Publications

Paulin de Nole, Carmina

Envoyer Imprimer

Paulin de Nole, Carmina, éd. Franz Dolveck, Turnhout, 2015.

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum Series Latina (CCSL 21)
748 pages
ISBN : 978-2-503-55807-3
385 €

 


Paulin de Nole († 431) est l'un des poètes les plus prolifiques d'une génération florissante, et s'y distingue parce qu'il fait particulièrement le lien entre la poésie d'inspiration profane, "classiques", que représente son maître et ami Ausone, et l'avènement de la poésie d'inspiration chrétienne dont il est, avec son contemporain Prudence, l'un des premiers représentants. Son œuvre poétique, dont plus de la moitié est constitué par le cycle des poèmes anniversaires à saint Félix, est un corpus particulièrement varié, bien que composé dans l'espace relativement bref par rapport à la vie de l'auteur d'une vingtaine d'années.

Lire la suite...
 

Haymon d'Auxerre, Annotatio libri Isaiae prophetae

Envoyer Imprimer

Haymon d'Auxerre, Annotatio libri Isaiae prophetae, éd. Roger Gryson, Turnhout, 2015.

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis (CCCM 135E)
441 pages
ISBN : 978-2-503-55702-1
245 €


Editio princeps du commentaire d'Haymon d'Auxerre sur Ezéchiel.
Au contraire des autres ouvrages scripturaires d'Haymon d'Auxerre, souvent recopiés, son commentaire sur Ezéchiel n'a connu qu'une diffusion restreinte. Il en subsiste un seul manuscrit, le Parisinus latinus 12302, qui se trouvait précédemment dans la bibliothèque de Saint-Germain-des-Prés, et qui a été redécouvert seulement en 1912. Il a été copié à Auxerre sous l'abbatiat de Heldric (989-1009), directement d'après l'exemplaire de référence conservé dans l'abbaye de profession de l'auteur. La désaffection dont l'ouvrage fut l'objet tient peut-être au fait qu'il est demeuré inachevé. L'auteur n'est pas allé plus loin que le chapitre 39, laissant sans explication la description du temple idéal et de la Jérusalem eschatologique sur laquelle se termine le livre. Une explication possible serait qu'il s'agit de son dernier ouvrage, et que la charge abbatiale qu'il a assumé dans ses dernières années, voire la mort, l'aurait empêché de le mener à son terme. Quoi qu'il en soit, le maître auxerrois y apparaît au sommet de son art, entretissant avec aisance exégèse historique et allégorique dans ce style élégant et limpide qui le caractérise. Il méritait d'être tiré de l'oubli dans l'édition princeps qui en est proposée ici.

Lire la suite...
 

Guillaume de Saint-Thierry, Nature et dignité de l’amour

Envoyer Imprimer

guillaume_de_saint-thierry.jpg

Guillaume de Saint-Thierry, Nature et dignité de l’amour. Texte latin (CCM 88) de Paul Verdeyen, traduction, Introduction et notes d'Yves-Anselme Baudelet, sur la base d'une traduction annotée de Robert Thomas (†), Paris, 2015.

Éditeur : Éditions du Cerf
Collection : Sources chrétiennes, 577
260 pages
ISBN : 9782204107891
39 €


Le traité Nature et dignité de l'amour date des environs de 1120, au début de l'abbatiat de Guillaume à Saint-Thierry. Écrivant d'abord à l'intention de sa communauté, le maître expose dans cette oeuvre didactique ses premières théories spirituelles. Après sa mort, ce traité a été rangé parmi les écrits de S. Bernard, ce qui lui a assuré une large diffusion. Pour son étude de la vie spirituelle, Guillaume prend comme canevas les âges de la vie, distinguant ainsi naissance de la volonté, jeunesse de l'amour, maturité de la charité. Chemin faisant, il accompagne son lecteur dans l'expérience de la vie monastique, lui montrant comment passer du faux amour charnel chanté par Ovide aux joies de la charité qui permet, d'une certaine façon, de voir Dieu et de le goûter en ce monde, tout en se préparant à le rencontrer au terme du parcours. OEuvre de jeunesse, peut-on dire, ce traité annonce déjà les thèmes que Guillaume développera par la suite, spécialement dans le chef-d'oeuvre que sera sa Lettre aux frères du Mont-Dieu.

Lire la suite...
 

M. A. Pena González et I. Delgado Jara, Métodos y técnicas en Ciencias Eclesiásticas

Envoyer Imprimer

mtodos.jpg

Miguel Anxo Pena González et Inmaculada Delgado Jara (éd.), Métodos y técnicas en Ciencias Eclesiásticas. Fuentes, historiografía e investigación, Salamanque, 2015.

Éditeur : Universidad Pontificia de Salamanca
500 pages
ISBN : 978-84-16066-62-9
32 €


Source : Universidad Pontificia de Salamanca

 

C.A.L.M.A. 5.1, Guillelmus Conventuensis - Guillelmus Noviomensis

Envoyer Imprimer

calma.jpg

C.A.L.M.A. Compendium Auctorum Latinorum Medii Aevi 5.1, Guillelmus Conventuensis - Guillelmus Noviomensis, Florence, 2015.

Éditeur : SISMEL - Edizioni del Galluzzo
p. IV-124
ISBN : 978-88-8450-575-0
87 €

Source : SISMEL - Edizioni del Galluzzo

 

J.-P. Caillet et alii (éd.), Des dieux civiques aux saints locaux

Envoyer Imprimer

Jean-Pierre Caillet et alii (éd.), Des dieux civiques aux saints locaux, Paris, 2015.

Éditeur : Librairie Picard
Collection : Textes, Images et Monuments de l'Antiquité au haut Moyen Age
384 pages
ISBN : 978-2-7084-1004-6
36 euros

La question du lien éventuel entre le culte, privé ou public, des dieux et des héros, et celui des saints locaux est débattue depuis l'Antiquité tardive. Les paradigmes religieux païen et chrétien étaient si différents que même des éléments apparemment similaires pouvaient ne pas avoir la même signification. Il faut donc être extrêmement prudent en étudiant leurs permanences, transformations, restructurations, disparitions ou créations. Les auteurs de cet ouvrage ont abordé les aspects religieux collectifs dont les cités étaient le cadre, en insistant sur les évolutions des fonctions religieuses locales communes aux deux systèmes religieux païen ou chrétien: la définition du corps social par le culte et la protection de la vie et de la prospérité des personnes. Ils dressent un riche tableau de l'origine du culte des saints dans le monde tardo-antique. Dans les conclusions Peter Brown revient son ouvrage sur le culte des saints paru dans les années 80.

 

 

 

S. Maso, Grasp and Dissent. Cicero and Epicurean Philosophy

Envoyer Imprimer

Stefano Maso, Grasp and Dissent. Cicero and Epicurean Philosophy, Turnhout, 2015.

Éditeur : Brepols
Collection : Philosophie hellénistique et romaine 2
272 pages
ISBN : 978-2-503-55030-5
€ 70 (excl. TVA + shipping)

The present study centers on the distinctive characteristics of Cicero's philosophical training; for the first time in a volume, the Roman philosopher's relationship with Epicurean philosophy is accurately recreated. Not only does Cicero exhibit his lofty philosophical proficiency anchored in the Academic school, but he also proves an excellent authority on Epicurus's proposed philosophy.

TABLE OF CONTENTS
Introduction: Studiose dicere conta Epicurum
1. Antiepicureanism?
1.1. The Ciceronean Working Method
1.2. Traces of an Epicurean Education

Lire la suite...
 


Page 97 sur 122

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification