Publications

S. Demougin et M. Navarro Caballero, Se déplacer dans l'Empire romain. Approches épigraphiques

Envoyer Imprimer

9782356131034.jpg

Ségolène Demougin et Milagros Navarro Caballero (éd.), Se déplacer dans l'Empire romain. Approches épigraphiques, Bordeaux, 2014.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta antiqua
ISBN : 9782356131034
25 €

Le monde romain n'est ni statique, ni figé, ni fermé ; malgré les incertitudes et les dangers, de nombreux voyageurs n'hésitent pas à le parcourir. Sont examinées ici toutes les formes du voyage, d'abord publiques, ou semi-publiques, à l'exclusion du domaine militaire : déplacements exigés par la bonne administration ; mutations diverses ; ambassades dépêchées à Rome ; fréquentation des assemblées provinciales… Elles sont facilitées par l'existence du cursus publicus, service d'état. Du semi-public relèvent les déplacements commerciaux, des trafics locaux au grand commerce international. Enfin, les voyages privés, comme les séjours d'étude ou de formation, l'installation dans les grandes métropoles de l'Empire, le tourisme et les pèlerinages, sont très pratiqués. De nombreuses installations sont mises à la disposition de tous ceux qui circulent aisément, grâce au réseau routier. C'est par des études fondées essentiellement sur les documents épigraphiques que tous ces points sont abordés dans ce volume. Il présente aussi, suivant les traditionnelles Rencontres de nombreuses trouvailles épigraphiques, provenant en majorité d'Italie et qui trouvent là leur première publication.

 

Source : Ausonius éditions

 

Liber Prefigurationum Christi et Ecclesiae, Liber de Gratia (Supplementum to CCCM 195)

Envoyer Imprimer

Greti Dinkova-Bruun (éd.), Liber Prefigurationum Christi et Ecclesiae, Liber de Gratia, Turnhout, 2014 (Supplementum to CCCM 195).

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis (CCCM 195 (Supplementum))
111 pages
ISBN : 978-2-503-55213-2
80 €

 

The present fascicle supplements the 2007 edition of the two anonymous poems Liber prefigurationum Christi et Ecclesie and Liber de gratia Noui Testamenti. It offers a number of improvements at various levels to the original edition. The main witness of the text has been re-examined, which has resulted in the uncovering of some complementary readings, especially in the Liber de gratia. A completely revised edition of this text has been printed, together with complete new indices to both poems.

Lire la suite...
 

Florus de Lyon, Opera polemica

Envoyer Imprimer

Florus de Lyon, Opera polemica, éd. Klaus Zechiel-Eckes et Erwin Frauenknecht, Turnhout, 2014.

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis (CCCM 260)
LIX+542 pages
ISBN : 978-2-503-55225-5
325 €


Florus von Lyon († um 860) gilt als einer der herausragenden karolingischen Intellektuellen. Schon die Zeitgenossen rühmten die Bildung und gelehrte Arbeit des Diakons aus Lyon. Als Exeget, als Liturgiker, als Rechtskenner, aber auch als Dichter trat er mit einer Vielzahl von Schriften in Erscheinung. Als Kirchenpolitiker und Publizist griff er maßgeblich in zwei heftigen theologischen Kontroversen zur Feder, um in mehreren polemischen Schriften seine Meinung zu äußern und seine Gegner anzugreifen. Diese polemischen Texte werden hier erstmals in einer gemeinsamen Edition vorgelegt. Sieben Texte gehören in den Kontext der Auseinandersetzung mit dem Liturgiker Amalarius von Metz und fallen zeitlich in die Jahre 835 bis 838. Mit vier umfangreichen Schriften bezog Florus von Lyon zwischen 851 und 853 eine pointierte Position in der hitzig diskutierten Prädestinationslehre.

Lire la suite...
 

C. Teleanu, Raymundista et Averroista. La réfutation des erreurs averroïstes chez Raymond Lulle

Envoyer Imprimer

product_thumbnail_ra_g.jpg

Constantin Teleanu, Raymundista et Averroista. La réfutation des erreurs averroïstes chez Raymond Lulle, Paris, 2014.

Éditeur : Schola Lvlliana
Collection : Scholia Raymundistarum III
596 pages
ISBN : 979-10-92840-02-5
42,50 €

L'enjeu doctrinal de l'ouvrage Raymundista et Averroista est celui de dépeindre le visage de l'Averroïste de Paris tel qu'il s'entrevoit dans le miroir intellectuel de quelques florilèges d'erroribus philosophorum qui sont ébauchés progressivement par Lulle pour convaincre Clément V et Philippe le Bel d'interdire à l'Université de Paris l'usage doctrinal des commentaires d'Averroès contre lequel Lulle enseigne la vraie philosophie. L'ensemble des derniers traités de Lulle – rédigés entre décembre 1310 et septembre 1311 – bénéficie d'une analyse pointue de la part de l'auteur qui s'efforce de saisir toute efflorescence de l'arbre généalogique des erreurs averroïstes. L'investigation des erreurs s'élargit aux commentaires d'Averroès ou de ses sectateurs, comme Jean de Jandun, contre lesquels Lulle dirige davantage son Art pour réfuter leurs erreurs.

 

Laurence Gauthier, Jacqueline Zorlu, Paris en latin

Envoyer Imprimer

paris-en-latin.jpg

Laurence Gauthier, Jacqueline Zorlu, Paris en latin, paris, 2014.

Éditeur : Parigramme
176 pages
ISBN : 9782840968429
11,90 €

Que de latin ! Les monuments parisiens en sont couverts, pour ne rien dire des églises, des cimetières, des fontaines ou des cadrans solaires…

Ces édifices ou ces aménagements sont évidemment bien postérieurs à l'Antiquité ; pourquoi donc les avoir gravés dans une langue inaccessible au plus grand nombre ? Le plus souvent, tout simplement, par volonté d'imiter la Rome impériale et d'en capter un peu de la gloire : le latin est gage de majesté et d'éternité. Et la traduction de ces inscriptions en dit parfois long sur les vanités humaines… En les décryptant, en éclairant quelques mystères et en méditant certaines ambivalences, la promenade dans le Paris latin promet bien des surprises…

Source : Parigramme

 

P.-G. Delage (éd.), Les Pères de l'Eglise et le pouvoir

Envoyer Imprimer

Pascal-Grégoire Delage (éd.), Les Pères de l'Eglise et le Pouvoir, La Rochelle, 2014.

Éditeur : CaritasPatrum
Collection : Colloques de La Rochelle
327 pages
ISBN : 978-2-9534283-7-7
32 €

Les défis et les possibilités d'action pour l'Eglise à partir du quatrième siècle étaient profondément différents de ceux qui prévalaient avant Constantin. La possibilité de véritablement exercer un pouvoir s'est présentée alors pour la première fois : l'idéalisation de la période prénicéenne semble présupposer qu'il n'y a pas d'autre alternative pour contrer l'abus du pouvoir que celle de son abandon. A ce titre, étudier l'exercice ecclésial du pouvoir entre les quatrième et septième siècles pourrait donc s'avérer tout à fait profitable pour aborder à frais nouveaux des questionnements hautement contemporains quant aux relations Etats-religions (Peter Van Nuffelen)

Plutôt donc que de reprendre à l'occasion du dix-septième centenaire de l'« Edit de Milan », le dossier si souvent traité des rapports entre Eglise et Etat, c'est à l'impact même de cette faveur nouvelle des empereurs romains, puis de certains de leurs successeurs barbares en Occident, sur la vie des Eglises, que s'est attaché le VIe colloque d'Histoire religieuse et de Patristique de La Rochelle, colloque proposé par l'association Caritaspatrum avec le soutien de l'Université de Droit de La Rochelle.

Lire la suite...
 

I. Boehm, N. Rousseau, L'expressivité du lexique médical en Grèce et à Rome

Envoyer Imprimer

Isabelle BOEHM et Nathalie ROUSSEAU (éd.), L'Expressivité du lexique médical en Grèce et à Rome. Hommages à Françoise Skoda, Paris, 2014. agrandir couverture

Éditeur : Presses Universitaires de Paris-Sorbonne
Collection : Hellenica
501 pages
ISBN : 978-2-84050-929-5
37 €

On trouvera dans cet ouvrage des réponses aux nombreuses questions auxquelles sont confrontés à la fois les spécialistes de médecine et tous ceux qui s'intéressent à l'histoire du vocabulaire médical : les philologues et les linguistes spécialistes des textes anciens qui sont intervenus dans ce volume éclairent d'un jour nouveau les sens de mots difficiles en grec, en latin ou en arabe, et contribuent à la diffusion de textes importants pour l'histoire de la pensée médicale, tous donnés en version bilingue. Les réflexions proposées ici sur la naissance et le développement du lexique scientifique (anatomie, pathologie, chirurgie, pharmacologie, thérapeutique, botanique, zoologie) pourront servir plus largement à affiner, compléter, enrichir une terminologie qui ne cesse de se développer, celle de la langue scientifique de l'Europe moderne.
La variété des approches illustre, dans un esprit pluridisciplinaire, le caractère essentiel des échanges entre philologie et lexicologie. Comment le vocabulaire médical utilise-t-il le procédé de la composition ou bien celui de la suffixation pour s'enrichir en grec et en latin, et s'imposer comme vocabulaire « savant » ? Comment, à l'inverse, le médecin s'y prend-il pour être explicite pour un malade ou un lecteur peu averti ? Quelles images utiliser, quels termes « parlants » choisir ? Quel écart entre lexique spécialisé et vocabulaire d'usage ? Comment un mot peut-il franchir la frontière entre domaine « courant » et domaine « savant » ? Voilà autant de questions examinées par Françoise Skoda dans des travaux dont la richesse continue d'inspirer collègues et disciples : les prolongements qu'ils en proposent dans cet ouvrage en témoignent.

 

Lire la suite...
 


Page 2 sur 93

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification