Publications

Revue d'Études Augustiniennes et Patristiques 62/2, 2016

Envoyer Imprimer

reaug.jpg

Revue d'Études Augustiniennes et Patristiques 62/2, 2016 [paru en 2017].

Éditeur : Institut des Études Augustiniennes
351 pages
ISBN : 978-2-85121-290-0
50 €

Table des matières
Dunn Geoffrey D., Zosimus and Ravenna: Conflict in the Roman Church in the Early Fifth Century
Carabias Orgaz Miguel, Un fragmento de la primera mitad del siglo XI de los Tractatus in Evangelium Iohannis de San Agustín
Salvadó Sebastián, The Augustinian Reform, the Panormia Glosses, and Readingthe Bible in the Medieval Latin Liturgy of Jerusalem
Text – Subtext – Context. On the Way to a Comprehensive Commentary of the Augustinian Letters
Müller Christof – Tornau Christian, Introduction
Drecoll Volker Henning, Kommentar zu Augustin, Epistula 184A
Müller Hildegund, Augustine's Retractationes in the Context of his Letter Corpus: On the Genesis and Function of an Uncommon Genre
Tornau Christian, Der Bischof und der Priester. Elemente einer Kommentierung von Augustins Briefwechsel mit Longinianus (ep. 233-235
Löhr Winrich, Augustine's Correspondence with Pascentius (epp. 238-241) – an epistolary power game?
Nunn Christopher, References in the Correspondence of Augustine. Chances and Boundaries of digital “Distant Reading” Processes
Köckert Charlotte, Augustine and Nebridius (Augustine, epp. 3–14): Two Christian Intellectuals and Their Project of a Philosophical Life
Delmulle Jérémy, Le florilège augustinien de Bède le Vénérable et les discussions tardoantiques sur la grâce, le libre arbitre et la prédestination
Pezé Warren, Des notes marginales sur le schisme des Trois Chapitres dans le plus vieux manuscrit du De baptismo contra donatistas
Krönert Klaus, Une compilation historiographique attribuée à Méthode (Trèves, début du xiie siècle)


Source : Brepols

 

De rebus bellicis

Envoyer Imprimer

de_rebus_bellicis.jpg

De rebus bellicis. Sur les affaires militaires. Texte établi et traduit par Philippe Fleury, Paris, 2017.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Collection des Universités de France
CXL-148 pages
ISBN : 978-2-251-01476-0
49 €


Ce traité s'adresse spécifiquement au chef de l'État. L'Anonyme qui y traite d'affaires militaires, comme un "oisif" , porté vers les choses pratiques, ne manque pas d'audace ! Il souhaite se rendre utile à l'empereur et à l'État, se limitant à des considérations de l'ordre de la réalité quotidienne, évacuant tout penchant philosophique et idéologique.
Comportant une préface et 21 chapitres, ce traité foisonnant s'attaque aux questions financières et administratives puis aux questions proprement militaires, décrivant avec force détails et ingéniosité différentes machines militaires : baliste à quatre roues, martelet, char à faux, pont gonflable et transportable, liburne à bœufs, etc.

Lire la suite...
 

Breve chronicon de rebus Siculis

Envoyer Imprimer

entmi42.jpg

Breve chronicon de rebus Siculis. Edizione critica, traduzione e commento a cura di Fulvio Delle Donne, Florence, 2017.

Éditeur : Sismel - Edizioni del Galluzzo
Collection : Edizione Nazionale dei Testi Mediolatini d'Italia, 42
IV-152 pages
ISBN : 978-88-8450-773-0
40 €

Il Breve chronicon de rebus Siculis (di cui qui si fornisce l'edizione e la prima traduzione italiana) è una fonte particolarmente importante, ricca di preziosissime informazioni per la storia dell'Italia meridionale. Inizia con brevi medaglioni dei signori normanni e arriva sino alla fine della dinastia sveva, talvolta offrendo descrizioni molto minuziose. In particolare, a proposito delle vicende di Federico II di Svevia, a partire dal giugno del 1228, il racconto diventa addirittura diaristico, perché il compilatore, che si dichiara testimone oculare, descrive giorno per giorno le tappe che – in circa due mesi – condussero l'imperatore da Brindisi alla Terra Santa: lì sarebbe stata portata a compimento quella crociata incruenta che, con toni messianici, viene caratterizzata come una sorta di miracolo. Il testo mostra in maniera esemplare le tipiche evoluzioni compositive di una scrittura cronachistica. È tràdito da due manoscritti principali, che trasmettono testi molto diversi in alcuni punti. Non solo la parte finale è totalmente discordante (un manoscritto finisce con il testamento di Federico II del 1250, l'altro arriva, invece, alla battaglia di Benevento del 1266 e, quindi, alla morte di Manfredi e alla conquista del Regno da parte di Carlo d'Angiò), ma anche alcune informazioni sono rielaborate in modo completamente contrastante, tanto da far variare in maniera irrimediabile, sebbene coerente, nomi e computi cronologici. Come vanno interpretate tali differenze? Quale delle due versioni è più vicina all'«originale»? E si può parlare di «originale»? Su tali domande si riflette in questo volume, affrontando il problema da un più ampio punto di vista metodologico. La pubblicazione esce in coedizione con l'Istituto Storico Italiano per il Medioevo.

 

Source : SISMEL - Edizioni del Galluzzo

 

Hilduin of Saint-Denis, The Passio S. Dionysii in Prose and Verse

Envoyer Imprimer

hilduin.jpg

Hilduin of Saint-Denis, The Passio S. Dionysii in Prose and Verse, éd. Michael Lapidge, Leyde, 2017.

Éditeur : Brill
Collection : Mittellateinische Studien und Texte, 51
912 pages
ISBN : 9789004341654
173 €


Hilduin (c. 785-c. 860), abbot of Saint-Denis in Paris and archchaplain to Louis the Pious, was one of the leading scholars and administrators of the Carolingian empire. He was the first to translate the mystical Greek writings of the pseudo-Dionysius into Latin; he then identified this Dionysius with the first bishop of Paris of that name, and assigned his episcopacy and martyrdom to 96 A.D. Hilduin composed a life of St Dionysius in prose and verse: the prose work has not been edited since 1580, and the verse work - a major new Carolingian Latin poem - has never before been printed. Both texts are accompanied by facing-page English translation and detailed commentary; eleven appendices contain editions of the various texts on which Hilduin drew in compiling his fictitious account of St Dionysius.

Source : Brill

 

C. Candiard, Esclaves et valets vedettes

Envoyer Imprimer

candiard.jpg

Céline Candiard, Esclaves et valets vedettes dans les comédies de la Rome antique et la France d'ancien Régime, Paris, 2017.

Éditeur : Honoré Champion
Collection : Lumière Classique 113
518 pages
ISBN : 9782745344786
80 €

Et si les valets de comédie n'avaient rien de commun avec la domesticité française des XVIIe et XVIIIe siècles ? Si Sganarelle et Arlequin n'étaient pas des figures de pauvres ou d'opprimés, ni Figaro le premier signe d'une Révolution en marche ? Cet ouvrage se propose d'étudier à nouveaux frais le valet de comédie en France sous l'Ancien Régime, à la lumière de la convention théâtrale dans laquelle il s'inscrit. Il le confronte pour cela à son principal modèle, l'esclave de comédie romaine, lui aussi régulièrement placé en position de maîtrise dramaturgique et spectaculaire. Il fait ainsi apparaître que ces rôles, plus métathéâtraux que sociaux, donnent avant tout à penser l'activité théâtrale, dans des contextes comparables de vedettariat exacerbé : figures d'acteurs ou de poètes, esclaves et valets comiques donnent à voir le théâtre dans toute sa virtuosité technique, en un geste de mise en valeur et d'autopromotion. Ainsi l'étude de la comédie romaine, qui occupe le premier volet de l'ouvrage, permet d'informer celle de la comédie de l'époque moderne en France, aussi bien celle des troupes françaises que des troupes italiennes qui s'y implantent parfois durablement. Elle offre notamment à la compréhension de ce théâtre un modèle alternatif à celui de l'esthétique classique qui s'impose en France au cours du XVIIe siècle : au lieu d'un théâtre qui se ferait le reflet du monde ou le porteur d'une pensée morale, le valet comique serait le signe d'un théâtre du jeu et de l'effet, travaillé par le double principe de la convention et de la variation, et gouverné par la recherche de la surprise.

Lire la suite...
 

M. Budzowska, B. İdem Dinçel, J. Czerwińska et K. Chiżyńska (éd.), The Metamorphoses of Ancient Myths

Envoyer Imprimer

couverture_pologne_2017.jpg

Małgorzata Budzowska, Burç İdem Dinçel, Jadwiga Czerwińska et Katarzyna Chiżyńska (éd.), The Metamorphoses of Ancient Myths, Frankfurt am Main, Bern, Bruxelles, New York, Oxford, Warszawa, Wien, 2017.

Éditeur : Peter Lang
263 pages
ISBN : 978-3-631-67372-0
46.10 euros

This book gives a comprehensive overview of the phenomenon of artistic dialogue with ancient myths. The contributions assume a double-track research approach. The contributors investigate the procedure of myths' recycling within Greco-Roman antiquity, and they consider modern re-occupations of myths in dramatic literature and theatre. Providing various examples of myths' reception from antiquity to present days, this book confirms the persistent human need of re-mythization.

Lire la suite...
 

É. Gavoille et P. Chardin (éd.), Stratégies et pouvoirs de la forme brève

Envoyer Imprimer

Élisabeth Gavoille et Philippe Chardin (éd.), Stratégies et pouvoirs de la forme brève, Paris, 2017.

Éditeur : Kimè
Collection : Détours littéraires (Paris), ISSN 1242-8868
ISBN : 978-2-84174-800-6
29 €

De la phrase au texte et à l'œuvre, la forme brève représente, dans son principe même d'écriture, une visée de densité et une puissance singulière de sens, en deçà des divers genres qu'elle peut investir et de ses modalités historiques – brevitas antique, idéal classique de plénitude et d'universalité, goût romantique pour le fragment, esthétique contemporaine de la rupture et de l'éclatement. Quelle force propre la brièveté renferme-t-elle, par quoi s'impose-t-elle, quel genre d'adhésion suscite-t-elle ? Ses pouvoirs présentent un large spectre, de la séduction exercée par la piquante ingéniosité d'une épigramme ou l'« obscure clarté » d'un aphorisme, jusqu'aux injonctions du slogan et de la « parole autoritaire ». Si la brièveté représente parfois le moyen d'avoir le dernier mot ou d'imposer le silence, de dominer l'autre par une formule lapidaire et par la clôture du sens, elle donne aussi beaucoup à entendre et à penser, elle stimule souvent la réflexion et l'interprétation.

Lire la suite...
 


Page 2 sur 89

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification