qui caractérisent l'action du prince et la mise en place du nouveau régime. Cependant, pour être des témoins lucides de leur temps, Virgile, Horace, Ovide, Tite-Live et les autres n'en furent pas moins des acteurs influents, qui contribuèrent non seulement au renouvellement des formes artistiques, mais à l'élaboration d'un nouvel imaginaire politique. Les contributions rassemblées dans le présent volume, qui est issu du colloque “Auguste en mots”, organisé dans le sillage de l'exposition parisienne examinent la relation – tantôt harmonieuse, tantôt conflictuelle, mais toujours ambigüe – entre sphère politique et sphère littéraire autour de l'image d'Auguste.

Lire la suite...
 


Page 8 sur 42

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification